Intrusions du Lac Nachicapau
Étiquette stratigraphique : [ppro]nac
Symbole cartographique : pPnac
 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

 

 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
pPnac3 Pegmatite ultrabasique à cancrinite et arfvedsonite
pPnac2 Monzonite foïdifère à néphéline normative, fluorine, apatite et épidote radioactive
pPnac1 Diorite foïdifère à néphéline normative
 
Auteur : Dressler, 1979
Âge : Paléoprotérozoïque
Stratotype : Aucun
Région type : Région du lac Nachicapau (feuillets SNRC 24B12, 24C09 et 24C16)
Province géologique : Province de Churchill
Subdivision géologique : Orogène du Nouveau-Québec (Fosse du Labrador) / Zone lithotectonique de Gerido
Lithologie : Diorite, monzonite, pegmatite
Catégorie : Lithodémique
Rang : Lithodème
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

 

 

 

Historique

Les premières mentions de la présence d’intrusions post-tectoniques dans la région du lac Nachicapau proviennent des travaux de Dressler (1974) et Penrose (1978). Ces auteurs ont reconnu deux petites intrusions à l’extrémité sud du lac Nachicapau (feuillet 24B12), lesquelles sont constituées d’une roche décrite comme une syénite quartzeuse. Par la suite, Dressler (1979) a cartographié d’autres intrusions post-tectoniques au sud du lac Le Moyne (feuillet 24C16). Ces roches sont décrites par Dressler (1979) comme une monzonite et une pegmatite à arfvedsonite-cancrinite. Dressler (1979) a également redéfini la syénite quartzeuse de Dressler (1974) et Penrose (1978) comme une syénodiorite à albite. Les intrusions post-tectoniques sont regroupées sous le nom d’Intrusions du Lac Nachicapau dans les compilations géologiques du Ministère (Bilodeau et Clark, 1997; Bilodeau, 2001).

Description

Les Intrusions du Lac Nachicapau comprennent une unité de diorite foïdifère à néphéline normative (pPnac1), une unité de monzonite foïdifère à néphéline normative, fluorine, apatite et épidote radioactive (pPnac2) et une unité de pegmatite ultrabasique à cancrinite et arfvedsonite (pPnac3). Ces roches sont non déformées, bien qu’elles soient situées à proximité d’une faille de chevauchement majeure et en contact avec des niveaux de basalte et de tuf fortement foliés (Dressler, 1974, 1979; Penrose, 1978; Machado et al., 1997).

Intrusions du Lac Nachicapau 1 (pPnac1) : Diorite foïdifère à néphéline normative

L’unité pPnac1 se présente sous la forme de petites intrusions ou de dykes d’au moins 30 m d’épaisseur, en contact avec du tuf et du basalte de la Formation de Murdoch (pPmr2) (Dressler, 1979). La roche est gris rosâtre, à grain fin à moyen, et ne montre aucune foliation (Penrose, 1978; Dressler, 1979). En lame mince, Dressler (1979) mentionne que la roche se compose de plagioclase et de quartz. Le plagioclase est hypidiomorphe et atteint une taille de 1,2 mm sur 10 mm. Les minéraux accessoires sont représentés par la biotite, presque complètement remplacée par la chlorite, ainsi que les minéraux opaques, le carbonate et l’allanite. L’unité pPnac1 a été interprétée comme une syénodiorite à albite par Dressler (1979). Le calcul normatif de l’analyse chimique indique qu’il s’agit plutôt d’une diorite foïdifère à néphéline (échantillon 1979026096; Dressler, 1979, p. 66). Il est donc probable que la néphéline ait été confondue avec le quartz lors de la première interprétation du nom de la roche. Ainsi, le nom de l’unité pPnac1 a été réinterprété selon la composition normative de la roche plutôt que l’analyse modale en lame mince.

Intrusions du Lac Nachicapau 2 (pPnac2) : Monzonite foïdifère à néphéline normative, fluorine, apatite et épidote radioactive

L’unité pPnac2 est constituée de monzonite foïdifère à néphéline normative, fluorine, apatite et épidote radioactive. D’après Machado et al. (1997), l’unité se présente sous forme de dykes ou de petits massifs intrusifs de 1 m à 100 m de largeur. La monzonite foïdifère est grise et à grain moyen à grossier. Macroscopiquement, on note que la roche est formée de feldspath gris clair et de longues aiguilles (1 mm sur 21 mm) de hornblende ou de pyroxène pseudomorphosés. En lame mince, le plagioclase forme des bâtonnets (0,3 mm sur 0,6 mm) hypidiomorphes à inclusions de biotite et de scapolite. Le feldspath potassique (1,2 mm sur 4,5 mm) est fortement microperthitique et contient des inclusions de biotite, de fluorine et d’apatite. Cette dernière est entourée de cristaux très fins d’épidote radioactive. Par endroits, la fluorine violette remplace partiellement le feldspath potassique. La biotite est vert foncé à brune et forme des masses compactes entourées de minces couronnes de grenat et de minéraux opaques. Les autres minéraux observés en lame mince sont, du plus abondant au moins abondant : la scapolite, la muscovite, la fluorine, la calcite, l’apatite, l’épidote et le zircon (Dressler, 1979). L’analyse géochimique révèle que la monzonite contient de la néphéline dans la norme (échantillon 1979026098; Dressler, 1979, p. 66).

Intrusions du Lac Nachicapau 3 (pPnac3) : Pegmatite ultrabasique à cancrinite et arfvedsonite

L’unité pPnac3 est constituée de pegmatite à cancrinite et arfvedsonite. Par endroits, la pegmatite contient des amas de carbonate à grain grossier. L’arfvedsonite forme des aiguilles dans une matrice finement grenue constituée de cancrinite. En lame mince, l’arfvedsonite contient des minéraux opaques très fins. Des analyses géochimiques sont également disponibles (échantillons 1979026099, 1979026100, 1979026101; Dressler, 1979, p. 68).

Épaisseur et distribution

Les Intrusions du Lac Nachicapau se trouvent dans la Zone lithotectonique de Gerido, telle que définie par Clark et Wares (2004). L’unité pPnac1 est localisée à l’extrémité SE du lac Nachicapau (feuillet 24B12). Deux affleurements sont visibles : l’un se trouve sur une île dans la baie SE du lac Nachicapau, et l’autre est situé à proximité, soit sur la rive est du lac (Dressler, 1974, 1979; Penrose, 1978). Les unités pPnac2 et pPnac3 sont localisées à l’extrémité nord du lac Kamuskuchinanuch (feuillet 24C16), au nord du lac Nachicapau. L’unité pPnac3 se trouve sur deux petites îles près de l’affleurement de monzonite (pPnac2) (Dressler, 1979).

Datation

Une datation U-Pb sur zircons prélevés d’une monzonite provenant d’une petite intrusion monzonitique post-tectonique et non déformée, a donné un âge de 1813 ±4 Ma (Machado et al., 1997). Cet âge indique que la déformation dans l’avant-pays de l’orogène était terminée, du moins localement, avant 1813 ±4 Ma (Clark et Wares, 2004).

Unité  Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
pPnac2 C-9 U-Pb Zircon 1813 4 4 Machado et al., 1997

Relations stratigraphiques

Les Intrusions du Lac Nachicapau représentent les roches post-tectoniques de la région du lac Nachicapau. Ces roches sont en contact intrusif avec les niveaux de basalte et de tuf mafique fortement foliés de la Formation de Murdoch (Dressler, 1979; Machado et al., 1997).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 24B. CG SIGEOM24B, 6 plans.

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 24C. CG SIGEOM24C, 14 plans.

CLARK, T., WARES, R. 2004. SYNTHESE LITHOTECTONIQUE ET METALLOGENIQUE DE L’OROGENE DU NOUVEAU-QUEBEC (FOSSE DU LABRADOR). MRNFP. MM 2004-01, 182 pages et 1 plan.

DRESSLER, B. 1974. GEOLOGY OF THE NACHICAPAU HORSESHOE (1/6-SW), MARCEL, BUTEUX AND JOGUES (EAST HALF) LAKES AREAS, NEW-QUEBEC TERRITORY, PRELIMINARY REPORT. MRN. DP 269, 17 pages et 6 plans.

DRESSLER, B., CIESIELSKI, A. 1979. REGION DE LA FOSSE DU LABRADOR. MRN. RG 195, 136 pages et 14 plans.

PENROSE, B. 1978. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC HORSESHOE (NOUVEAU-QUEBEC). MRN. DPV 573, 39 pages et 1 plan.

 

 

Autres publications

MACHADO, N., CLARK, T., DAVID, J., GOULET, N. 1997. U-Pb ages for magmatism and deformation in the New Quebec Orogen. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 34, pages 716–723. doi.org/10.1139/e17-058

 

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Intrusions du Lac Nachicapau. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/intrusions-du-lac-nachicapau [cité le jour mois année].

 

 

Collaborateurs

Première publication

Charles St-Hilaire, ing. jr., géo. stag., M.Sc. charles.st-hilaire@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph.D. (coordination); Thomas Clark, géo., Ph.D. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M.Sc. (révision linguistique); Yan Carette (montage HTML).

 

 

 

 

25 février 2020