membre de Baby supérieur
Étiquette stratigraphique : [ppro]bb(s)
Symbole cartographique : pPbb(s)
 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
pPbb(s)7 Mudstone ou ardoise noir graphiteux, localement pyriteux
pPbb(s)6 Dolomie
pPbb(s)5 Schiste micacé; interstratifications de quartzite localement
pPbb(s)4 Vacant
pPbb(s)3 Basalte, tuf
pPbb(s)2 Grès quartzitique, interstratifications de mudstone, siltstone et conglomérat
pPbb(s)1 Mudstone, siltstone, grès fin, ardoise grise ou noire, phyllade, schiste micacé; interstratifications de grès quartzitique localement
 
 
Auteur(s) : Sauvé et Bergeron, 1965
Âge : Paléoprotérozoïque
Stratotype : Aucun
Région type : Région du lac Baby (feuillet SNRC 24K05, UTM NAD83, zone 19 : 455021 m E, 6458656 m N)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Orogène du Nouveau-Québec (Fosse du Labrador) / Zone lithotectonique de Gerido
Lithologie : Roches sédimentaires, formation de fer, basalte, tuf
Catégorie : ​Lithostratigraphique
Rang : Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Historique

Sauvé et Bergeron (1965) ont utilisé le nom informel de « Phyllades supérieures » pour désigner une unité de mudstones, de phyllades et de quartzite en proportion mineure, formant la partie supérieure de la Formation de Baby. Par la suite, différents vocables ont été utilisés pour référer à celle-ci, soit : membre supérieur de la Formation de Baby (Clark, 1988; Wares et al., 1988; Wares et Goutier, 1989 et 1990; Goutier et Wares, 1991); unité de Baby supérieur ou Baby supérieur (Goulet, 1995; Clark et Wares, 2004), formation de Baby supérieure (Clark et Wares, 2004, figure 33, page 55); formation de Baby supérieur (Clark, 2019). Dans la présente compilation, le membre supérieur de la Formation de Baby est appelé membre de Baby supérieur.

Parmi les auteurs ayant contribué à la description des différentes unités du membre de Baby supérieur, mentionnons Bergeron (1953, 1955 et 1956), Sauvé (1956 et 1959), Bérard (1959 et 1965), Hashimoto (1964), Fahrig (1965) , Clark (1978, 1979, 1980 et 1988), Bélanger (1982) et Goulet (1995). Le membre de Baby supérieur pourrait être en partie équivalent à l’ancienne Formation de Larch River (désormais abandonnée) (Clark et Wares, 2004).

Description

Le membre de Baby supérieur représente une unité volcano-sédimentaire allochtone localisée dans la partie inférieure du Groupe de Koksoak (Clark et Wares, 2004). Il est formé d’une alternance de mudstone, de siltstone et de grès présentant une structure rythmique ainsi que de grès quartzitique ou feldspathique (turbidites) et, dans la partie supérieure, d’occurrences locales de roches sédimentaires ferrifères. La composition du membre de Baby supérieur est généralement identique à celle du membre de Baby inférieur. Elle ne se distingue de cette dernière que par sa position stratigraphique par rapport aux roches ferrifères du membre de Baby moyen et aux roches volcaniques de la Formation d’Hellancourt (Sauvé et Bergeron, 1965; Wares et Goutier, 1990). Le membre de Baby supérieur est composé de six unités informelles :

  • une unité de mudstone, de siltstone, de grès fin, d’ardoise grise ou noire, de phyllade et de schiste micacé comprenant localement des interstratifications de grès quartzitique (pPbb(s)1);
  • une unité de grès quartzitique avec des interstratifications de mudstone, de siltstone et de conglomérat (pPbb(s)2);
  • une unité de basalte et de tuf (pPbb(s)3);
  • une unité de schiste micacé comprenant localement des interstratifications de quartzite (pPbb(s)5);
  • une unité de dolomie (pPbb(s)6);
  • une unité de mudstone ou d’ardoise noir graphiteux, localement pyriteux (pPbb(s)7).

Les roches du membre de Baby supérieur sont métamorphisées au faciès des schistes verts (Dimroth et Dressler, 1978; Fraser et al., 1978).

Les roches sédimentaires du membre de Baby supérieur se sont déposées dans un bassin marin situé à l’est de la séquence de plate-forme du Groupe de Ferriman, qui s’approfondissait progressivement d’ouest en est (Clark, 1988; Clark et Wares, 2004).

Le membre de Baby supérieur contient des minéralisations polymétalliques de Cu-Zn-Co-Ag-Au encaissées dans les rythmites ainsi que dans les formations de fer de type Algoma situées dans les sédiments flyschoïdes près du sommet de l’unité (Wares et al., 1988; Barrett et al., 1988; Clark et Wares, 2004; Wares et Goutier, rapport inédit). À noter qu’antérieurement, les formations de fer de la Formation de Baby avaient été regroupées avec la Formation de Sokoman dans le type Lac Supérieur (Gross, 1995; Clark et Wares, 2004). Des minéralisations de Cu-Ni ± Co ± EGP sont contenues dans des filons-couches de gabbro gloméroporphyrique de la Suite intrusive de Gerido, mis en place dans les roches métasédimentaires à sulfures (formations de fer) du membre de Baby supérieur dans le nord de l’orogène (Wares et Goutier, 1989 et 1990; Clark et Wares, 2004).

membre de Baby supérieur non subdivisé (pPbb(s)) : mudstone, grès, basalte, formation de fer à sulfures

Cette unité non subdivisée se compose de diverses lithologies incluant des mudstone, des grès, des basaltes et des formations de fer à sulfures (Clark, 1978 et 1980). Les roches ferrifères comprennent des mudstones graphiteux et à sulfures, des mudstones chloriteux, des turbidites à sulfures, des lits de pyrite massive et laminée et des formations de fer (faciès des silicates et des sulfures) (Clark et Wares, 2004).

membre de Baby supérieur 1 (pPbb(s)1) : mudstone, siltstone, grès fin, ardoise grise ou noire, phyllade, schiste micacé; interstratifications de grès quartzitique localement

L’unité pPbb(s)1 représente la plus importante unité du membre de Baby supérieur dans la partie nord de la Fosse du Labrador. Elle forme des niveaux de 10 à 60 m d’épaisseur intercalées entre les filons-couches de gabbro (Suite intrusive de Gerido) ou en contact avec ces derniers. L’unité est constituée de mudstone, de siltstone, de grès fin, d’ardoise grise ou noire, de phyllade et de schiste micacé. Ces roches sont habituellement grises, gris verdâtre ou vertes en surface fraiche, légèrement moins foncées en surface altérée, finement stratifiées (1 à 5 cm) et laminées. Les différentes lithologies sont généralement interstratifiées et montrent une structure rythmique (rythmites). Des intercalations de grès quartzitique sont observées localement (Sauvé, 1956 et 1959; Hashimoto, 1964; Bérard, 1965; Sauvé et Bergeron, 1965; Clark, 1978, 1979, 1980, 1988; Bélanger, 1982; Goulet, 1995). Les structures sédimentaires les plus communes consistent en rides de courant, en stratifications entrecroisées à petite échelle (1 cm) et en plissements synsédimentaires. Par endroits, du granoclassement normal est observé dans les bancs de grès. Près du sommet de l’unité, on observe par endroits de l’ardoise grise ou noire, communément pyriteuse (Sauvé 1959; Bérard, 1965; Sauvé et Bergeron, 1965). De plus, dans la région du lac Gerido, la partie sommitale du membre de Baby supérieur contient localement des schistes noirs (Sauvé et Bergeron, 1965).

Dans les régions du lac Hérodier et de la rivière Koksoak, les roches de l’unité pPbb(s)1 montrent une granulométrie plus grossière vers le sommet et passent graduellement au grès quartzitique de l’unité pPbb(s)2 (Clark, 1980).

membre de Baby supérieur 2 (pPbb(s)2) : grès quartzitique, interstratifications de mudstone, siltstone et conglomérat

L’unité pPbb(s)2 est constituée de grès quartzitique et d’interstratifications de mudstone, de siltstone et de conglomérat (Clark, 1978, 1980). Dans les régions du lac Hérodier et de la rivière Koksoak, son épaisseur est estimée entre 15 et 30 m. Le grès quartzitique se présente en lits de 0,1 à 3 m d’épaisseur, celle-ci augmentant vers le sommet. Il est généralement gris en surface altérée, localement gris à gris verdâtre ou blanc, et à grain grossier à très grossier (1 à 3 mm). Des stratifications entrecroisées et du granoclassement sont observés par endroits. Les intercalations de mudstone ont habituellement une épaisseur variant de 0,3 m à quelques mètres. La proportion de mudstone augmente vers le sommet de l’unité où l’épaisseur des lits atteint localement 12 m. L’épaisseur des lits de siltstone gris varie de 0,3 à 1,2 m. On rapporte la présence locale de granoclassement et de stratifications entrecroisées. Le conglomérat est observé par endroits dans l’unité pPbb(s)2. Il se présente en lits de 0,3 à 12 m d’épaisseur interstratifiés avec le grès quartzitique. Le conglomérat est généralement constitué de cailloux de quartz arrondis, de 1 à 5 cm de diamètre, dans une matrice de grès quartzitique. Il contient plus rarement des fragments de mudstone en forme de feuillet anguleux, atteignant ~1,5 m de longueur (Clark, 1978, p. 18).

Plus au nord, dans la région du lac Larochelle (feuillet 24K12), l’unité pPbb(s)2 est essentiellement constituée de grès quartzitique. Ce dernier se présente habituellement en lits de quelques mètres à ~75 m d’épaisseur. Il est généralement assez pur, mais il peut localement renfermer des quantités importantes de chlorite et de muscovite (Sauvé, 1959).

membre de Baby supérieur 3 (pPbb(s)3) : basalte, tuf

L’unité pPbb(s)3 est principalement constituée de coulées de basalte associées à des gabbros et à des niveaux mineurs de tuf mafique (Clark, 1978; Bélanger, 1982). Ces roches sont vertes à vert foncé ou grises à gris verdâtre, à grain fin et à patine d’altération brunâtre. Dans la région à l’ouest du lac Hérodier, les coulées de basalte sont massives et d’une épaisseur estimée à 30 m. Elles sont interstratifiées avec des coulées coussinées (Clark, 1978). Le basalte est localement porphyrique et contient des phénocristaux centimétriques de plagioclase (Bélanger, 1982). Par endroits, le basalte passe à une roche gabbroïque à grain moyen. Il est toutefois difficile à distinguer des microgabbros.

membre de Baby supérieur 5 (pPbb(s)5) : schiste micacé; interstratifications de quartzite localement

L’unité pPbb(s)5 comprend principalement des schistes micacés avec quelques intercalations mineures de quartzite visibles localement (Bérard, 1959; Clark, 1978). Cette unité recouvre généralement les roches ferrifères du membre de Baby moyen. Dans la région du lac aux Feuilles (feuillets 24K12 et 24K13), son épaisseur est estimée à 300 m au SE du lac Raymond (Bérard, 1959). Quelques occurrences de schiste micacé ont été cartographiées dans la région du lac Hérodier (Clark, 1978). Le schiste micacé est généralement noir et se compose de biotite, de muscovite et de chlorite en proportion variable. Les lits de quartzite ont une épaisseur variant de quelques mètres à ~75 m. Le quartzite est généralement assez pur et contient de la biotite en proportion mineure. Par endroits, il peut renfermer des proportions importantes de chlorite et de muscovite.

membre de Baby supérieur 6 (pPbb(s)6) : dolomie

L’unité pPbb(s)6 est localisée dans la région du lac Jogues. Elle est formée de dolomie massive, à patine d’altération chamois, coupée par de nombreuses veines de quartz. D’après Hashimoto (1964), la dolomie est interstratifiée avec du phyllade et de l’ardoise.

membre de Baby supérieur 7 (pPbb(s)7) : mudstone ou ardoise noir graphiteux, localement pyriteux

L’unité pPbb(s)7 est constituée de mudstone ou d’ardoise gris foncé à noir, graphiteux. Dans les régions du lac Hérodier et de la rivière Koksoak, cette unité est sus-jacente aux roches ferrifères du membre de Baby moyen et forme des niveaux de ~5 à 10 m d’épaisseur au sein des séquences basaltiques-gabbroïques. Localement, la roche est rouillée en surface en raison de la présence de pyrite. Celle-ci se présente habituellement en minces lamines parallèles au litage (Clark, 1978 et 1980).

Épaisseur et distribution

La Formation de Baby supérieur appartient principalement à la zone lithotectonique de Gerido telle que définie par Clark et Wares (2004). Elle s’étend sur une distance de plus de 200 km depuis le lac aux Feuilles (feuillet 24K13) jusqu’au lac Jogues (feuillets 24F02).

L’épaisseur du membre de Baby supérieur est estimée entre 450 m et 700 m dans la région au NW de la rivière Koksoak (Sauvé et Bergeron, 1965; Clark, 1979; Goulet, 1995). Dans les secteurs des lacs Holannah et en Crochet (feuillet 24K04), Wares et Goutier (1989) ont estimé une épaisseur apparente minimale de >500 m. Plus à l’est, dans le secteur au NW du lac Thévenet, l’épaisseur apparente minimale du membre de Baby supérieur est estimée à 800 m. Selon Wares et Goutier (1990), cette épaisseur est peut-être moins importante, car l’estimation fait abstraction de la présence de filons-couches de gabbro, de failles de chevauchement et de plissement dans ce secteur.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

Le membre de Baby supérieur est d’âge paléoprotérozoïque. Il appartient au deuxième cycle de sédimentation de la Fosse du Labrador daté de 1,88 Ga à 1,87 Ga (Clark et Wares, 2004). Le membre de Baby supérieur étant corrélé avec la Formation de Menihek, sus-jacente à la Formation de Sokoman (1880 ±2 Ma; Chevé et Machado, 1988), il serait donc plus jeune que la Formation de Sokoman et plus ancien que 1874 ±3 Ma, soit l’âge estimé de la partie sommitale de la Formation d’Hellancourt (Machado et al., 1997).

Le membre de Baby supérieur repose en concordance sur les roches ferrifères du membre de Baby moyen (Clark, 1988; Goulet, 1995). D’après Clark (1988), le contact est net entre les deux membres. Dans la région au sud lac aux Feuilles, le membre de Baby supérieur est surmonté structurellement par les roches volcaniques de la Formation d’Hellancourt (Clark, 1988; Goulet, 1995).

Le membre de Baby supérieur est équivalent à la Formation de Menihek (Groupe de Ferriman) et à la Formation de Thompson Lake (Groupe de Doublet) (Fournier, 1982; Clark, 1988; Goulet, 1995; Clark et Wares, 2004).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BELANGER, M. 1982. REGION DU LAC FAUJAS, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. DP-82-06, 1 plan.

BERARD, J. 1959. PRELIMINARY REPORT ON LEAF LAKE AREA, NEW QUEBEC. MRN. RP 384(A), 8 pages et 1 plan.

BERARD, J. 1959. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DU LAC AUX FEUILLES, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 384, 10 pages et 1 plan.

BERARD, J. 1965. BERARD LAKE AREA, NEW QUEBEC. MRN. RG 111(A), 148 pages et 2 plans.

BERARD, J. 1965. REGION DU LAC BERARD, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RG 111, 175 pages et 2 plans.

BERGERON, R. 1953. PRELIMINARY REPORT ON GERIDO LAKE AREA, NEW QUEBEC. MRN. RP 291(A), 8 pages et 1 plan.

BERGERON, R. 1953. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DU LAC GERIDO, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 291, 10 pages et 1 plan.

BERGERON, R. 1955. PRELIMINARY REPORT ON THEVENET LAKE AREA (WEST PART), NEW QUEBEC. MRN. RP 311(A), 6 pages et 1 plan.

BERGERON, R. 1955. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DU LAC THEVENET (PARTIE OUEST), NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 311, 8 pages et 1 plan.

BERGERON, R. 1956. PRELIMINARY REPORT ON HARVENG LAKE AREA, (WEST HALF), NEW QUEBEC. MRN. RP 320(A), 6 pages et 1 plan.

BERGERON, R. 1956. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DU LAC HARVENG (MOITIE OUEST), NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 320, 9 pages et 1 plan.

BERGERON, R., SAUVE, P. 1965. GERIDO LAKE – THEVENET LAKE AREA, NEW QUEBEC. MRN. RG 104(A), 131 pages et 3 plans.

BERGERON, R., SAUVE, P. 1965. REGION DES LACS GERIDO ET THEVENET, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RG 104, 141 pages et 3 plans.

CLARK, T. 1978. REGION DU LAC HERODIER ( NOUVEAU-QUEBEC) – RAPPORT PRELIMINAIRE. MRN. DPV 568, 48 pages et 2 plans.

CLARK, T. 1979. REGION DU LAC NAPIER (NOUVEAU-QUEBEC) – RAPPORT PRELIMINAIRE. MRN. DPV 663, 28 pages et 1 plan.

CLARK, T. 1980. REGION DE LA RIVIERE KOKSOAK (NOUVEAU-QUEBEC) – RAPPORT PRELIMINAIRE. MRN. DPV 781, 24 pages et 1 plan.

CLARK, T. 1987. STRATIGRAPHIE, PETROGRAPHIE ET PETROCHIMIE DE LA FORMATION DE FER DE BABY DANS LA REGION DU LAC HERODIER (FOSSE DU LABRADOR). MRN. ET 87-13, 44 pages.

CLARK, T., 2019. Compilation géologique, lac Harveng. MERN; CG-2019-01, 1 plan.

CLARK, T., WARES, R. 2004. SYNTHESE LITHOTECTONIQUE ET METALLOGENIQUE DE L’OROGENE DU NOUVEAU-QUEBEC (FOSSE DU LABRADOR). MRNFP. MM 2004-01, 182 pages et 1 plan.

FOURNIER, D. 1982. GITES DU CU-ZN ET CU-NI DANS LE PARTIE CENTRALE DE LA FOSSE DU LABRADOR. MRN. DPV 929, 69 pages et 6 plans.

GOULET, N. 1995. ETUDE STRUCTURALE, STRATIGRAPHIQUE ET GEOCHRONOLOGIQUE DE LA PARTIE NORD DE LA FOSSE DU LABRADOR. MRN. MB 95-36, 41 pages et 1 plan.

HASHIMOTO, T. 1964. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC JOGUES, TERRITOIRE DU NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 524, 13 pages et 1 plan.

SAUVE, P. 1956. PRELIMINARY REPORT ON DE FRENEUSE LAKE AREA (WEST HALF), NEW QUEBEC. MRN. RP 332(A), 7 pages et 1 plan.

SAUVE, P. 1956. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DU LAC DE FRENEUSE (MOITIE OUEST), NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 332, 10 pages et 1 plan.

SAUVE, P. 1959. PRELIMINARY REPORT ON LEAF BAY AREA, NEW QUEBEC. MRN. RP 399(A), 11 pages et 1 plan.

SAUVE, P. 1959. RAPPORT PRELIMINAIRE SUR LA REGION DE LA BAIE AUX FEUILLES, NOUVEAU-QUEBEC. MRN. RP 399, 15 pages et 1 plan.

WARES, R., BERGER, J., ST-SEYMOUR, K. 1988. SYNTHESE METALLOGENIQUE DES INDICES DE SULFURES AU NORD DU 57e PARALLELE (ETAPE 1) – FOSSE DU LABRADOR -. I R E M. MB 88-05, 202 pages et 1 plan.

WARES, R., GOUTIER, J. 1989. METALLOGENIE DES INDICES DE SULFURES AU NORD DU 57e PARALLELE (ETAPE II) – FOSSE DU LABRADOR -. MRN. MB 89-38, 122 pages et 1 plan.

WARES, R., GOUTIER, J. 1990. SYNTHESE METALLOGENIQUE DES INDICES DE SULFURES AU NORD DU 57e PARALLELE – FOSSE DU LABRADOR – RAPPORT INTERIMAIRE – ETAPE III. IREM-MERI. MB 90-25, 104 pages et 2 plans.

Autres publications

BARRETT, T.J., WARES, R.P., FOX, J.S. 1988. Two-stage hydrothermal formation of a Lower Proterozoic sediment-hosted massive sulfide deposit, northern Labrador Trough, Quebec. Canadian Mineralogist; volume 26, pages 871-888.

CHEVÉ, S.R., MACHADO, N. 1988. Reinvestigation of the Castignon Lake carbonatite complex, Labrador Trough, New Québec. Joint Annual Meeting of the Geological Association of Canada and the Mineralogical Association of Canada, St. John’s, Newfoundland; Program with Abstracts, volume 13, pages 20.

DIMROTH, E., DRESSLER, B. 1978. Metamorphism of the Labrador Trough. In Metamorphism in the Canadian Shield. Geological Survey of Canada; Paper 78-10, pages 215-236. https://doi.org/10.4095/104534

FAHRIG, W.F. 1965. Geology, Lac Herodier, Québec. Commission géologique du Canada; Carte 1146A. https://doi.org/10.4095/107520

FRASER, J.A., HEYWOOD, W.W., MAZURSKI, M.A. 1978. Carte métamorphique du Bouclier Canadien. Commission géologique du Canada; Carte 1475A. https://doi.org/10.4095/133909

GROSS, G.A. 1995. Lake Superior-type iron formation. In Geology of Canadian mineral deposit types (Eckstrand, O.R., Sinclair, W.D. and Thorpe, R.I., editors). Geological Survey of Canada; Geology of Canada, number 8, pages. 54-66.

MACHADO, N., CLARK, T., DAVID, J., GOULET, N. 1997. U-Pb ages for magmatism and deformation in the New Quebec Orogen. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 34, pages 716-723. https://doi.org/10.1139/e17-058

Citation suggérée

 

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). membre de Baby supérieur. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/membre-de-baby-superieur [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

Charles St-Hilaire, géo. stag., M. Sc. charles.st-hilaire@mern.gouv.qc.ca; Thomas Clark, géo., Ph. D. (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Claude Dion, ing., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); André Tremblay (montage HTML). 

 
18 mars 2021