English
 
Suite de Mezières
Étiquette stratigraphique : [narc]mzr
Symbole cartographique : nAmzr

Première publication : 31 mai 2018
Dernière modification : 14 juin 2019

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur : Bandyayera et Daoudene, 2018
Âge : Néoarchéen
Coupe type : Aucune
Région type : Moitié sud de la région du lac Nemiscau (feuillet SNRC 32N07)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de Nemiscau
Lithologie : Roches intrusives felsiques et migmatites
Type : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

 

Historique

Les premières descriptions des roches assignées à la Suite de Mezières proviennent des travaux de Remick (1963) et Gillain (1965). Le nom « Suite de Mezières », dont le lac éponyme se situe dans le feuillet SNRC 32N06, a été introduit par Bandyayera et Daoudene (2018) à la suite des travaux de cartographie géologique de l’été 2017 dans la région du lac de La Sicotière (feuillet 32N08) pour regrouper des pegmatites blanches spatialement associées aux séquences sédimentaires du Complexe de Rupert et de la Formation de Voirdye (Bandyayera et Daoudene, 2018; Bandyayera et Caron-Côté, 2019).

 

Description

La Suite de Mezières est formée de pegmatite granitique blanche, localement beige rosé, à biotite ± grenat ± muscovite ± tourmaline. La roche est massive à localement foliée et hétérogranulaire. Par endroits, des masses métriques de pegmatite blanche montrent un litage magmatique bien développé. Dans les larges cristaux de feldspath potassique, la structure graphique typique est caractérisée par la présence de bâtonnets de quartz orientés parallèlement au clivage. Près du Complexe de Rupert, cette unité se distingue par la rareté de la tourmaline, dont la concentration varie de 0 à 5 % et, localement, jusqu’à 10 %. Bandyayera et Caron-Côté (2019) ont cependant montré que dans les pegmatites associées à la Formation de Voirdye, la tourmaline est omniprésente et représente 2 à 20 % de la roche, voire 30 % localement. La roche contient également de la biotite (jusqu’à 10 %), de la muscovite (2 à 15 %, jusqu’à 30 % localement), du grenat (1 à 15 %) et des grains de magnétite disséminés ou en amas centimétriques. Les minéraux accessoires sont l’apatite et le zircon.

La Suite de Mezières renferme 2 à 20 % d’enclaves métriques à décamétriques de paragneiss, lesquelles sont généralement boudinées et s’apparentent localement à des restites partiellement assimilées. Le contact entre les enclaves et l’encaissant pegmatitique montre généralement un liséré de biotite. La Suite de Mezières est interprétée comme étant le produit évolué de la fusion partielle des roches métasédimentaires.

Du point de vue géochimique, les roches de la Suite de Mezières sont de type S, peralumineuses, d’affinité calcique à calco-alcaline.

Épaisseur et distribution

La Suite de Mezières est composée de plusieurs intrusions de taille variable disséminées dans un territoire d’environ 200 km de longueur sur 100 km de largeur. 

Datation

Un échantillon provenant d’un granite pegmatitique à biotite intrusif dans les paragneiss migmatitisés du Nemiscau, en bordure de la rivière Broadback (feuillet 32N03), a donné un âge de mise en place de 2672 ±2 Ma (Davis et al., 1995). Un autre échantillon prélevé sur les rives de la rivière à la Marte (feuillet 32N08), dans une diatexite in situ issue de la fusion partielle des paragneiss à grenat, a donné un âge de cristallisation de 2691 ±5,9 Ma (David, communication personnelle). Cette diatexite de type S est interprétée comme étant contemporaine et génétiquement associée aux pegmatites à grenat-muscovite de la Suite de Mezières. Ces données indiquent que les pegmatites de la Suite de Mezières sont des intrusions polyphasées, mises en place entre 2691 et 2672 Ma.

Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Numéro d’échantillon Référence(s)
U-Pb Zircon 2691 5,9 5,9    David, communication personnelle
U-Pb Zircon 2672 2 2 OP411 Davis et al., 1995

 

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite de Mezières regroupe les pegmatites blanches qui s’injectent dans les séquences métasédimentaires du Complexe de Rupert et de la Formation de Voirdye. Ces injections sont subparallèles ou obliques aux plans de foliation. La pegmatite blanche qui coupe les roches du Groupe du Lac des Montagnes fait également partie de cette unité.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
BANDYAYERA, D. – CARON-COTE, E. Géologie de la région du lac des Montagnes, sous-provinces de La Grande, de Nemiscau et d’Opatica, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; BG 2019-03. 2019 BG 2019-03
BANDYAYERA, D. – DAOUDENE, Y.  Géologie de la région du lac Champion, sous-provinces de La Grande et de Nemiscau, à l’est de Waskaganish, Municipalité Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; BG 2018-06. 2018 BG 2018-06
GILLAIN, P.R. Géologie de la région du lac Naquiperdu, Territoires de Mistassini et d’Abitibi. Ministère des Richesses naturelles, Québec; RP 525, 15 pages, 1 plan. 1965 RP 525
REMICK, J.H. Géologie de la région de Colomb-Chaboullié-Fabulet, Territoire d’Abitibi. Ministère des Richesses naturelles, Québec; RP 514, 32 pages, 3 plans. 1963 RP 514

 

 

 

 

31 mai 2018