Formation de Mistamisk
Étiquette stratigraphique : [ppro]msk
Symbole cartographique : pPmsk
 
 

UNITÉ ABANDONNÉE

Publication :  

 

 

 

 
Auteur : Dimroth, 1972, 1978
Âge : Paléoprotérozoïque
Stratotype : La localité type se situe au SW du lac Mistamisk, entre les coordonnées 56° 29′ N, 68° 15′ W et 56° 24′ N, 68° 17′ W
Région type : Secteur du lac Mistamisk (feuillet SNRC 24C08)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Orogène du Nouveau-Québec (Fosse du Labrador) / Zone lithotectonique de Howse
Lithologie : Roches volcaniques et sédimentaires
Catégorie : Lithostratigraphique
Rang : Formation
Statut : Formel
Usage : Abandonné

 

 

Unité(s) remplaçante(s)
Table des matières

 

 

 

 

 

 

Historique

Le nom de Formation de Mistamisk a été utilisé par Dimroth (1972, 1978) pour désigner une séquence de basalte et de roches sédimentaires dans le secteur du lac Mistamisk (feuillet 24C08). Cette séquence fait partie de la Zone lithotectonique de Howse (Clark et Wares, 2004). D’après Dimroth (1972, 1978), l’unité s’étend vers le nord sur au moins 100 km (voir, p. ex., Roscoe, 1957; Dressler, 1979). Près du lac Mistamisk, la Formation de Mistamisk surmonte la Formation de Bacchus et est constituée des mêmes lithofaciès volcaniques et sédimentaires, ce qui a obligé Dimroth (1972, 1978) à établir arbitrairement la limite inférieure de cette formation. Au SW du lac Mistamisk, l’unité est composée, du haut vers le bas, de : 1) >1500 m de basalte massif et coussiné et d’interstratifications de shale graphiteux, de siltstone et de grès impur; 2) ~30 m de shale et de siltstone laminés; et 3) ~150 m de basalte coussiné et d’interstratifications de shale graphiteux, de siltstone et de grès impur (Dimroth, 1972, 1978). La séquence supérieure est coupée par trois filons-couches de gabbro dont l’épaisseur globale atteint 300 m. La séquence du milieu est coupée par deux ou trois filons-couches de gabbro. Le sommet de la Formation de Mistamisk n’est pas présent dans la région cartographiée par Dimroth. Toutefois, plus au nord, la partie supérieure de la Formation de Mistamisk contient des niveaux de pyroclastites felsiques (Dimroth, 1972, 1978; Dressler, 1979). 

Dimroth (1972, 1978) avait envisagé trois possibilités pour la position stratigraphique de la Formation de Mistamisk : 1) sus-jacente à la Formation de Bacchus; 2) constituant la partie supérieure de la Formation de Bacchus; ou 3) représentant la partie supérieure de la Formation de Menihek. Dimroth a privilégié la troisième, tout en signalant que la preuve à l’appui était très faible. Dans la région du lac Colombet, au nord de celle cartographiée par Dimroth, la Formation de Mistamisk a été interprétée comme étant sus-jacente à la Formation de Menihek (Dressler, 1979). La carte interactive du SIGEOM montre toutefois que l’ensemble des basaltes dénommés Mistamisk par Dimroth et Dressler sont assignés à la Formation de Bacchus. La meilleure preuve appuyant cette dernière corrélation est un âge radiométrique sur zircons obtenu sur un dyke de rhyolite coupant la Formation de Mistamisk, dans la région du lac Colombet. Cet âge est de 2142 +4/-2 Ma (T. Krogh et B. Dressler, données non publiées citées par Clark, 1984, p. 34). Ainsi, les basaltes coupés par ce dyke sont plus vieux que 2142 Ma et ne peuvent être corrélés avec la Formation de Menihek, qui est plus jeune que 1878 Ma à 1880 Ma, soit l’âge de la Formation de Sokoman sous-jacente (Chevé et Machado, 1988; Findlay et al., 1995). Les basaltes auparavant connus sous le nom de Mistamisk appartiennent clairement au premier cycle de dépôt dans la Fosse et ont été assignés à la Formation de Bacchus, tel que proposé par Clark et Wares (2004).

Raisons de l’abandon

La Formation de Mistamisk est équivalente à une partie de la Formation de Bacchus. Par conséquent, la dénomination Formation de Mistamisk a été abandonnée, conformément à la recommandation de Clark et Wares (2004).

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CLARK, T. 1984. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC CAMBRIEN – TERRITOIRE DU NOUVEAU-QUEBEC. MRN. ET 83-02, 77 pages et 1 plan.

CLARK, T., WARES, R. 2004. SYNTHESE LITHOTECTONIQUE ET METALLOGENIQUE DE L’OROGENE DU NOUVEAU-QUEBEC (FOSSE DU LABRADOR). MRNFP. MM 2004-01, 182 pages et 1 plan.

DIMROTH, E. 1972. STRATIGRAPHY OF PART OF THE CENTRAL LABRADOR TROUGH. MRN. DP 154, 304 pages et 6 plans.

DIMROTH, E. 1978. REGION DE LA FOSSE DU LABRADOR ENTRE LES LATITUDES 54° 30′ ET 56° 30′. MRN. RG 193, 417 pages et 16 plans.

DRESSLER, B., CIESIELSKI, A. 1979. REGION DE LA FOSSE DU LABRADOR. MRN. RG 195, 136 pages et 14 plans.

 

Autres publications

CHEVÉ, S.R., MACHADO, N., 1988. Reinvestigation of the Castignon Lake carbonatite complex, Labrador Trough, New Québec. Joint Annual Meeting of the Geological Association of Canada and the Mineralogical Association of Canada, St. John’s, Newfoundland; Program with Abstracts, volume 13, pages 20.

FINDLAY, J.M., PARRISH, R.R., BIRKETT, T., WATANABE, D.H., 1995. U-Pb ages from the Nimish Formation and Montagnais glomeroporphyritic gabbro of the central New Québec Orogen, Canada. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 32, pages 1208–1220. doi.org/10.1139/e95-099.

ROSCOE, S.M., 1957. Cambrian Lake (East Half), New Quebec. Commission géologique du Canada, Paper 57-6, 13 pages. doi.org/10.4095/101318.

 

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Formation de Mistamisk (unité abandonnée). Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/formation-de-mistamisk [cité le jour mois année].

 

 

Collaborateurs

Première publication

Thomas Clark, géo., Ph. D. thomas.clark@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Charles St-Hilaire, géo. stag., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Yan Carette (montage HTML).

 

 

 

 

 

 

 

5 mars 2020