English
 
Zone de cisaillement de la Crevasse
Étiquette structurale : ZCcre

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Auteur(s) Vanier et Lafrance, 2020
Méthodologie Défini à partir d’un levé géologique et de données géophysiques
Appartenance Province de Churchill / Orogène de l’Ungava  / Domaine lithotectonique de Narsajuaq
Mouvement principal Inverse
Style de déformation Conjugué; zone de cisaillement courbe accommodant le chevauchement dextre d’un bloc dont elle délimite le pourtour
Faciès métamorphique (faciès moyen lié à la déformation principale) Granulites

 

 

Historique et méthodologie

Cette fiche est issue de l’interprétation d’images géophysiques et d’informations recueillies à partir d’un levé géologique réalisé à l’été 2019 dans la région du lac Sirmiq par Vanier et Lafrance (2020).

Limites et morphologie

Largeur (km)

~0,5

Longueur (km)

~15

Orientation SW-NE à E-W 

 

La Zone de cisaillement de la Crevasse (ZCcre), située dans le coin SW du feuillet 33K02, est contenue dans le Domaine structural des Sources (DSsou). Elle correspond à une zone plus déformée ceinturant un bloc qui a subi un chevauchement dextre vers le SE. Ainsi, sa portion nord présente une cinématique senestre contrastant avec le Domaine structural des Sources. En s’appuyant sur les cartes aéromagnétiques, on présume que la Zone de cisaillement de la Crevasse se poursuit sur ~15 km vers l’ouest.

 

Unités stratigraphiques concernées

Certaines unités stratigraphiques du Domaine lithotectonique de Narsajuaq, soit le Complexe d’Estre (ApPete2) et la Suite de Frichet (pPfri), sont affectées par la zone de cisaillement. La portion nord de la ZCcre est également fortement focalisée dans un granitoïde d’une douzaine de mètres d’épaisseur pouvant être apparenté à la Suite de Sanningajualuk (pPsnn).

Caractéristiques structurales

❯ Fabriques principales

Sn = S2

 

L’attitude et les caractéristiques des fabriques structurales varient entre les segments sud et nord de la zone de cisaillement. Dans la portion sud, la fabrique principale est une foliation tectonométamorphique marquée par l’alignement des minéraux ferromagnésiens et, localement, par une faible ségrégation minérale. Les fabriques mylonitiques y sont rares et s’expriment par la présence de rubans de quartz et de porphyroclastes de feldspath. L’orientation moyenne de la foliation est WSW et le pendage est modéré. Les linéations minérales ou d’étirement se trouvent approximativement dans la ligne de pente de la foliation, soit une orientation de 306°/33°. Les fabriques linéaires se manifestent par des lentilles de quartz et plus rarement de feldspath, ou bien par le positionnement des minéraux ferromagnésiens en amas allongés.

Le segment nord du cisaillement est caractérisé par une déformation plus intense et la présence de mylonites. L’orientation de la fabrique planaire est E-W et le pendage est subvertical. La fabrique linéaire y est particulièrement intense et généralement définie par des tiges de quartz. Elle montre une plongée à 20° vers l’ouest.

Fabrique principale Type de fabrique Direction (°) Pendage (°) Nombre de mesures Commentaires
Foliation Sn Foliation tectonométamorphique ou mylonitique et gneissosité 238 33 10 Portion sud de la zone de cisaillement
Linéation Ln Linéation d’étirement ou minérale 306 33 10 Portion sud de la zone de cisaillement
Foliation Sn Foliation tectonométamorphique ou mylonitique et gneissosité 93 84 2 Portion nord de la zone de cisaillement
Linéation Ln Linéation d’étirement ou minérale 268 20 2 Portion nord de la zone de cisaillement

 

❯ Autres fabriques

Non observé.

❯ Plis

Ne s’applique pas.

❯ Relations de recoupement

Ne s’applique pas.

❯ Cinématique

À l’instar de la fabrique principale, la cinématique de la Zone de cisaillement de la Crevase varie entre les segments nord et sud. De sorte qu’au sud, la cinématique est inverse sur un plan d’orientation WSW et d’inclinaison modérée. Alors qu’au nord, une cinématique senestre se produit sur une surface E-W subverticale.

 
Type Direction (°) (moy) Pendage (°) (moy) Plongée de la linéation dans le plan de la faille Mouvement apparent Indicateurs cinématiques Commentaires
Cisaillement régional 238 33 90 Dextre Porphyroclaste de type sigma Localisé sur le segment sud, mouvement apparent défini avec le regard porté vers l’est
Cisaillement régional 93 84 19 Senestre Fabrique de type C/S Localisé sur le segment nord

Style de la déformation

La Zone de cisaillement de la Crevasse est une structure délimitant un bloc qui est chevauché vers le SE. Ce déplacement est accommodé par des cinématiques conjuguées, soit inverse au sud et senestre au nord. La zone de cisaillement au nord est significativement plus étroite et se concentre dans une injection de granite au contact entre la Suite de Frichet et le Complexe d’Estre. La déformation y est plus intense qu’au sud et s’exprime par la formation de tiges de quartz et de porphyroclastes de feldspath. Dû au mouvement vers le SE, on déduit un régime de déformation en transtension dans le segment nord de la zone de cisaillement. La présence de tectonites en L>S supporte cette hypothèse, puisque ces dernières se développent couramment dans les zones de transtension (Fossen et Cavalcante, 2017 et références citées).

La portion sud de la zone de cisaillement présente des limites diffuses, où l’intensité de la déformation diminue graduellement vers le Domaine structural des Sources, lequel présente des caractéristiques structurales similaires. De rares rubans de quartz et des porphyroclastes de feldspath sont visibles aux endroits les plus déformés, quoiqu’aucune mylonite ne soit présente. La déformation est répartie de façon homogène et diffuse.

Caractéristiques métamorphiques

Les microstructures du quartz et des minéraux métamorphiques indiquent des conditions thermiques du faciès des granulites lors de la déformation. Le quartz s’observe en rubans formés de grains grossiers amiboïdes et allongés (jusqu’à ~1 mm de longueur). Ces microstructures de quartz sont typiques de la recristallisation dynamique par migration des frontières de grains et impliquent une température de déformation >500 °C (Stipp et al., 2002). Les minéraux métamorphiques présents dans la Zone de cisaillement de la Crevasse sont le grenat, l’orthopyroxène, la biotite et, localement, la hornblende. Le grenat est xénomorphe à subidiomorphe et généralement riche en inclusions de quartz et de plagioclase. Les rubans de quartz sont courbés à proximité du grenat, indiquant une formation précinématique à syncinématique. L’orthopyroxène forme des grains subidiomorphes isolés ou des amas allongés dans la foliation. Ce dernier est syncinématique. La majorité des feuillets de biotite sont alignés et subidiomorphes à idiomorphes, donnant une microstructure lépidoblastique à la roche.

Altérations

Ne s’applique pas.

Caractéristiques géophysiques

Sur la carte du champ magnétique résiduel, la Zone de cisaillement de la Crevasse marque une étroite transition entre deux anomalies, l’une positive et l’autre négative. L’anomalie positive est associée au Complexe de Pingasualuit et à la Suite de Frichet, alors que celle négative correspond au Complexe d’Estre. Ce fort contraste témoigne d’un contact net entre ces unités stratigraphiques le long de la ZCcre.

Repères chronologiques

Aucune lithologie n’a été observée en recoupement de la ZCcre. Une estimation de l’âge maximal de la déformation peut toutefois être déduite puisque celle-ci affecte la Suite de Frichet, dont l’âge est probablement paléoprotérozoïque.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

VANIER, M.-A., LAFRANCE, I., 2020. Géologie de la région du lac Sirmiq, Orogène de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2020-02, 1 plan.

 

Autres publications

FOSSEN, H., CAVALCANTE, G.C., 2017. Shear zones – A review. Earth science review; volume 171, numéro 10, pages 434-455. doi.org/10.1016/j.earscirev.2017.05.002

STIPP, M., STÜNIZ, H., HEILBRONNER, R., SCHMID, S.M., 2002. The eastern Tonale fault zone: a natural laboratory for crystal plastic deformation of quartz over a temperature range from 250 to 700 °C. Journal of Structural Geology; volume 24, pages 1861-1884. doi.org/10.1016/S0191-8141(02)00035-4

VOLLMER, F.W., 2015. Orient 3: a new integrated software program for orientation data analysis, kinematic analysis, spherical projections, and Schmidt plots. Geological Society of America Abstracts with Programs, volume 47, numéro 7, page 49.

 

Citation suggérée de cette fiche structurale

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Zone de cisaillement de la Crevasse. Lexique structural du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-structural/zone-de-cisaillement-de-la-crevasse [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Marc-Antoine Vanier, ing. jr, M. Sc. marc-antoine.vanier@mern.gouv.qc.ca; Isabelle Lafrance, géo., M. Sc. Isabelle.Lafrance@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Ghyslain Roy, géo. (coordination); James Moorhead, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); André Tremblay (montage HTML); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise). 

 

 

 

24 juillet 2020