English
 
Formation d’Anatacau-Pivert
Étiquette stratigraphique : [narc]np
Symbole cartographique : nAnp

Première publication: 15 novembre 2017
Dernière modification: 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)

La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAnp7 Siltslate, mudslate et niveaux de conglomérat
nAnp6 Tufs felsiques, intermédiaires et mafiques
nAnp5 Formations de fer
nAnp4 Rhyolite et rhyodacite
nAnp3 Andésite et trachyte
nAnp2 Amphibolite à grenat
nAnp1 Basalte amphibolitisé et amphibolite
 
Auteur :Moukhsil, 2000
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Aucune
Région type :Région des lacs Anatacau (feuillet SNRC 32C02) et Pivert (feuillet 32C08). Le secteur du lac Kapeykuch Ministikw (feuillet 32C08) expose toutes les unités qui constituent la Fomation d’Anatacau-Pivert
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de La Grande
Lithologie :Roches volcano-sédimentaires
Type :Lithostratigraphique
Rang :Formation
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

 

 

 

 

 

 

Historique

Franconi (1978) a le premier utilisé le terme « banc d’Anatacau-Pivert » pour décrire une séquence de basalte de la région des lacs Anatacau (feuillet SNRC 32C02) et Pivert (feuillet 32C08) dans la Bande volcanique de la rivère Eastmain inférieure (BVREI). Les travaux de Moukhsil (2000) ont permis de mieux définir et de formaliser cette séquence volcano-sédimentaire qu’il a désignée sous le nom de la Formation d’Anatacau-Pivert. Cette unité est interprétée comme faisant partie du troisième cycle volcanique de la BVREI, dont l’âge est compris entre 2723 et 2705 Ma (Moukhsil et al., 2001 et 2002).

Description

La Formation d’Anatacau-Pivert se compose de roches volcaniques amphibolitisées (basalte, andésite, rhyolite, tufs) surmontées par des roches sédimentaires (siltslate, mudslate et conglomérat). Elle a été subdivisée par Moukhsil (2000) en sept unités : 1) basalte amphibolitisé et amphibolite (nAnp1), 2) amphibolite à grenat (nAnp2), 3) andésite et trachyte (nAnp3), 4) rhyolite et rhyodacite (nAnp4), 5) formations de fer (nAnp5), 6) tufs felsiques, intermédiaires et mafiques (nAnp6), et 7) siltslate, mudstone et niveaux de conglomérat (nAnp7). Les unités nAnp1, nAnp5 et nAnp6 ont été pousuivies vers le sud, dans la région de la rivière Rupert, par Bandyayera et Daoudene (en préparation).

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 1 (nAnp1) : Basalte amphibolitisé et amphibolite

L’unité nAnp1 est formée de métabasalte finement grenu gris-vert foncé en surface altérée et vert grisâtre en cassure fraîche. Ces roches sont constituées de coulées massives à coussinées, localement bréchiques et généralement amygdalaires. Les basaltes coussinés représentent plus de 60 % de l’unité nAnp1. Les coussins décimétriques à métriques sont déformés et aplatis et montrent des bordures hyaloclastiques amphibolitisées. On observe par endroits des alternances de coulées décamétriques de basaltes coussinés et massifs. Des niveaux métriques de laves bréchiques sont associés à ces deux faciès. Les amygdales sont largement répandues et constituent par endroits jusqu’à 20 % de la roche. Elles sont remplies de quartz ou de plagioclase et présentent un aspect étiré ou aplati. Au microscope, le basalte montre une structure nématoblastique à granoblastique. La hornblende verte représente le minéral dominant et constitue de 60 à 80 % de la roche. Le plagioclase (30 à 40 %), partiellement à complètement séricitisé, est recristallisé (granoblastique). La biotite (2 %) est partiellement chloritisée. Les minéraux accessoires sont l’apatite, le zircon, la titanite, l’épidote, les carbonates et les minéraux opaques.

Des filons-couches mafiques ou ultramafiques de faible épaisseur ont également été intégrés à cette unité. Des niveaux d’amphibolite très altérée riche en grenat (jusqu’à 30 %) sont observés un peu partout dans l’unité basaltique. De petits niveaux de paragneiss de 15 à 40 cm d’épaisseur sont également intercalés dans la séquence basaltique. Ces métasédiments sont généralement à grain moyen et renferment jusqu’à 10 % de grenat en cristaux de 2 à 5 mm. Par endroits, la proportion de grenat atteint 50 %, ce qui semble indiquer une altération hydrothermale. Certaines lentilles de métasédiments contiennent aussi des porphyroblastes de cordiérite (5 %). 

La séquence de métabasalte comprend aussi des niveaux de tufs à cendres et de tufs à lapillis d’épaisseur métrique à décamétrique, localement centimétriques. Ces roches contiennent jusqu’à 80 % de plagioclase et 5 à 20 % de phénocristaux de quartz et montrent une altération en muscovite (séricite).

 

 

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 2 (nAnp2) : Amphibolite à grenat

L’unité nAnp2 est interstratifiée avec l’unité nAnp1. Elle affleure dans la région du lac Kaministikuch (feuillet 33C01) où elle a été décrite par Franconi (1978). L’unité est constituée d’amphibolite à porphyroblastes de grenat (10 %) de 1 à 3 cm de diamètre. Des vestiges de coussins sont encore reconnaissables. Au microscope, la roche contient de 70 à 80 % de hornblende, 10 % de grenat, 10 % de plagioclase et 2 % de quartz. Les minéraux accessoires sont la biotite et la tourmaline.

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 3 (nAnp3) : Andésite

L’unité nAnp3 est formée de niveaux dispersés de laves de composition andésitique, localement amygdalaires. Sur le terrain, il est difficile de différencier les laves basaltiques (unité nAnp1) des laves andésitiques (unité nAnp2) en raison du métamorphisme et du fort degré d’altération de la roche. La composition de ces volcanites a été confirmée par les analyses lithogéochimiques. L’andésite contient jusqu’à 15 % de magnétite et est associée aux niveaux de formation de fer au faciès des oxydes (unité nAnp5). Au microscope, l’andésite montre une structure trachytique associée à l’orientation préférentielle des microlites de plagioclase.

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 4 (nAnp4) : Rhyolite et rhyodacite

L’unité nAnp4 est formée de rhyolite et de rhyodacite massives qui affleurent dans les feuillets SNRC 33C01 et 33C02. Ces roches sont silicifiées, chloritisées et séricitisées.

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 5 (nAnp5) : Formations de fer

L’unité nAnp5 est formée essentiellement de formations de fer au faciès des oxydes et, localement, au faciès des silicates. Des niveaux de chert sulfuré ont été également intégrés à cette unité. Les cartes aéromagnétiques font très bien ressortir cette unité caractérisée par une forte susceptibilité magnétique. L’unité nAnp5 est intercalée dans les volcanites mafiques des unités Anp1 et Anp2. L’épaisseur de ces unités varie de quelques mètres à une trentaine de mètres. Elles affichent un rubanement matérialisé par des alternances de lits de magnétite, des rubans de chert bréchique recristallisé ou des niveaux centimétriques de métasédiments.

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 6 (nAnp6) : Tufs felsiques, intermédiaires et mafiques

L’unité nAnp6 forme des niveaux discontinus au sein de l’unité nAnp1 ou au contact entre l’unité nAnp1 et la séquence sédimentaire de l’unité nAnp7. Elle est composée de volcanoclastites (tufs) à lapillis ou à blocs de composition felsique à intermédiaire, localement mafiques. Certains niveaux sont formés uniquement de tufs andésitiques.  Les tufs felsiques contiennent environ 60 % de fragments felsiques et montrent une forte altération en chlorite et en séricite. Certains niveaux felsiques présentent des phénocristaux de quartz et de plagioclase de 0,3 à 0,7 mm de diamètre. Les fragments lithiques sont recristallisés et généralement étirés et aplatis parallèlement à la schistosité. Les tufs intermédiaires contiennent des niveaux d’andésite à structure trachytique qui sont caractérisés par la présence de phénocristaux de plagioclase. La structure de ces roches est granoblastique à lépidoblastique, localement rubanée.

 

 

Formation d’Anatacau-Pivert 7 (nAnp7) : Siltslate, mudslate et niveaux de conglomérats

L’unité nAnp7 a été intégrée à la Formation d’Anatacau-Pivert et non à la Formation d’Auclair de la Sous-province de Nemiscau en raison de son étroite association avec les roches volcaniques, de l’étonnant degré de préservation des structures primaires et du faciès métamorphique peu élevé (Moukhsil, 2000). Elle est constituée de siltslate, de mudstone et de niveaux de conglomérat. Les siltslates et les mudslates montrent une texture hémigranoblastique interlobée. Quelques affleurements de cette unité montrent la stratification S0 bien conservée, caractérisée par l’alternance de rubans plus ou moins fins à biotite, chlorite verdâtre, quartz et muscovite.

L’analyse au microscope montre que la roche est formée de quatrz (jusqu’à 55 %), de plagioclase (11 %), de biotite (23 %), de muscovite (15 %). Les minéraux accessoires sont la hornblende, la chlorite, l’apatite, les zircon, la séricite, la tourmaline, les carbonates et les minéraux opaques. Les carbonates forment par endroits des plages de 0,20 à 0,50 mm de diamètre.   

Épaisseur et distribution

La Formation d’Anatacau-Pivert est la séquence volcano-sédimentaire la plus étendue de la partie centrale de la BVREI. Son extension latérale dépasse les 45 km en direction NE-SW, tandis que sa largeur varie de quelques centaines de mètres en périphérie à 8 km dans la partie centrale.

Datation

Un échantillon de rhyolite de l’unité nAnp6 a donné un âge de 2723 ±2 Ma (Moukhsil et al., 2001). Cet âge de cristallisation de la rhyolite, interprété comme l’âge du volcanisme, a permis de situer la Formation d’Anatacau-Pivert dans le troisième cycle volcanique de la BVREI.

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon27232,22,2Moukhsil et al., 2001

 

 

Relation(s) stratigraphique(s)

La Formation d’Anatacau-Pivert fait partie des cinq unités volcano-sédimentaires de la BVREI (formations de Kauputauch, Natel, Anatacau-Pivert, Kasak et Komo) que Moukhsil et al. (2002) ont regroupé dans le Groupe d’Eastmain. Elle est située dans la partie centrale du Groupe d’Eastmain, entre les formations de Natel à l’est et de Komo à l’ouest. La Formation d’Anatacau-Pivert, datée à 2723 Ma, est interprétée comme faisant partie du troisième cycle volcanique du Groupe d’Eastmain, dont l’âge de mise en place est estimé entre 2720 et 2705 Ma.  

Paléontologie

Ne s’applique pas

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
FRANCONI, A.

La bande volcanosédimentaire de la rivière Eastmain inférieure (ouest de la longitude 76°15’). Ministère des Richesses naturelles, Québec; DPV 574, 177 pages.

1978DPV 574
MOUKHSIL, A.

Géologie de la région des lacs Pivert, Anatacau, Kauputauchechun et Wapamisk (SNRC 33C01, 33C02, 33C07, 33C08). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2000-04, 47 pages.

 2000RG 2000-04
MOUKHSIL, A. – VOICU, G. – DION, C. – DAVID, J. –  DAVIS, D.W.–  PARENT, M.Géologie de la région de la Basse-Eastmain centrale (33C03, 33C04, 33C05 et 33C06). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2001-08, 54 pages.2001RG 2001-08
MOUKHSIL, A. – LEGAULT, M. – BOILY, M. – DOYON, J. – SAWYER, E.W. – DAVIS, D.W.Synthèse géologique et métallogénique de la ceinture de roches verts de la Moyenne et de la Basse-Eastmain (Baie-James). Ministère des Ressources naturelles, Québec; ET 2002-06, 55 pages.2002 ET 2002-06
BANDYAYERA, D. – DAOUDENE, Y.Géologie de la région du lac Nemiscau, secteur ouest de la rivière Rupert (SNRC 32N06, 32N07 et 32N11). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparation

 

 

 

 

15 novembre 2017