Formation de Pont-Rouge
Étiquette stratigraphique : [ordm]pu
Symbole cartographique : Ompu

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :
Clark, 1959
Âge :
Ordovicien moyen
Stratotype :
Coupe type décrite par Clark et Globenski (1973) sur la rive droite de la rivière Jacques-Cartier à Pont-Rouge
Région type :
Région de Pont-Rouge (feuillet SNRC 21L13)
Province géologique :
Plate-forme du Saint-Laurent
Subdivision géologique :
Plate-forme des Basses-Terres du Saint-Laurent
Lithologie :Calcaire gréseux, calcaire argileux
Type :
Lithostratigraphique
Rang :
Formation
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Okulitch (1939) avait remarqué à Pont-Rouge (feuillet 21L13) la présence de calcaire du Groupe de Trenton inférieur qui surmontait la Formation de Leray (Groupe de Black River) et qu’il attribuait à une zone de transition entre ces deux groupes. Clark (1959) suggéra le nom de Pont-Rouge pour cette unité en référence à la localité type. Par la suite, d’autres calcaires de la Formation de Pont-Rouge ont été cartographiés dans la région de Baie-Saint-Paul et La Malbaie (feuillets 21M07 à 21M09; Hébert et Bilodeau, 1999a à e; Lacoste et al., 1999). 

Description

La Formation de Pont-Rouge est constituée de calcaire cristallin, à grain fin, gris pâle à gris verdâtre avec des quan­tités mineures de calcaire schisteux et de calcaire semi-lithographique (Clark et Globenski, 1973; Harland et Pickerill, 1982; Globenski, 1993). La coupe type établie par Clark et Globensky (1973) montre des affleurements en gradin bien exposés le long de la rive droite de la rivière Jacques-Cartier à Pont-Rouge :

 
Formation de Pont-RougeSommet de la coupe, sous le pont de la voie ferrée0 m
Lits de calcaire compact, cristallin, à couleur d’altération grise, largement cachés par les égouts.0,46 m
Calcaire cristallin, en majorité à grain fin, avec des quantités mineures de calcaire schisteux. Le litage est irrégulier. Les fossiles sont abondants, spécialement Receptaculites.1,09 m
Calcaire cristallin à grain fin, interstratifié avec un calcaire semi-lithographique de couleur blanchâtre de 51 à 76 cm d’épaisseur. Un lit de 76 cm d’épaisseur peut être tracé sur pratiquement toute la longueur de l’affleurement. Quelques-uns des lits semi-lithographiques sont très riches en fossiles; la plupart de ces lits sont recouverts d’un lit de schiste argileux de 3 cm d’épaisseur.1,27 m
Calcaire partiellement cristallin, gris pâle à gris moyen, en lits minces d’environ 50 cm d’épaisseur. Un gros bloc de gneiss granitique précambrien repose sur le calcaire.0,20 m
Calcaire cristallin, à grain fin, gris verdâtre pâle. Abondance de filonnets irréguliers de chert.0,38 m
Calcaire cristallin, à grain fin, gris moyen légèrement verdâtre. Veines de chert suivant de près la stratification. Contact en discordance avec les lits du Groupe de Black River.0,43 m
 3,83 m
 

La formation comprend des niveaux d’intraclastes, généralement composés de calcaire argileux bioclastique, et différentes veines et mixtures de sable de quartz et de silt au travers de l’unité de calcaire (Harland et Pickerill, 1982). La présence de ces veines et mixtures de sable de quartz et de silt suggère un apport plus proximal de matériel clastique côtier dans un environnement de déposition plus étroit et plus confiné dans la région de Québec (Pont-Rouge) par rapport à la région de Montréal. 

Épaisseur et distribution

L’épaisseur maximale (3,8 m) de la Formation de Pont-Rouge se retrouve le long de la rivière Jacques-Cartier à la coupe type de Pont-Rouge (Clark et Globensky, 1973). Dans ce secteur (feuillet 21L13), elle forme une bande d’une douzaine de kilomètres sur moins de 300 m de largeur, plissée et décalée par la Faille de la rivière Jacques-Cartier. Elle forme aussi plusieurs segments épars et discontinus ne dépassant pas 2 km de longueur dans la région de Baie-Saint-Paul et La Malbaie (feuillets 21M07 à 21M09).

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

La Formation de Pont-Rouge est rattachée à la Formation de Rockland située en Ontario et peut être corrélée avec les Formations de Ouareau, Fontaine et Sainte-Anne (Clark et Globenski, 1973; Globenski, 1987, 1993). Elle se situe entre le Groupe de Black River sous-jacent et la Formation de Deschambault sus-jacente.

Paléontologie

Après analyse de la faune par Sinclair (1945) et plus particulièrement des céphalopodes par Flower (1945), ces auteurs conclurent que les lits de la coupe type de Pont-Rouge étaient d’âge Rockland, c.-à-d. du Groupe de Trenton inférieur. Les principaux fossiles de cette unité sont Prasopora simulatix var. orientales, Prasopora constrictus, Batostoma fertili, Subetepora reticulata, Phylloporena subloca (Hussain, 1955; Globensky, 1993).

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BILODEAU, C., BRUN, J. 2001. GEOLOGIE 1/50 000, 21L13 – SAINT-RAYMOND. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21l. CG SIGEOM21L, 43 plans.

CLARK, T H., GLOBENSKY, Y. 1969. PORTNEUF AND PARTS OF ST-RAYMOND AND LYSTER MAP-AREAS, PORTNEUF AND LOTBINIERE COUNTIES – GEOLOGICAL REPORT. MRN. DP 051, 284 pages et 3 plans.

CLARK, T H., GLOBENSKY, Y. 1973. REGION DE PORTNEUF ET PARTIES DE ST-RAYMOND ET DE LYSTER, COMTES DE PORTNEUF ET DE LOTBINIERE. MRN. RG 148, 117 pages et 1 plan.

GLOBENSKY, Y. 1987. GEOLOGIE DES BASSES-TERRES DU SAINT-LAURENT. MRN. MM 85-02, 71 pages et 1 plan.

GLOBENSKY, Y. 1993. LEXIQUE STRATIGRAPHIQUE CANADIEN – VOLUME V-B – REGION DES APPALACHES, DES BASSES-TERRES DU SAINT-LAURENT ET DES ILES DE LA MADELEINE. MRN. DV 91-23, 336 pages.

HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999a. GEOLOGIE 1/20 000, 21M07-200-0202 – BAIE-SAINT-PAUL. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999b. GEOLOGIE 1/20 000, 21M09-200-0101 – SAINT-HILARION. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999c. GEOLOGIE 1/20 000, 21M09-200-0102 – SAINT-IRENEE. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999d. GEOLOGIE 1/20 000, 21M09-200-0201 – NOTRE-DAME-DES-MONTS. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999e. GEOLOGIE 1/20 000, 21M09-200-0202 – LA MALBAIE. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

LACOSTE, P., HÉBERT, C., BILODEAU, C. 1999. GEOLOGIE 1/50 000, 21M08 – ILES AUX COUDRES. In : MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 21m. CG SIGEOM21M, 23 plans.

 

Autres publications

CLARK, T.H. 1959. Stratigraphy of the Trenton Group, St. Lawrence Lowlands, Quebec. Association géologique du Canada; proceedings 1959, pages 13-21.

FLOWER, R.H. 1945. Brevicaonic Cephalopods from Pont-Rouge, Québec. The Canadian Field-Naturalist; volume 59; pages 74-81.

HARLAND, T.L., PICKERILL, R.K. 1982. A review of Middle Ordovician sedimentation in the St. Lawrence Lowland, eastern Canada. Geological Journal; volume 17, pages 135-156. https://doi.org/10.1002/gj.3350170205

HUSAIN, B.R., 1955. Semi-microfossils of the Black River and Trenton Groups of Quebec. Thèse de Doctorat, Université McGill, Montréal, 429 pages.

OKULITCH, V.J. 1939. The Black River Group in the region between Montreal and Quebec. American Journal of Sciences; volume 237, pages 81-93.

SINCLAIR, G.W. 1945. An Ordovician faunule from Quebec Province. The Canadian Field-Naturalist; volume 59; pages 71-74.

 

 

 

14 juin 2019