Pluton de Merville
Étiquette stratigraphique :[ppro]mer
Symbole cartographique : pPmer

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :Hammouche et al., 2011
Âge :Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Région du lac Merville (feuillet SNRC 23P02)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de George
Lithologie :Diorite
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Le Pluton de Merville a été défini par Hammouche et al. (2011) afin de circonscrire trois intrusions de diorite massive dans la partie centre-ouest de la région du lac Merville (feuillet 23P02). Étant donné ses caractéristiques similaires à celles de la diorite de la Suite granitique de De Pas, le Pluton de Merville a été considéré comme un lithodème faisant partie de cette dernière, dans le cadre de la synthèse du sud-est de la Province de Churchill (SEPC; Lafrance et al., 2018). Il tire son nom du lac Merville, en bordure duquel il a été observé.

 

 

Description

Le Pluton de Merville est composé principalement de diorite et dans une moindre proportion, de diorite à hypersthène, de monzonite et de mangérite. Ces roches sont massives, non foliées, à grain moyen, de couleur grisâtre à gris verdâtre moyen en cassure fraîche. L’étude microscopique de la diorite montre une roche riche en plagioclase, avec un peu de quartz (<5 %) localement sous la forme de myrmékite, de microcline (5 %), de biotite (10 %) et de hornblende (10  %). La magnétite (1 à 3 %) et le sphène (<1 %) sont toujours présents. Le plagioclase est légèrement altéré en séricite et un début d’altération est perceptible sur la biotite et la hornblende.

Localement, des intrusions décimétriques à métriques de granite rose, à grain moyen à grossier et contenant de la magnétite et des plaquages d’épidote, sont injectées dans la diorite et la diorite à hypersthène.

 

 

Épaisseur et distribution

Le Pluton de Merville se présente sous forme de trois masses distinctes dans la partie sud du Domaine lithotectonique de George (Charette et al., 2018), plus précisément dans la partie centre-ouest du feuillet 23P02. La masse principale possède une forme circulaire d’environ 5 km de diamètre et montre une signature magnétique élevé. L’unité couvre une superficie restreinte totale d’environ 28 km2.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Le Pluton de Merville représente une phase tardive de la Suite granitique de De Pas puisque les roches ne sont pas déformées et coupent les autres unités du De Pas, qui se coupent mutuellement l’une et l’autre.

Paléontologie

Ne s’applique pas. 

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – VANIER, M.A.Domaine de George, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. BG 2018-11.2018BG 2018-11
HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C. – GOUTIER, J. – DION, C. – PETRELLA, L.Géologie de la région du lac Bonaventure. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; RG 2011-03, 37 pages, 1 plan.2011RG 2011-03
LAFRANCE, I. – CHARETTE, B. – VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE

 

 

20 septembre 2018