English
 
Formation de Waconichi
Étiquette stratigraphique : [narc]wa
Symbole cartographique : nAwa
 

Première publication : 14 mars 2018
Dernière modification : 26 avril 2021

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) : Duquette et Mathieu, 1966
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Affleurement de référence (feuillet 32J01-200-0102, UTM NAD83 Zone 18 : 561847 m E, 5541786 m N) localisé le long d’une coupe décrite par Bélanger (1979) en bordure du chemin d’accès au lac Waconichi (affleurement 2007-FL-7035)
Région type : Feuillets SNRC 32G06, 32G07, 32G09, 32G10, 32G13, 32G14, 32G15, 32G16, 32H13, 32J01, 32I04
Province géologique : ​Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de l’Abitibi
Lithologie : Roches volcaniques mafiques à felsiques et roches métasédimentaires
Catégorie : ​Lithostratigraphique
Rang : ​Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Historique

La Formation de Waconichi, instaurée par Duquette et Mathieu (1966), regroupait initialement les roches volcanoclastiques occupant le bassin du lac Waconichi dans le quart nord-est du canton de McKenzie (feuillet 32G16-200-0201). L’épaisseur de cette unité, d’abord estimée à 12 500 m, a été ramenée à 2400 m à la suite de la cartographie du canton de Richardson par Caty (1975), lequel a limité la Formation de Waconichi aux roches volcanoclastiques situées entre les lacs Gwillim et Waconichi (partie nord du feuillet 32G16). Par la suite, plusieurs unités de roches volcaniques felsiques de faible épaisseur et spatialement discontinues qui occupent la même position stratigraphique au-dessus des roches volcaniques mafiques de la Formation d’Obatogamau ont été intégrées à la Formation de Waconichi (Allard, 1976; Henry et Allard, 1979; Allard et al., 1985; Daigneault et Allard, 1990; Chown et al., 1991). Ainsi, les faciès Lemoine (roches de composition rhyolitique), Queylus (roches volcanoclastiques) et Portage (formation de fer de type Algoma et roches volcanoclastiques) ont été inclus dans le Waconichi à partir de critères pétrographiques et géochimiques (Daigneault et Allard, 1990; Chown et al., 1991). La cartographie détaillée du secteur du canton de Haüy a par la suite entraîné l’ajout des membres d’Andy (Daigneault et Allard, 1990), des Lacs, de Coyote, de Chevrier et des Îles (Legault, 2003). La caractérisation des roches volcaniques felsiques à la suite de travaux de cartographie détaillée, de forage, de géochronologie et de géochimie ont permis de raffiner considérablement la stratigraphie de cette unité (Lafrance et al., 2006; Roy et al., 2007; McNicoll et al., 2008; Leclerc et al., 2011; David et al., 2012). Les faciès Lemoine, Queylus et Portage sont maintenant considérés comme des membres formels inclus dans la Formation de Waconichi, laquelle comprend également les membres de Scott et d’Allard (Leclerc et al., 2011). Le Membre de Lemoine comprend deux divisions informelles qui permettent de distinguer les portions inférieure et supérieure de l’unité (Roy et al., 2007; Boulerice et al., 2013; Mercier-Langevin et al., 2014). Le Membre des Deux Orignaux a été introduit par Leclerc et Daoudene (en préparation) pour désigner les roches de la Formation de Waconichi exposées dans la partie nord du lac des Deux Orignaux (nord du feuillet 32G14), tandis que le Membre de Winchester (Leclerc, en préparation) regroupe celles situées au sud des lacs Winchester et des Trois Îles (feuillet 32G10-200-0102).

 

Description

La Formation de Waconichi est principalement exposée sur les flancs nord et sud de l’Anticlinal de Chibougamau (feuillets 32G09, 32G10, 32G15, 32G16), à proximité du Pluton de Chibougamau et de la Suite intrusive du Lac Doré.

 

 

 

La Formation de Waconichi comprend les douze membres suivants :

  • Membre d’Allard : Roche volcanoclastique basaltique à dacitique, andésite à dacite, roche métasédimentaire laminée, chert, exhalite
  • Membre de Scott : rhyolite, dacite, roche volcanoclastique felsique, basalte andésitique, andésite, roche métasédimentaire graphiteuse, chert, exhalite
  • Membre des Deux Orignaux : roche volcanoclastique mafique
  • Membre de Winchester : roche volcanoclastique mafique, andésite, chert, exhalite
  • Membre de Lemoine : dacite, rhyolite, roche volcanoclastique felsique, andésite, basalte et diorite
  • Membre de Portage : formation de fer de type Algoma, roche volcanoclastique intermédiaire à felsique
  • Membre des Lacs : roche volcanoclastique basaltique à andésitique
  • Membre des Îles : roche volcanoclastique intermédiaire à felsique
  • Membre de Coyote : dacite et rhyodacite porphyriques, roche volcanoclastique
  • Membre de Chevrier : dacite porphyrique, roche volcanoclastique intermédiaire à felsique
  • Membre de Queylus : roche volcanoclastique mafique à felsique, rhyodacite, mudrock
  • Membre d’Andy : roche volcanoclastique mafique à felsique, basalte, basalte andésitique, roche métasédimentaire

L’affleurement de référence expose un tuf à blocs monogéniques beige verdâtre baignant dans une matrice gris pâle à gris foncé. Au sud du lac Waconichi, ce faciès forme des lentilles dans une séquence de métatufs quartzofeldspathiques et feldspathiques (Bélanger, 1979). Ces roches volcanoclastiques font partie de la Formation de Waconichi telle qu’instaurée initialement par Duquette et Mathieu (1966).

 

Épaisseur et distribution

L’épaisseur réelle des différents membres de la Formation de Waconichi ne dépasse généralement pas 1000 m (Daigneault et Allard, 1990; Leclerc et al., 2017). La plupart des unités rattachées à la Formation de Waconichi apparaissent sur les flancs nord et sud de l’Anticlinal de Chibougamau, à proximité ou directement au contact avec les roches de la Suite intrusive du Lac Doré et du Pluton de Chibougamau. C’est le cas des roches attribuées aux membres de Queylus, d’Andy, de Portage, de Lemoine, de Scott et d’Allard (feuillets 32G09, 32G10, 32G15, et 32G16). Les roches des membres de Chevrier, de Coyote, des Îles, des Lacs, et de Winchester sont distribuées entre le Pluton de Verneuil et le Complexe d’Eau-Jaune (feuillet 32G10). Le Membre des Deux Orignaux affleure à l’ouest de Chapais (partie nord du feuillet 32G14).

 

Datation

La mise en place de la Formation de Waconichi a été datée à plusieurs endroits. Les âges suivants ont ainsi été obtenus :

  • Tuf à lapillis et à blocs du Membre d’Allard au parc Allard : 2726,6 ±0,7 Ma (Leclerc et al., 2011).
  • Tuf à lapillis et à blocs du Membre d’Allard provenant de la bordure de la route 167 : 2726,7 ±0,7 Ma (Leclerc et al., 2011).
  • Tuf à lapillis et à blocs du Membre d’Allard provenant du bûcher Faribault : 2727,4 ±0,9 Ma (Leclerc et al., 2011).
  • Tuf à lapillis du Membre des Deux Orignaux : 2726,7 ±1,1 Ma (David et al., 2018).
  • Rhyolite porphyrique du Membre de Scott (nAsct5) : 2728,2 ±0,8 Ma (Leclerc et al., 2011).
  • Rhyolite porphyrique de l’unité inférieure du Membre de Lemoine (nAlem1f) : 2728,0 +1,5/-1,4 Ma (Mortensen, 1993).
  • Rhyolite porphyrique de l’unité supérieure du Membre de Lemoine (nAlem2a) : 2729,7 +1,9/-1,6 Ma (Mortensen, 1993).
  • Tuf à lapillis et à blocs du Membre de Queylus : 2728,7 ±1,0 Ma (Leclerc et al., 2011).
  • Tuf à lapillis et à blocs du Membre d’Andy : 2729,0 ±1,1 Ma (David et al., 2012).
  • Deux dykes felsiques à phénocristaux de plagioclase et de quartz du Membre de Chevrier : 2729,9 +1,6/-1,3 Ma (âge de cristallisation; Legault, 2003).
Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
U-Pb Zircon 2726,6 0,7 0,7 Leclerc et al., 2011
U-Pb Zircon 2726,7 0,7 0,7 Leclerc et al., 2011
U-Pb Zircon 2727,4 0,9 0,9 Leclerc et al., 2011
U-Pb Zircon 2726,7 1,1 1,1 David et al., 2018
U-Pb Zircon 2728,2 0,8 0,8 Leclerc et al., 2011
U-Pb Zircon 2728,0 1,5 1,4 Mortensen, 1993
U-Pb Zircon 2729,7 1,9 1,6 Mortensen, 1993
U-Pb Zircon 2728,7 1,0 1,0 Leclerc et al., 2011
U-Pb Zircon 2729,0 1,1 1,1 David et al., 2012
U-Pb Zircon 2729,9 1,6 1,3 Legault, 2003

 

 

Relations stratigraphiques

Les roches de la Formation de Waconichi constituent la partie supérieure du premier cycle volcanique du Groupe de Roy (Allard et al., 1979; Daigneault et Allard, 1990; Leclerc et al., 2017). Les différents membres de cette formation correspondent à des centres volcaniques felsiques discontinus, mais contemporains, recouvrant une plaine de basaltes et de basaltes andésitiques (Formation d’Obatogamau). Les roches de la Formation de Waconichi sont recouvertes par les basaltes et les basaltes andésitiques de la Formation de Bruneau qui constitue la base du second cycle volcanique du Groupe de Roy.

 

Paléontologie

Ne s’applique pas.

 

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

ALLARD, G O., 1976. DORE LAKE COMPLEX AND ITS IMPORTANCE TO CHIBOUGAMAU GEOLOGY AND METALLOGENY. MRN; DPV 368, 486 pages, 2 plans.

ALLARD, G O., HENRY, R L., 1979. FORMATION FERRIFERE DU LAC SAUVAGE: CANTONS DE MCKENZIE ET DE ROY, REGION DE CHIBOUGAMAU (NOUVEAU-QUEBEC). MRN; DPV 593, 100 pages, 1 plan.

CATY, J L., 1975. GEOLOGIE DE LA DEMIE-OUEST DU CANTON DE RICHARDSON (COMTE D’ABITIBI-EST). MRN; DP 342, 13 pages, 2 plans.

DAIGNEAULT, R., ALLARD, G O., 1990. LE COMPLEXE DU LAC DORE ET SON ENVIRONNEMENT GEOLOGIQUE – REGION DE CHIBOUGAMAU – SOUS-PROVINCE DE L’ABITIBI. IREM-MERI; MM 89-03, 290 pages.

DAVID, J., PILOTE, P., HAMMOUCHE, H., LECLERC, F., TALLA TAKAM, F., 2018. Datations U-Pb dans la Province du Supérieur effectuées au GEOTOP en 2013-2014. MRN, GEOTOP; RP 2017-03, 43 pages.

DAVID, J., SIMARD, M., BANDYAYERA, D., GOUTIER, J., HAMMOUCHE, H., PILOTE, P., LECLERC, F., DION, C., 2012. Datations U-Pb effectuées dans les provinces du Supérieur et de Churchill en 2010-2011. MRNF; RP 2012-01, 33 pages.

DUQUETTE, G., MATHIEU, A., 1966. GEOLOGIE DU QUART NORD-EST DU CANTON DE MCKENZIE, COMTE D’ABITIBI-EST. MRN; RP 551, 28 pages, 1 plan.

LAFRANCE, B., BRISSON, T., MCNICHOLS, D., LAMBERT, G., 2006. RAPPORT SUR LE PROGRAMME DE FORAGE 2005, PROJET LEMOINE. WOODRUFF CAPITAL MANAGEMENT INC, rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec; GM 62564, 334 pages, 13 plans.

LECLERC, F., ROY, P., HOULE, P., PILOTE, P., BEDARD, J H., HARRIS, L B., MCNICOLL, V J., VAN BREEMEN, O., DAVID, J., GOULET, N., 2017. GEOLOGIE DE LA REGION DE CHIBOUGAMAU. MERN, COMMISSION GEOLOGIQUE DU CANADA, INRS, UQAM; RG 2015-03, 97 pages, 6 plans.

MRN, 2014. RESUMES DES CONFERENCES ET DES PHOTOPRESENTATIONS, QUEBEC MINES 2013. DV 2014-03, 88 pages.

MRNF, 2007. RESUMES DES CONFERENCES ET DES PHOTOPRESENTATIONS, QUEBEC EXPLORATION 2007. DV 2007-04, 72 pages.

 

Autres publications

 

ALLARD, G.O., CATY, J.-L., GOBEIL, A. 1985. The Archean supracrustal rocks of the Chibougamau area. In: Evolution of Archean Supracrustal Sequences (Ayres, L.D., Thurston, P.D., Card, K.D. and Weber, W., editors). Geological Association of Canada; Special Paper 28, pages 55-63.

BÉLANGER, J. 1979. Étude de la zone de transition entre la Formation de Waconichi et la Formation de Gilman, Groupe de Roy, Chibougamau, Québec. Université du Québec à Chicoutimi; mémoire de maîtrise, 83 pages. https://constellation.uqac.ca/1832

CHOWN, E.H., DAIGNEAULT, R., MUELLER, W. 1991. Part 1 : Geological setting of the eastern extremity of the Abitibi belt. In: Lithotectonic framework and associated mineralization of the eastern extremity of the Abitibi Greenstone Belt, Quebec (Field Trip 3) (Guha, J., Chown, E.H. and Daigneault, R., editors). Geological Survey of Canada; Open File 2158, pages 1-32. https://doi.org/10.4095/132276

LECLERC, F., BÉDARD, J.H., HARRIS, L.B., McNICOLL, V., GOULET, N., ROY, P., HOULE, P. 2011.Tholeiitic to calc-alkaline cyclic volcanism in the Roy Group, Chibougamau area, Abitibi Greenstone Belt – Revised stratigraphy and implications for VHMS exploration. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 48, pages 661-694. https://doi.org/10.1139/E10-088

LEGAULT, M. 2003. Environnement métallogénique du couloir de Fancamp avec emphase sur les gisements aurifères de Chevrier, région de Chibougamau, Québec. Université du Québec à Chicoutimi; thèse de doctorat, 488 pages. https://constellation.uqac.ca/811

MERCIER-LANGEVIN, P., LAFRANCE, B., BÉCU, V., DUBÉ, B., KJARSGAARD, I., GUHA, J. 2014. The Lemoine Auriferous Volcanogenic Massive Sulfide Deposit, Chibougamau Camp, Abitibi Greenstone Belt, Quebec, Canada : Geology and Genesis. Economic Geology; volume 109, pages 231-269. http://dx.doi.org/10.2113/econgeo.109.1.231

MORTENSEN, J.K. 1993. U-Pb geochronology of the eastern Abitibi subprovince. Part 1 : Chibougamau – Matagami – Joutel region. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 30, pages 11-28. https://doi.org/10.1139/e93-002

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Formation de Waconichi. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/formation-de-waconichi [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

François Leclerc, géo., Ph. D. francois.leclerc@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Claude Dion, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran (montage HTML). 

 
14 mars 2018