English
 
Suite intrusive de Cummings
Étiquette stratigraphique : [narc]cum
Symbole cartographique : nAcum

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.

Aucune

Auteur :Duquette, 1970
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Les travaux d’aménagement de la route 167 à l’ouest du lac Cummings au début des années 2000 ont mis à jour une nouvelle coupe d’affleurement continue sur 1,5 km (UTM NAD83, zone 18 : 555395 mE, 5533658 mN). La cartographie de cette coupe a permis de raffiner la stratigraphie de la Suite intrusive de Cummings. Disponible dans Bédard et al. (2009).
Région type :

Région de Chibougamau (feuillet SNRC 32G16)

Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Roches intrusives mafiques à ultramafiques
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Duquette (1970) est le premier à faire mention du Complexe de Cummings dans ses travaux. La stratigraphie du Complexe de Cummings a été établie à partir des travaux sous terre à la propriété Opémiska (McMillan, 1972), en surface lors de la cartographie de Duquette (1982), ainsi que lors des forages dans la région du lac Barlow (Poitras, 1984). Daigneault et Allard (1990) suggèrent de modifier l’appellation originale du Complexe de Cummings pour les Filons-couches de Cummings afin de respecter les normes du Code stratigraphique nord-américain (DV 86-02, articles 31 à 41). Leclerc et al. (2017) proposent de modifier l’appellation pour la Suite intrusive de Cummings afin de pouvoir y inclure les trois lithodèmes formels suivants: a) Filon-couche de Roberge, b) Filon-couche de Ventures et c) Filon-couche de Bourbeau.

Description

La Suite intrusive de Cummings comprend trois filons-couches différenciés qui apparaissant toujours dans le même ordre stratigraphique (Duquette, 1982; Poitras, 1984; Bédard et al., 2009) :

Le Filon-couche de Roberge (nArob) comprend une zone pyroxénitique avec une bordure figée de gabbro, une zone rythmique composée de dunite, de werhlite et de clinopyroxénite avec des contacts cisaillés, mylonitisés et altérés en serpentine et une zone dunitique sommitale en contact franc avec l’encaissant, sans toutefois montrer de bordure figée.

Le Filon-couche de Ventures (nAven) comprend une zone de clinopyroxénite vert sombre à structure de mésocumulat-adcumulat, une zone de gabbro folié et de gabbro à structure ophitique ainsi qu’une zone de granophyre. Le granophyre se caractérise par une structure myrmékitique dominante avec une bordure d’aspect dioritique sur les premiers mètres.

Le Filon-couche de Bourbeau (nAbou) se compose d’une mince couche de pyroxénite basale à bronzite et à clinopyroxène, puis de leucogabbro massif à structure subophitique et d’une importante quantité de ferrodiorite et de ferrogabbro à quartz.

Épaisseur et distribution

Les filons-couches de Roberge (jusqu’à 500 m d’épaisseur), de Ventures (250 à 1000 m d’épaisseur) et de Bourbeau (450 à 750 m d’épaisseur) ont été reconnus sur les deux flancs de l’Anticlinal de Chibougamau sur une distance de plus de 85 km.

Datation

Un échantillon de ferrodiorite quartzifère provenant du Filon-couche de Bourbeau a été daté à 2716,7 +1,0/-0,4 Ma (Mortensen, 1993).

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon2716,71,00,4Mortensen, 1993

 

Relations stratigraphiques

Les roches de la Suite intrusive de Cummings coupent les roches volcaniques du deuxième cycle volcano-sédimentaire du Groupe de Roy (Duquette, 1970, 1982).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BÉDARD, J. H.  – LECLERC, F. – HARRIS, L. B. – GOULET, N.Intra-sill magmatic evolution in the Cummings Complex, Abitibi greenstone belt: Tholeiitic to calc-alkaline magmatism recorded in an Archaean subvolcanic conduit system. Lithos; volume 111, pages 47-71.2009Source
DAIGNEAULT, R. – ALLARD, G. O.Le Complexe du lac Doré et son environnement géologique (région de Chibougamau – Sous-province de l’Abitibi). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MM 89-03, 275 pages.1990MM 89-03
DUQUETTE, G.Stratigraphie de l’Archéen et relations métallogéniques dans la région de Chibougamau. Ministère des Richesses naturelles, Québec; ES-008, 18 pages, 1 plan.1970ES-008
DUQUETTE, G.Demie nord des cantons de McKenzie et de Roy et Quart nord-ouest du canton de McCorkill – Rapport final. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DPV-837, 80 pages, 4 plans.1982DPV-837
LECLERC, F. – ROY, P. – HOULE, P. – PILOTE, P. – BÉDARD, J. H. – HARRIS, L. B. – McNICOLL, V. J., VAN BREEMEN, O. – DAVID, J. – GOULET, N.Géologie de la région de Chibougamau. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-03, 97 pages, 3 plans.2017RG 2015-03
MCMILAN, R.H.Petrology, geochemistry and wallrock alteration at Opemiska – A vein copper deposit crosscutting a layered Archean ultramafic sill. Université Western Ontario; thèse de doctorat, 169 pages.1972
MORTENSEN, J. K.U-Pb geochronology of the eastern Abitibi subprovince. Part 1 : Chibougamau – Matagami – Joutel region. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 30, pages 11-28.1993Source
MINISTÈRE DE L’ÉNERGIE ET DES RESSOURCESCode stratigraphique nord-américain. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DV 86-02, 58 pages.1986DV 86-02
POITRAS, A.Caractérisation géochimique du Complexe de Cummings, région de Chibougamau-Chapais, Québec. Université du Québec à Montréal ; thèse de maîtrise, 159 pages.1984

 

 

21 mars 2018