Tonalite de l’Est
Étiquette stratigraphique : [narc]toe
Symbole cartographique : nAtoe

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAtoe1 Granodiorite
nAtoe Tonalite à biotite
 
Auteur :
Midra et al., 1992a
Âge :
Néoarchéen
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région des lacs Dickson et Poingdextre (feuillet SNRC 32G11) pour la tonalite; région du lac Mann (feuillet SNRC 32G11 ) pour la granodiorite
Province géologique :
Subdivision géologique :
Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Tonalite à biotite, granodiorite
Type :
Lithodémique
Rang :
Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

 

 

Historique

La masse de granitoïdes de la Suite intrusive de Lapparent apparaît d’abord sur la carte de Retty et Norman (1938). Remick (1956, 1957) reconnaîtra différentes phases de la Suite intrusive de Lapparent, dont un granite à plagioclase, sans toutefois les différencier sur la carte. En 1970, Duquette décrit le Pluton de Lapparent, massif auquel on associe la Tonalite de l’Est, comme une masse de tonalite-diorite. Racicot et al. (1984), Tait et Chown, (1987) et Tait et al. (1990) élaboreront les premières subdivisions de la Suite intrusive de Lapparent, mais ne distingueront pas la Tonalite de l’Est. Ce sera finalement Midra et al. (1992a et 1992b) qui définiront la Tonalite de l’Est.

Description

Tonalite de l’Est (nAtoe) : Tonalite à biotite

Selon Midra et al. (1992a) :

« [La Tonalite de l’Est] est moyennement grenue et contient des phénocristaux de plagioclase dans certains secteurs de la partie nord. Sur la rive sud du lac Dickson, la roche montre une foliation magmatique subhorizontale (alignement de plagioclases). Une deuxième foliation de direction E-W est également présente et est soulignée par l’orientation des minéraux ferromagnésiens et par l’étirement des grains de quartz.

[Le secteur nord-ouest] est caractérisé par la prédominance de biotite grisâtre et est tachetée de gris noir en cassure fraîche. Par contre, dans le secteur sud, la tonalite à chlorite prédomine et présente une couleur grisâtre tachetée de vert en cassure fraîche. Dans les deux cas, la patine d’altération varie de gris pâle à gris orangé. […] La texture dans les phases tonalitiques est généralement hypidiomorphe. La tonalite à biotite est légèrement plus foliée que la tonalite à chlorite.

La tonalite présente un indice mafique variant de 5 à 10 %. Les principaux minéraux rencontrés sont : le plagioclase, le quartz, la biotite et de l’épidote. La hornblende, l’apatite, les opaques, l’allanite, le zircon et le sphène constituent les minéraux accessoires. Les cristaux de plagioclase sont d’ordre millimétrique, parfois porphyriques, et de forme hypidiomorphe. Ils présentent une faible altération en séricite et montrent des macles tordues. Le quartz, xénomorphe, est interstitiel et souvent polygonisé. La biotite se présente en bâtonnets millimétriques hypidiomorphes et définit une faible foliation dans la roche. L’épidote se présente en amas irrégulier et également en couronne autour de l’allanite. Les minéraux accessoires sont généralement associés à la biotite. »

En 1956, Remick reconnaîtra une légère altération le long du bras sud-ouest du lac Dickson. Cette altération est caractérisée par la « présence de petites quantités de magnétite, de fluorite et de pyrite » et « une abondance de fissures remplies par du feldspath rose ou de l’épidote ». Au sud du bras, il note des fractures remplies par de la spécularite, de la calcite ou du quartz automorphe.

Tonalite de l’Est 1 (nAtoe1) : Granodiorite

Selon Midra et al. (1992a, page 36) : « Aux alentours du lac Mann, la roche devient granodioritique et présente une faible foliation NE. »   

Épaisseur et distribution

La Tonalite de l’Est forme une masse plus ou moins hexagonale atteignant 20 km de longueur en direction est-ouest par 15 km de largeur en direction nord-sud, autour des lacs Dickson, Poingdextre et Mann. La Tonalite de l’Est correspond à la Tonalite de l’Est, secteur NW, décrite par Midra et al. (1992a et 1992b). En effet, Simard (1996), a intégré la partie SE de la tonalite telle que décrite par Midra et al. (1992a) au Complexe d’Eau Jaune. Selon Midra et al. (1992a, pages 36 à 38) : « la Tonalite de l’Est est bordée au nord et à l’ouest par un gneiss tonalitique et au SW par le pluton de Rachel. »

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Midra et al. (1992a) ont observé que la Tonalite de l’Est s’injecte sous forme de dykes dans le Pluton de Rachel. Ils associent la tonalite aux masses tonalitiques syntectoniques qui se sont introduites dans le Complexe d’Eau Jaune décrit par Tait et Chown (1987).

 

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
DUQUETTE, G.Stratigraphie de l’Archéen et relations métallogéniques dans la région de Chibougamau, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 25 pages, 1 carte. 1970ES 008
MIDRA, R. – CHOWN, D. H. – TAIT, L.Géologie de la région du lac Dickson (Bande Caopatina-Desmaraisville). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 65 pages. 1992aMB 91-30
MIDRA, R. – CHOWN, D. H. – TAIT, L.Géologie de la région du lac Dickson (Bande Caopatina-Desmaraisville). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 1 plan.1992bET 90-01
RACICOT, D. – CHOWN, E.H. – HANEL, T.Plutons of the Chibougamau-Desmaraisville belt: A preliminary survey, dans: Chibougamau – Stratigraphy and Mineralization, (Guha, J. and Chown, E.H., editors). Canadian institute of Mining and Metallurgy; Special Volume 34, pages 178-197.1984
REMICK, J. H.Rapport préliminaire sur la région d’Anville-Drouet, Comté d’Abitibi-Est, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 11 pages, 1 carte.1956RP 322
REMICK, J. H.Rapport préliminaire sur la région de Guercheville – Lapparent, district électoral d’Abitibi-Est, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 15 pages, 1 carte.1957RP 343

RETTY, J.A. – NORMAN, G.W.H.

Feuillet Chibougamau, moitié ouest, territoire de l’Abitibi, Québec, Commission géologique du Canada, carte série “A” 398A, 1 carte.1938Carte 398A

TAIT, L.A. – CHOWN, D.H.

Géologie de la région de du Guesclin – district de Chibougamau. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 5 cartes.1987MB 87-24

 

TAIT, L.A. – SHARMA, K.N.M. – CHOWN, D.H. – BARRETTE, J.P.

Géologie de la région de du Guesclin – district de Chibougamau. Rapport intérimaire, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 67 pages, 3 cartes.1990MB 90-01

 

 

26 avril 2019