Formation de Daubrée
Étiquette stratigraphique : [narc]da
Symbole cartographique : nAda
 

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) : Wolhuter, 1962
Âge : Néoarchéen
Stratotype : La localité type correspond à une série d’affleurements le long de la route 113 (coordonnées UTM NAD83 Zone 18 : 500282 m N, 5518536 m E) décrits en détail par Simoneau (1986). Les dépôts de turbidites sur ces affleurements présentent des laminations obliques, des chenaux, des failles synsédimentaires, des structures d’échappement d’eau et des dykes de grès.
Région type : Les meilleures zones d’affleurement de la Formation de Daubrée sont situées dans le feuillet 32G14-200-0102, au nord de la route 113.
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de l’Abitibi
Lithologie : Roches sédimentaires
Catégorie : Lithostratigraphique
Rang : Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Historique

La Formation de Daubrée a été instaurée par Wolhuter (1962).

Description

La Formation de Daubrée est majoritairement composée de séquences de turbidites d’épaisseur centimétrique à métrique avec une patine grise à beige orangé. Celles-ci comprennent des lits d’arénite feldspathique, d’arénite arkosique, de siltstone et de mudstone. Au sud du lac la Trêve (feuillet 32G14-200-0101), les turbidites de la Formation de Daubrée sont interlitées avec des conglomérats polygéniques à cailloux flottants de syénite, de granodiorite et de roches volcaniques mafiques à felsiques (chert?) dans une matrice d’arénite lithique vert moyen. Charbonneau et al. (1991) ont émis l’hypothèse selon laquelle ces conglomérats pourraient correspondre à la Formation de la Trève qui n’a autrement pas été observée dans ce secteur ni dans la première bande plus au sud. Leclerc et Daoudene (en préparation) n’ont donc pu justifier la mise en carte de la Formation de la Trève dans ce secteur. Au nord du Stock de Saussure, l’effet du métamorphisme de contact transforme les turbidites en paragneiss à biotite, muscovite et chlorite. Sur la carte du gradient vertical du champ magnétique résiduel (Keating et D’Amours, 2010), la Formation de Daubrée correspond à des zones peu magnétiques, lisses et dépourvues de structures internes. Comme les roches sédimentaires ont un contenu très faible en magnétite, les plis soupçonnés ne peuvent pas être discernés sur ces cartes.

Épaisseur et distribution

L’épaisseur de la Formation de Daubrée est estimée à 1000 m (Charbonneau et al., 1991). Une première bande affleure à l’est du lac Kapunapotagen (portion NE du feuillet 32G14-200-0101) jusqu’à l’ouest de Chapais (feuillet 32G15-200-0101). Cette bande atteint une largeur maximale de 2,6 km dans le secteur du lac Janus (centre-nord du feuillet 32G14-200-0102), ce qui suggère l’effet du plissement, quoique le nombre insuffisant d’affleurements ne permette pas de le démontrer. Une seconde bande, plus importante, s’étend sur >95 km depuis le coin NW du feuillet 32F16, dans la région de Matagami, jusqu’au nord du lac de la Chaleur (portion sud du feuillet 32J03-200-0102). Elle correspond aux bassins synclinaux développés suivant l’orientation de la Zone de cisaillement NW-SE de Nottaway (secteurs des feuillets 32F16 et 32G13) et de la Zone de cisaillement NE-SW de Lamarck (secteur du feuillet 32G14).

Datation

L’échantillon 2009-FL-9015-A est un tuf à cristaux interlité dans les turbidites de la Formation de Daubrée. Un premier traitement de l’échantillon en 2012 n’avait pas livré de zircons. Le deuxième traitement en 2013 a livré une petite quantité de zircons devenus trop fragiles lors de l’étape d’abrasion chimique pour pouvoir être analysés (David et al., 2017).

Relation(s) stratigraphique(s)

À l’est de la localité type, une faible discordance (~10°) sépare une brèche à fragments de shale noir de la Formation de Blondeau des turbidites de la Formation de Daubrée (Charbonneau et al., 1982; Simoneau, 1986). Ailleurs, le contact entre les deux formations est concordant. Dans la région du lac des Deux Orignaux (feuillet 32G14), le contact basal de la Formation de Daubrée affleure peu et serait limité par une zone de cisaillement à pendage nord au contact des roches volcanoclastiques sous-jacentes de la Formation de Scorpion (Charbonneau et al., 1991). Le sommet de la Formation n’est pas très visible, mais le contact entre les turbidites de la Formation de Daubrée (sédimentation en milieu sous-marin) et les conglomérats polygéniques à clastes de tonalite de la Formation de Haüy (sédimentation en milieu fluviatile) suggère un hiatus dans la sédimentation (Simoneau, 1986).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARBONNEAU, J M., PICARD, C., DUPUIS-HEBERT, L., 1991. SYNTHESE GEOLOGIQUE DE LA REGION DE CHAPAIS-BRANSSAT (ABITIBI). MRN; MM 88-01, 202 pages, 13 plans.

DAVID, J., PILOTE, P., HAMMOUCHE, H., LECLERC, F., TALLA TAKAM, F., 2018. DATATIONS U-PB DANS LA PROVINCE DU SUPERIEUR EFFECTUEES AU GEOTOP EN 2013-2014. MRN, GEOTOP; RP 2017-03, 43 pages.

KEATING, P., D’AMOURS, I., 2010. REEDITION DES DONNEES NUMERIQUES EN FORMAT GEOSOFT (PROFILS) DES LEVES AEROPORTES DE L’ABITIBI, AU QUEBEC. MRNF, COMMISSION GEOLOGIQUE DU CANADA; DP 2010-09, 6 pages.

LECLERC, F, DAOUDENE, Y. En préparation. Levé géologique dans la Sous-province de l’Abitibi à l’ouest de Chapais, Territoire Eeyou Istchee Baie-James (région du lac des Deux Orignaux). MERN. 

WOLHUTER, L E., 1962. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LE QUART SUD-EST DU CANTON DE DAUBREE, COMTE D’ABITIBI-EST. MRN; RP 474, 19 pages, 1 plan.

Autres publications

CHARBONNEAU, J.M., DUBÉ, C., FRANCONI, A. 1982. Lithostratigraphie et déformations de la bande volcano-sédimentaire de Matagami-Chibougamau, Québec; secteur à l’ouest de Chapais. Institut canadien des Mines et de la Métallurgie, Montréal, 84e congrès annuel; présentation 177, 17 pages.

SIMONEAU, P. 1986. Pétrologie, sédimentologie et analyse des faciès de la Formation de Daubrée, Chapais, Québec. Université du Québec à Chicoutimi; mémoire de maîtrise, 486 pages, 1 plan. https://constellation.uqac.ca/1716

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Formation de Daubrée. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/formation-de-daubree [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

François Leclerc, géo., Ph. D. françois.leclerc@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); James Moorhead, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); André Tremblay (montage HTML). 

 
16 avril 2021