English

 

 
dykes de Poudingue
Étiquette stratigraphique : [prot]pou
Symbole cartographique : Ppou

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :Charbonneau et al., 1991
Âge :Protérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Nord-ouest de Chapais, feuillets SNRC 32G14-200-0201 et 32 J03-200-0102
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-provinces de l’Abitibi et d’Opatica
Lithologie :Diabase
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Informel
Usage :Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)
  • Aucune

 

 

 

 

Historique

Le dyke de Poudingue est initialement reconnu par MacIntosh (1977), puis nommé à titre informel par Charbonneau et al. (1991). Depuis, d’autres dykes d’orientation identique et situés dans le même secteur ont été attribués à cet essaim (Leclerc et Daoudene, en préparation).

Description

Les dykes de Poudingue sont constitués de gabbro à grain moyen qui forme des collines linéaires résistantes à l’érosion. Les échantillons observés en lames minces par MacIntosh (1977, p. 86) sont composés de 50 % de clinopyroxène, de 40 % de labradorite, de 5 à 10 % de minéraux opaques, de 1 % de leucoxène, de 5 % d’amphibole et de 1 à 5 % de quartz. Le plagioclase est saussuritisé tandis que le clinopyroxène s’altère en chlorite et en amphibole.

Épaisseur et distribution

Les dykes de Poudingue correspondent à des anomalies magnétiques positives orientées NNW-SSE sur une carte du champ magnétique résiduel total (Keating et d’Amours, 2010). L’épaisseur est évaluée à environ 100 mètres (Charbonneau et al., 1991).

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les dykes de Poudingue coupent les roches volcano-sédimentaires des groupes de Roy et d’Opémisca. Ils coupent aussi les stocks à l’Eau Noire, de la Moraine, des Deux Granites et de Guettard, ainsi que les Dykes de l’Abitibi. Il s’agirait donc des plus jeunes dykes identifiés dans la région au nord-ouest de Chapais.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
CHARBONNEAU, J.-M. – PICARD, C. – DUPUIS-HÉBERT, L.Synthèse géologique de la région de Chapais-Branssat (Abitibi). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MM 88-01, 200 pages, 13 plans.1991MM 88-01
KEATING, P. – D’AMOURS, I.Réédition des données numériques en format Géosoft (profils) des levés aéroportés de l’Abitibi, au Québec. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; DP 2010-09, 6 pages.2010DP 2010-09
LECLERC, F. – DAOUDENE, Y.Levé géologique dans la Sous-province de l’Abitibi à l’ouest de Chapais (région du lac des Deux Orignaux). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparationBulletin géologiQUE
MACINTOSH, J.A.Geology of the Lantagnac – La Touche (comté d’Abitibi-Est). Ministère des Richesses naturelles, Québec; DPV 497, 131 pages, 1 plan.
 
1977DPV 497

 

 

 

 

6 mars 2018