English
 
Suite ultramafique de Dominique
Étiquette stratigraphique : [narc]dmq
Symbole cartographique : nAdmq
 

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :
Beauchamp, 2019
Âge :
Néoarchéen
Stratotype :
Aucune
Région type :
Région du lac Cadieux (feuillet SNRC 33A02)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Sous-provinces d’Opatica et d’Opinaca
Lithologie : Roches ultramafiques
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

Historique

Hocq (1985) a cartographié quelques intrusions ultramafiques dans le feuillet SNRC 33A02. Lors de travaux de cartographie du projet île Bohier (Beauchamp et al., 2018), plusieurs autres petites intrusions arrondies ont été identifiées sur le terrain à l’aide de cartes d’anomalie magnétique. Elles ont été regroupées dans une unité lithologique de roches intrusives ultramafiques indifférenciées (Beauchamp et al., 2018). La Suite ultramafique de Dominique a été créée suite aux travaux de l’été 2018 dans la région du lac Cadieux afin de regrouper ces intrusions (Beauchamp, 2019).

 

Description

La Suite ultramafique de Dominique est constituée d’un ensemble d’intrusions ultramafiques isolées de forme arrondie. Sur les cartes géophysiques, ces intrusions sont associées à de fortes anomalies magnétiques positives qui sont particulièrement visibles au sein du Complexe de Laguiche, lequel est très peu magnétique. La description qui suit est basée seulement sur quelques stations d’observation (affleurements 17-MC-3010, 17-MC-3116, 17-SB-4115, 17-JF-5015 et 18-WM-3170), puisque les anomalies magnétiques circulaires associées à la Suite ultramafique de Dominique affleurent très peu.
 
Les intrusions ultramafiques sont des péridotites et des pyroxénites finement à moyennement grenues, homogènes et fortement magnétiques. Les roches sont également caractérisées par une patine d’altération gris-noir à verdâtre foncé. Localement, la patine d’altération prend une teinte gris pâle. Ces intrusions sont en général massives, quoique légèrement foliées par endroits. Elles contiennent de l’actinote, de la trémolite, de la serpentine, du talc, de la magnétite, du clinopyroxène et localement de l’orthopyroxène. Les affleurements à orthopyroxène montrent des zones rouge orangé en patine d’altération. Les péridotites contiennent généralement des pseudomorphes d’olivine serpentinisée. Des structures de cumulats sont également observées à plusieurs endroits. Des veinules de magnétite et de serpentine sont communes dans les faciès péridotitiques.

 

 

Épaisseur et distribution

Les différentes intrusions appartenant à la Suite ultramafique de Dominique sont situées au nord des feuillets 33A01 et 33A02 ainsi qu’à l’extrémité SE du feuillet 33A07. Elles sont de forme arrondie et se superposent à de fortes anomalies magnétiques circulaires. On dénombre plus d’une vingtaine de ces intrusions. Généralement, elles mesurent entre 100 m et 1,5 km, à l’exception d’une intrusion plus importante de 2,5 x 3 km localisée à 3 km au sud du lac Clément.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite ultramafique de Dominique s’injecte essentiellement dans les roches du Complexe de Laguiche. Deux corps intrusifs de la suite s’injectent néanmoins dans les roches volcaniques de la Formation de Clément appartenant à la Ceinture de roches vertes de la Haute-Eastmain. La suite coupe donc des unités des sous-provinces d’Opinaca et d’Opatica. Enfin, il est possible que la Suite mafique-ultramafique de Sorbier soit un équivalent déformé de la Suite ultramafique de Dominique.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

BEAUCHAMP, A.-M. 2019. Géologie de la région du lac Cadieux, sous-provinces d’Opatica et d’Opinaca, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN. BG 2019-02, 2 plans.
BEAUCHAMP, A.-M., MASSEI, F., DAOUDENE, Y. 2018. Géologie de la région de l’île Bohier, au contact entre les sous-provinces d’Opatica, d’Opinaca et le bassin d’Otish, au nord de Mistissini, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN. BG 2018-02, 2 plans.
HOCQ, M. 1985. GEOLOGIE DE LA REGION DES LACS CAMPAN ET CADIEUX, TERRITOIRE-DU-NOUVEAU-QUEBEC. MRN. ET 83-05, 190 pages et 4 plans

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite ultramafique de Dominique. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/suite-ultramafique-de-dominique [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Anne-Marie Beauchamp, ing., M. Sc. anne-marie.beauchamp@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Patrice Roy, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); André Tremblay (montage HTML).

 
4 décembre 2020