Géologie de la région du ruisseau aux Alouettes, Sous-province de l’Abitibi, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada

Projet visant les feuillets 32G13-200-0101, 32G13-200-0201
Mélanie Beaudette, Yannick Daoudene
BG 2023-05
Publié le  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la UNE
L’Essentiel

La nouvelle carte géologique préliminaire de la région du ruisseau aux Alouettes (feuillet 32G13-SE), localisée à ~60 km à l’ouest de la ville de Chapais, résulte d’une campagne de terrain menée à l’été 2022. Lors de l’interprétation géologique précédente, la quasi-totalité des roches volcaniques de la moitié sud de la région était indifféremment regroupée dans la Formation de Blondeau, laquelle constitue le sommet du second cycle volcanique du Groupe de Roy. Nos observations permettent une subdivision du Blondeau en sept sous-unités variablement composées de roches volcaniques mafiques à felsiques qui sont massives, coussinées et bréchiques, de roches volcanoclastiques intermédiaires à felsiques et de roches sédimentaires détritiques. Au sud, le Blondeau est en contact stratigraphique avec les roches volcaniques mafiques de la Formation de Bruneau, qui représente la base du second cycle volcanique du Groupe de Roy. Cette dernière formation est en contact tectonique avec la Suite intrusive de Lapparent au sud, formée de différentes unités de roches intrusives intermédiaires à felsiques. Au nord, les roches sédimentaires détritiques de la Formation de Daubrée, du Groupe d’Opémisca, sont en contact tectonique avec le Blondeau. Toutes les unités volcaniques et sédimentaires de la région sont coupées par des filons-couches mafiques d’envergure régionale : le Complexe d’Esturgeon dans le Groupe de Roy et le Filon-couche de Rita dans le Groupe d’Opémisca. Des plutons kilométriques intermédiaires à felsiques, de forme arrondie et peu ou pas déformés, coupent les unités décrites précédemment. La plupart des critères de polarité observés dans le Blondeau montrent un sommet stratigraphique vers le nord-ouest, ce qui, considérant l’orientation grossièrement E-W de la stratification, rappelle une séquence monoclinale. Cependant, quelques polarités vers le sud, ainsi que des trajectoires structurales et des linéaments magnétiques localement courbes évoquent la présence de plis serrés aux axes faiblement plongeants et aux traces de plan axial orientées parallèlement au grain structural régional.

En plus des zones minéralisées en métaux de base et précieux déjà rapportés dans la région, nos travaux font valoir quatre secteurs prometteurs qui sont associés à la présence de : i) zones d’altérations volcanogènes et de sulfures massifs à la base d’une unité de roches volcaniques intermédiaires coussinées du Blondeau; ii) fragments de sulfures massifs compris dans des roches volcanoclastiques intermédiaires du Blondeau; iii) sulfures disséminés dans les gabbros du Complexe d’Esturgeon; et iv) zones d’altération à épidote ± sulfures distribuées autour du Pluton de La Ribourde et montrant des similitudes avec un contexte métallogénique de type skarn.

Méthode de travail

La région a été cartographiée en utilisant la méthode établie pour les levés effectués dans les zones forestières desservies par un réseau de chemins secondaires. Les travaux de cartographie géologique ont été réalisés par une équipe composée de deux géologues, d’un stagiaire en géologie et de cinq étudiants, du 2 juin au 19 août 2022. La cartographie du projet du Ruisseau des Alouettes a permis de produire et de mettre à jour les éléments d’information présentés dans le tableau ci-contre.

 

Laboratoire de terrain

La prise de mesures sur les échantillons de roche en cassure fraîche et en face sciée a été effectuée en continu durant le programme de cartographie. Les différentes mesures recueillies sont la densité, la susceptibilité magnétique et la photographie systématique (tableau ci-contre). Sous la supervision du géologue responsable, des étudiants préalablement formés ont réalisé la prise de mesures sur la majorité des lithologies principales observées en affleurement et sur certaines lithologies secondaires jugées significatives, comme celles d’origine volcanique ou minéralisées. Les mesures de propriétés physiques ont été acquises selon les protocoles établis par Christian Dupuis (Université Laval), en particulier celles pour la susceptibilité magnétique et la densité. L’analyse chimique à l’aide d’un analyseur portatif par fluorescence à rayons X (pXRF) a aussi été effectuée sur les échantillons de lithologies homogènes et à grain fin et moyen (≤3 mm). La méthodologie d’acquisition de données géochimiques avec l’appareil pXRF est basée sur le protocole développé dans le cadre d’un projet universitaire en partenariat avec Pierre-Simon Ross (Ross, 2019; Beaudette et al., 2021; Ross et Beaudette, 2021). Les données finales de pXRF ont été corrigées par corrélation avec des analyses lithogéochimiques effectuées en 2021 lors de la calibration de l’appareil.

 

 

 

Données et analyses
ÉlémentNombre
Affleurement décrit (géofiche)346 affleurements
Analyse lithogéochimique totale191 échantillons
Analyse lithogéochimique des métaux d’intérêt économique32 échantillons
Analyse géochronologique6 échantillons
Lame mince standard176 lames minces
Lame mince polie34 lames minces polies
Fiche stratigraphiqueÀ venir
Fiche structuraleÀ venir
Fiche de substances minérales métalliquesÀ venir
Fiche de substances minérales non métalliquesÀ venir
Pierre architecturale, concassée et industrielleÀ venir
Mesure de susceptibilité magnétique195 échantillons
Mesure de densité235 échantillons
Photo d’échantillon623 photos

 

 

 

 

Travaux antérieurs

 

 

Le tableau ci-dessous présente une liste des travaux réalisés dans le secteur à l’étude depuis 1903. Il inclut aussi les références citées dans le rapport. Une liste plus exhaustive peut être trouvée dans la base de données documentaire EXAMINE.

 

Travaux antérieurs dans la région d’étude
Auteur(s)Type de travauxContribution
Bell, 1903; Dunbar, 1927; Retty et Norman, 1938Reconnaissance géologiquePremiers travaux d’inventaire géologique dans la région du bassin de la rivière Nottaway et des lacs Opawica et Assinica

Gilbert, 1949; Gilbert, 1955; Hébert, 1981; Hébert, 1983;

Cartographie géologique dans la zone d’étude aux échelles 1/50 000 et 1/63 360Géologie du quart SE du feuillet 32G13

Charbonneau et al., 1991

Synthèse cartographiqueGéologie des feuillets 32G11, 32G12, 32G13, 32G14, 32G15, 32J03 et 32J04

Legault et Lalonde, 2009; Legault et Goutier, 2014

Compilations et synthèses métallogéniques

Discrimination et évaluation du potentiel aurifère des intrusions alcalines du sud-est de la Province du Supérieur

Mortensen, 1993; Krogh et al., 1987; David et al., 2007; David et al., 2012; Leclerc et al., 2012; Davis et al., 2014; David et al., 2018;

Géochronologie, synthèse et divisions lithotectoniquesÉtudes géochronologiques ayant permis de préciser l’âge de certaines unités stratigraphiques et lithodémiques discutées dans cette étude

 

Daoudene et al., 2014; Daoudene et al., 2016

 

Acquisition de données thermochronologiques
40Ar/39Ar
Comparaison de l’évolution tectonométamorphique des sous-provinces de l’Abitibi et d’Opatica
Cornet et Girard, 1981; Cornet et Girard, 1982Borduas, 1988; Wayne, 1990; Gauthier, 1993; Corbeil et Villeneuve, 1994; Le Mouel et Coda, 1994; Le Mouel et Girard, 1995; Poirier, 1997; Caron, 2004; Corta et De Chavigny, 2005; Leblanc et Bouchard, 2005; Béland et al., 2014; Laforest, 2016; Béland et d’Ambroise, 2017; Béland et Fortin-Rhéaume, 2019; Clairet et Guérin-Tremblay, 2019Gallardo et al., 2021Campagnes d’explorationSondages et autres travaux dans le quart SE du feuillet 32G13
Relevés Géohysiques Inc., 1981; Dion et Lefebvre, 1997; Dion et Loncol-Daigneault, 2006; Keating et D’Amours, 2010Levés géophysiques aéroportés régionauxCouverture complète de la région par levés aéromagnétiques de haute résolution

Solgadi, 2017

Levé géochimique de sédiments de fond de lacSecteur du lac Assinica (portion nord des feuillets 22M, 23D, 32P et 33A)

Stratigraphie

 

Stock d’Amibe
 

 

 

Granite porphyroïde à phénocristaux de feldspath potassique
Stock de La Ribourde
 

 

 

Granite rose à grain fin
Pluton de Saussure
 

 

 

Syénite et syénite quartzifère
 

 

 

Syénite quartzifère
Suite métamorphique de Dome
 

 

 

Paragneiss à biotite ± andalousite ± cordiérite dérivé d’arénite, de wacke et de mudrock
Filon-couche de Rita
 

 

 

Diorite à biotite
Complexe d’Esturgeon
 

 

 

Gabbro, gabbro mésocrate, gabbro mélanocrate et gabbro à magnétite
Suite intrusive de Lapparent
 

 

 

Gneiss et migmatite de composition tonalitique à dioritique
Pluton de Houghton
 

 

 

Monzodiorite
Granodiorite de l’Ouest
 

 

 

Granodiorite porphyroïde à phénocristaux de microcline et granodiorite équigranulaire

 

 

Formation de Daubrée
 

 

 

Arénite feldspathique, arénite arkosique, siltstone, mudstone et conglomérat polygénique
Formation de Scorpion
 

 

 

Basalte andésitique, trachybasalte, roche volcanoclastique mafique et rhyodacite
Formation de Blondeau
 

 

 

Conglomérat polygénique à fragments jointifs de roche volcanique intermédiaire à felsique
 

 

 

Grès et mudrock
 

 

 

Rhyodacite à amygdules de quartz
 

 

 

Brèche de coulée et roche volcanique massive mafique à intermédiare
 

 

 

Roche volcanique intermédiaire coussinée
 

 

 

Tuf intermédiaire à cristaux, à cendres, à lapillis et à blocs

 

 

 

 

 

Tuf intermédiaire à lapillis et à blocs, à cristaux de quartz bleuté
Formation de Bruneau
 

 

 

Basalte, basalte andésitique et amphibolite
Archéen
 

 

 

Gabbro

 

 

 

 

Lithogéochimie

À venir.

 

Géologie structurale

 

À venir.

Métamorphisme

 

À venir.

Géologie économique

 

    Minéralisations connues de la région d’étude

    Le tableau des zones minéralisées ci-dessous présente les résultats d’analyses pour les neuf zones minéralisées connues dans le secteur.

    Zones minéralisées dans la région du ruisseau aux Alouettes

    Nouvelles
    NomTeneurs
    À venir
    Connues
    NomTeneurs
    Veine aurifère mésothermale, à gangue de quartz et de carbonates
    Ruisseau aux Alouettes3070 ppb Au (G)
    Minéralisation de sulfures exhalatifs
    1384-16-016,37 ppm Ag (D)
    1384-16-0217 500 ppm Zn sur 0,5 m (D); 7,33 ppm Ag sur 0,5 m (D)
    1384-16-10-A2100 ppb Au (D)
    1384-16-10-B1430 ppm V (D)
    1384-16-158400 ppm Zn sur 0,5 m (D); 1490 ppm Cu sur 0,5 m (D)
    81-LRB-I-16,8 ppm Ag sur 0,4 m (D); 3300 ppm Zn sur 0,4 m (D); 820 ppm Cu sur 0,4 m (D)
    CW-141030 ppb Au (D); 8390 ppm Zn sur 1 m (D)
    Umex 13260 000 ppm Zn (D); 40 000 ppm Cu (D)
    Umex-2Les réserves probables (non conformes au règlement 43-101) sont estimées à 408 000 t à 45,52 g/t Ag, 1,35 % Cu et 2,73 % Zn.; 22 000 ppm Cu sur 9,1 m (D); 69 500 ppm Zn sur 0,9 m (D); 63,99 ppm Ag sur 0,9 m (D); 1740 ppb Au sur 9,1 m (D)

    (D) : Forage au diamant; (G) : Échantillon choisi

    Minéralisations méconnues de la région d’étude

    Le tableau des analyses lithogéochimiques des métaux d’intérêt économique donne la localisation, la description et les résultats d’analyse pour 32 échantillons choisis dans le but d’évaluer le potentiel économique de la région.

    À l’issu des travaux effectuées à l’été 2022, quatre zones favorables ont été identifiées. Celles-ci peuvent être regroupées en trois types de minéralisation :

    • minéralisation polymétallique associée à des altérations volcanogènes dans la Formation de Blondeau;
    • minéralisation magmatique en Fe-Ti-Cr-V-Co associée à des intrusions mafiques à ultramafiques dans le Complexe d’Esturgeon;
    • minéralisation polymétallique dans un skarn associé à un porphyre.

     

     

    Minéralisation polymétallique associée à des altérations volcanogènes

    Zones d’altérations volcanogènes et de sulfures massifs dans la Formation de Blondeau

    BG 2023-05 – Ruisseau aux Alouettes La zone favorable du kilomètre 274 forme une zone lenticulaire dans la Formation de Blondeau, de ~1,5 km de largeur et de ≥7 km de longueur. Elle est orientée E-W et est coupée par la route 113 à ~60 km à l’ouest de la ville de Chapais. Dans ce secteur, Charbonneau et al. (1991) rapportaient déjà une zone minéralisée de ~5 km de longueur et de 100 m de largeur, caractérisée par la présence de sulfures « de fer » disséminés ou massifs. Selon ces auteurs, les sulfures massifs forment des lentilles d’épaisseur décimétrique et de longueur métrique au sein d’une brèche volcanique polygénique. Durant notre levé, nous avons observé une lentille de sulfures massifs (affleurement 22-YD-2053) dans une roche volcanique intermédiaire coussinée (unité nAbl2b). À ~600 m vers l’ouest, un niveau de tuf à lapillis et à blocs (nAbl2c) montre une altération diffuse en silice, mais aussi une altération localisée en chlorite verte sous la forme de bandes métriques plus ou moins continues (affleurement 22-MB-1069). La zone favorable pourrait correspondre à la partie proximale d’un système d’altération volcanogène. La zone de contact entre les unités informelles nAbl2b et nAbl2c est un métallotecte de premier ordre pour des minéralisations de type SMV.

     

    Fragment de sulfures massifs dans les roches volcanoclastiques de la Formation de Blondeau

    La zone favorable de Renaud NO se superpose à l’unité des roches volcanoclastiques intermédiaires à cristaux de quartz bleuté de la Formation de Blondeau (nAbl2d). À l’affleurement 21-MB-3114, le tuf présente jusqu’à 3 % de fragments centimétriques à décimétriques de sulfures massifs. Malgré le caractère polygénique des fragments, la composition minéralogique, l’affinité magmatique et le profil multiélément montrent une forte homogénéité au sein de l’unité. Cette caractéristique semble indiquer que la source des fragments de sulfures massifs est proximale et se situe dans la Formation de Blondeau. De plus, l’absence de fragments mafiques potentiellement associés à la Formation de Bruneau sous-jacente laisse penser que la source est localisée à <1500 m au SW. En revanche, les roches de l’unité nAbl2d montrent une déformation généralement intense; les fragments sont très aplatis et une linéation d’étirement fortement plongeante est présente. La source des fragments de sulfures massifs pourrait donc être localisée à plusieurs kilomètres dans la direction NW-SE (direction moyenne de la foliation régionale dans le secteur), ou en profondeur.

    Minéralisation magmatique en Fe-Ti-Cr-V-Co associée à des intrusions mafiques à ultramafiques

    La zone favorable d’Esturgeon est localisée dans le le Complexe d’Esturgeon, un filon-couche qui coupe la Formation de Blondeau. Il est formé de gabbro mélanocrate ou mésocrate à grain moyen, localement magnétique. La roche est généralement peu ou pas déformée; elle est coupée par des corridors décimétriques à métriques à la foliation tectonométamorphique très fortement développée. Plusieurs échantillons analysés récemment présentent des valeurs anomales en vanadium (786 à 811 ppm V), en chrome (1420 à 1980 ppm Cr) et en titane (2,45 % TiO2), indiquant un potentiel pour des minéralisations magmatiques en Fe-Ti (± Cr ± V). C’est aussi ce que semblent indiquer des échantillons de forage (Béland et D’Ambroise, 2017), dont les teneurs en vanadium (320 à 742 ppm V) et en chrome (440 à 1060 ppm Cr) sont comparables. Le Complexe d’Esturgeon est aussi une cible pour la prospection de minéralisations magmatiques de Ni-Cu (± EGP); un échantillon contenant 5 % de pyrite, 5 % de pyrrhotite et des traces de chalcopyrite contient d’ailleurs 469 ppm Cu (Poirier, 1997). Par ailleurs, une dizaine d’échantillons prélevés à l’été 2022 contiennent jusqu’à 1 % de pyrite et de pyrrhotite en grains ou en amas de grains submillimétriques ou millimétriques finement disséminés et pour certains des traces de chalcopyrite

    Zone d’altération de type skarn en périphérie du Pluton de la Ribourde

    Les roches volcaniques de la Formation de Blondeau situées autour du Pluton de la Ribourde (granite porphyroïde) présentent une altération hydrothermale de type skarn similaire à celle du gisement d’Au-Ag-Cu d’Akasaba (Pilote et al., 2000). L’intensité de l’altération est très hétérogène d’un affleurement à l’autre et s’étend sur un large périmètre (zone favorable de la Ribourde). En effet, elle a été reconnue jusqu’à une distance d’environ 2 km de la bordure du pluton. En affleurement, elle se traduit par la présence de veines à épidote d’épaisseur centimétrique à décimétrique. Certaines veines contiennent de la magnétite, de la pyrite, jusqu’à 1 % de chalcopyrite et de la malachite (analyses à venir; affleurement 22-YD-2052). Le potentiel en minéralisations polymétalliques de la zone favorable est appuyé par l’analyse d’un basalte altéré montrant des valeurs élevées de 0,3 % Cu et de 49 ppb Au (échantillon 18-JDFR-009; Béland et Fortin Rhéaume, 2019)

     

    Problématiques à aborder dans le cadre de futurs travaux

    À venir.

    Collaborateurs
     
    Auteurs

    Mélanie Beaudette, géo., M. Sc., melanie.beaudette@mern.gouv.qc.ca

    Yannick Daoudene, géo., Ph. D., yannick.daoudene@mern.gouv.qc.ca

    GéochimieOlivier Lamarche, géo., M. Sc.
    GéophysiqueRachid Intissar, géo., M. Sc.
    Évaluation de potentielVirginie Daubois, géo., M. Sc.
    LogistiqueMarie Dussault, coordonnatrice
    GéomatiqueKarine Allard
    Dominique Plante
    Conformité du gabarit et du contenuFrançois Leclerc, géo., Ph. D.
    Accompagnement
    /mentorat et lecture critique
    François Leclerc, géo., M. Sc.
    OrganismeDirection générale de Géologie Québec, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Gouvernement du Québec

    Remerciements :

    Ce Bulletin géologiQUE est le fruit de la collaboration de nombreuses personnes qui ont activement pris part aux différentes étapes de la réalisation du projet. Nous tenons à remercier les membres de l’équipe géologique, Félix Belle-Isle, Rose Beauchemin, Chloé Carrière, Ariane Legault, Valeria Rubio Olan ainsi que Chloé Turgeon. Nous aimerions également souligner l’excellent travail du cuisinier Yves Brisson et du pilote d’hélicoptère Jérémie Troillet. Finalement, les discussions avec les géologues François Leclerc, Pierre Pilote et Pierre-Simon Ross ont été très profitables.

    Références

    Publications du gouvernement du Québec

    BELAND, J., D’AMBOISE, P., ROCHEFORT, G., CHARBONNEAU, R., 2014. Rapport d’exploration étés 2013-2014, Alouette (1384). SOQUEM INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 68954, 155 pages.

    BELAND, J., D’AMBROISE, P., 2017. Rapport d’exploration 2016-2017, Alouette. SOQUEM INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 70577, 922 pages, 21 plans.

    BÉLAND, J., FORTIN RHÉAUME, J.-D., 2019. Rapport d’exploration, décapage et cartographie 2018, Alouette. SOQUEM INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 71439, 160 pages, 1 plan.

    CARON, S., 2004. Campagne d’échantillonnage de till au sein du projet La Trève, région de Chapais-Chibougamau. RESSOURCES MURGOR INC, RESSOURCES FREEWEST CANADA INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 61282, 28 pages, 7 plans.

    CHARBONNEAU, J.-M., 1981. Cartes préliminaires de la géologie du quart sud-est du feuillet du lac Inconnu (32G/13) et du quart sud-ouest du feuillet du lac Lamarck (32G/14), comté d’Abitibi-Est. MRN; DP 853, 2 plans.

    CHARBONNEAU, J. M., PICARD, C., DUPUIS-HEBERT, L., 1991. Synthèse géologique de la région de Chapais-Branssat (Abitibi). MRN; MM 88-01, 202 pages, 13 plans.

    CLAIRET, R., GUÉRIN-TREMBLAY, H., 2019. Summer 2018 drilling works, Umex property. RESSOURCES TECTONIC INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 71687, 338 pages.

    CLOUTIER, J. P., LEFEBVRE, F., 2006. Résultats des forages au diamant effectués en mai 2006, projet La Trève. RESSOURCES MURGOR INC, RESSOURCES FREEWEST CANADA INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 62347, 59 pages.

    CORBEIL, R., VILLENEUVE, D., 1994. Rapport sur les travaux d’exploration effectués sur les propriétés du projet Diamant I, région de Chibougamau et du lac Inconnu. DIABEX INC, CLAIMS VILLENEUVE, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 52873, 158 pages, 14 plans.

    CORNET, A., GIRARD, P., 1981. Rapport final d’exécution, entente Gouvernement du Québec – SEREM F de mars 1980, projet Nord-Ouest québécois. SEREM LTEE, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 49689, 188 pages, 2 plans.

    CORNET, A., GIRARD, P., 1982. Rapport final d’exécution, entente SDBJ – SEREM H-1 période A du 5 novembre 1981, projet Nord-Ouest québécois. SEREM LTEE, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 49725, 139 pages, 2 plans.

    DAOUDENE, Y., LECLERC, F., TREMBLAY, A., 2016. Une histoire tectonométamorphique commune et de longue durée pour les sous-provinces d’Abitibi et d’Opatica, Province du Supérieur, Québec, Canada. MERN, UQAM; MB 2016-01, 43 pages.

    DAOUDENE, Y., TREMBLAY, A., RUFFET, G., LECLERC, F., 2014. Étude structurale et métamorphique de la bordure nord-est de la ceinture de roches vertes de l’Abitbi, Québec, Canada: apport de la thermochronologie 40Ar/39Ar et implications tectoniques. UQAM, UNIVERSITE DE RENNES 1, MERN; MB 2014-04, 57 pages.

    DAVID, J., DAVIS, D. W., DION, C., GOUTIER, J., LEGAULT, M., ROY, P., 2007. Datations U-Pb effectuées dans la Sous-province de l’Abitibi en 2005-2006. MRNF; RP 2007-01, 17 pages.

    DAVID, J., DAVIS, D. W., DION, C., GOUTIER, J., LEGAULT, M., ROY, P., 2007. U-Pb age dating in the Abitibi subprovince in 2005-2006. MRNF; RP 2007-01(A), 2 pages.

    DAVID, J., SIMARD, M., BANDYAYERA, D., GOUTIER, J., HAMMOUCHE, H., PILOTE, P., LECLERC, F., DION, C. 2012. Datations U-Pb effectuées dans les provinces du Supérieur et de Churchill en 2010-2011. MRNF; RP 2012-01, 33 pages.

    DAVID, J., PILOTE, P., HAMMOUCHE, H., LECLERC, F., TALLA TAKAM, F., 2018. Datations U-Pb dans la Province du Supérieur effectuées au GEOTOP en 2013-2014. MRN, GEOTOP; RP 2017-03, 43 pages.

    DAVIS, D.W., SIMARD, M., HAMMOUCHE, H., BANDYAYERA, D., GOUTIER, J., PILOTE, P., LECLERC, F., DION, C., 2014. Datations U-Pb effectuées dans les provinces du Supérieur et de Churchill en 2011-2012. MERN, GEOCHRONOLOGICAL LABORATORY; RP 2014-05, 62 pages. 

    DE CORTA, H., DE CHAVIGNY, P., 2005. Rapport d’une campagne d’échantillonnage d’eskers et d’analyse de minéraux lourds secteur Chapais-Chibougamau (32G), Québec. rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 62919, 89 pages.

    DION, D.-J., LEFEBVRE, D., 1997. Données numériques (profils) des levés géophysiques aéroportés du Québec – SNRC 32G et 32H. MRN; DP-96-05.

    DION, D. J., LONCOL-DAIGNEAULT, D., 2006. Données numériques des levés géophysiques aéroportés versés aux travaux statutaires, région de l’Abitibi. MRNF; DP-2006-02

    DUNBAR, W. R., 1927. Preliminary report on the Opawika Lake area. rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 18670, 6 pages, 3 plans.

    GAUTHIER, N., 1993. Rapport des travaux de terrain et de prospection, automne 1993 et proposition de forages, projet Diamant-Abior. SOQUEM, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 53326, 117 pages, 15 plans.

    GALLARDO VALADE, A., BIGRAS, G., CHARBONNEAU, R., 2021. 2020 regional geochemical survey on the Chebistuan property. CLAIMS BOUCHARD, G.L. GEOSERVICE INC, KENORLAND MINERALS NORTH AMERICA LTD, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 71871, 1148 pages.

    GILBERT, J. E., 1948. Preliminary report on Branssat-Kreighoff area, Abitibi-East county. MRN; RP 221(A), 14 pages, 1 plan.

    GILBERT, J. E., 1949. Rapport préliminaire sur la région du lac La Trève, comté d’Abitibi-Est. MRN; RP 230, 11 pages, 1 plan.

    GILBERT, J. E., 1955. Région de Branssat-Daine, comté d’Abitibi-Est. MRN; RG 064, 61 pages, 1 plan.

    KEATING, P., D’AMOURS, I., 2010. Réédition des données numériques en format Géosoft (profils) des levés aéroportés de l’Abitibi, au Québec. MRNF, COMMISSION GEOLOGIQUE DU CANADA; DP 2010-09, 6 pages.

    LAFOREST, J., 2016. Levé de till et prospection, propriété Umex. LES RESSOURCES TECTONIC INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 70127, 28 pages, 3 plans.

    LEBLANC, M., BOUCHARD, F., 2005. Rapport des activités d’exploration 2003-2004, propriété poste Abitibi. CLAIMS LEBLANC, CLAIMS BOUCHARD, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 61748, 46 pages, 1 plan.

    LEGAULT, M., GOUTIER, J., 2014. Évaluation de la fertilité aurifère d’intrusions alcalines dans les sous-provinces de l’Abitibi et du Pontiac au Québec. MRN; RP 2014-01, 8 pages. 

    LEGAULT, M., GOUTIER, J., 2014. Gold fertility assessment of alkaline intrusions in the Abitibi and Pontiac subprovinces of Quebec. MRN, CEGEP DE L’ABITIBI-TEMISCAMINGUE; RP 2014-01-A, 1 page.

    LEGAULT, M., LALONDE, A. E., 2009. Discrimination des syénites assocciées aux gisements aurifères de la Sous-province de l’Abitibi, Québec, Canada. UNIVERSITE D’OTTAWA – DEPT SCIENCES DE LA TERRE, MRNF; RP 2009-04, 10 pages.

    LE MOUEL, H., CODA, R., 1994. Rapport de travaux, projet Kimberlite. CLAIMS BORDUAS, EXPLORECO INC, CLAIMS CODA, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 53053, 8 pages, 12 plans.

    PICARD, C., 1982. Région du lac Inconnu, district de Chibougamau. MRN; DP-82-11, 2 plans.

    PICARD, C., 1985. Géologie de la région du lac Inconnu, Abitibi-Est, Québec. MRN; ET 83-16, 55 pages, 2 plans.

    PILOTE, P., BEAUDOIN, G., CHABOT, F., CREVIER, M., DESROCHERS, J. P., GIOVENAZZO, D., LAVOIE, S., MOORHEAD, J., MUELLER, W., PELZ, P., ROBERT, F., SCOTT, C., TREMBLAY, A., VOROBIEV, L., 2000. Géologie de la région de Val-d’Or, Sous-province de l’Abitibi – volcanologie physique et évolution métallogénique. MRN; MB 2000-09, 116 pages.

    POIRIER, M., 1997. Rapport finl des travaux, été et automne 1996, projet 176.01. EXPLORATEURS-INNOVATEURS DE QUEBEC INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 55442, 60 pages.

    RELEVÉS GÉOPHYSIQUES INC., 1981. Levé EM aérien par INPUT MK VI ? région de la rivière Chibougamau. DP 829, 36 plans.

    SOLGADI, F., 2017. Nouveau levé géochimique de sédiments de fond de lac dans le secteur du lac Assinica, province du Supérieur, Québec. MERN; DP 2017-07, 16 pages, 18 plans.

    WAYNE, M. A., 1990. Property evaluation and recommandations for the Kreighoff property. PIERCE MOUNTAIN RESSOURCES LTD, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 69271, 16 pages.

     

    Autres publications

    BELL, R., 1903. Report on the geology of the basin of Nottaway River with a map of the region. Geological Survey of Canada; Annual Report volume 13, 11 pages, 1 plan. doi.org/10.4095/295061

    KROGH, T.E., CORFU, F., DAVIS, D.W., DUNNING, G.R., HEAMAN, L.M., KAMO, S.L., MACHADO, N., GREENOUGH, J.D., NAKAMURA, E., 1987. Precise U-Pb isotopic ages of diabase dykes and mafic to ultramafic rocks using trace amounts of baddeleyite and zircon. In: Mafic dyke swarms (Halls, H.C., et Fahrig, W.F., éditeurs). Geological Association of Canada, Special Paper 34, pages 147-152.

    LECLERC, F., HARRIS, L.B., BÉDARD, J.H., BREEMEN, O.V., GOULET, N., 2012. Structural and Stratigraphic Controls on Magmatic, Volcanogenic, and Shear Zone-Hosted Mineralization in the Chapais-Chibougamau Mining Camp, Northeastern Abitibi, Canada. In: Economic geology and the bulletin of the Society of Economic Geologists (Mercier-Langevin, P., Houlé, M.G., Dubé, B., Monecke, T., Hannington, M.D., Gibson, H.L., Goutier, J., éditeurs), volume 107, no. 5, pages 963-989. doi.org/10.2113/econgeo.107.5.963

    MORTENSEN, J.K. 1993. U-Pb geochronology of the Lapparent Massif, northeastern Abitibi belt: basement or synvolcanic pluton? Canadian Journal of Earth Sciences; volume 30, pages 42-47. https://doi.org/10.1139/e93-002

    RETTY, J.A., NORMAN, G.W.H., 1938. Chibougamau Sheet, West Half, Abitibi Territory, Quebec. Geological Survey of Canada; « A » Series Map 398A, 1 plan. doi.org/10.4095/108005

     

     
     
     

     

     

    22 novembre 2022