Granodiorite de Berey
Étiquette stratigraphique : [narc]ber
Symbole cartographique : nAber
 

Première publication : 27 avril 2021
Dernière modification : 6 octobre 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) :Charbonneau et al., 1991
Âge :Néoarchéen
Stratotype :L’affleurement 2013-YD-2793, échantillonné pour une datation U-Pb, est représentatif de la lithologie dominante de la Granodiorite de Berey
Région type :Région du lac Caupichigau (moitié sud du feuillet SNRC 32J04)
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province d’Opatica
Lithologie :Granodiorite
Catégorie :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

 

 

 

Historique

Cette unité a été définie par Charbonneau et al. (1991) sous le nom informel de « massif de Berey » pour désigner l’ensemble des roches intrusives de la Sous-province d’Opatica situées au nord des roches volcano-sédimentaires du Groupe de Roy de la Sous-province de l’Abitibi (feuillet 32G13 principalement). Les travaux de cartographie de MacIntosh (1977) permettent toutefois de le distinguer des autres unités de diorite et de gneiss quartzofeldspathique de l’Opatica.

Le Berey a été cartographié à la limite ouest du feuillet 32J03 (Leclerc et Daoudene, 2021), à la limite NE du feuillet 32G13 et dans le quart SE du feuillet 32J04 (Daoudene et Beaudette, 2021). Ces derniers ont renommé formellement l’unité « Granodiorite de Berey » en raison de l’homogénéité de ses compositions minéralogique et chimique, ainsi que de son signal sur les cartes du champ magnétique (Keating et D’Amours, 2010).

Le nom provient du canton Berey localisé dans le feuillet 32J04.

 

 

Description

Le Berey est composé de granodiorite à biotite moyennement grenue, homogène et contenant localement <5 % d’enclaves d’amphibolite (Leclerc et Daoudene, 2021; Daoudene et Beaudette, 2021). En surface altérée, la roche est blanc grisâtre, alors qu’elle est gris pâle en cassure fraiche. L’intensité de la déformation varie à l’échelle de l’intrusion : en son cœur, la granodiorite est massive à très faiblement foliée; le long de sa bordure sud, la foliation est mieux développée. Les plans de foliation sont soulignés par l’orientation préférentielle des feuillets de biotite et l’aplatissement des cristaux de quartz et de feldspath. On observe une altération superficielle locale en hématite.

En lame mince, les échantillons révèlent la présence de 20 à 40 % de quartz, jusqu’à 50 % de plagioclase en cristaux localement zonés avec des cœurs séricitisés et de 15 à 35 % de microcline ayant communément une texture perthitique (Daoudene et Beaudette, 2021). Des grains de myrmékite sont aussi présents. La biotite, qui représente entre 5 et 15 % du volume de la roche, forme des feuillets xénomorphes brun verdâtre, variablement chloritisés. Elle est localement associée à des feuillets automorphes de muscovite. Le sphène, le zircon, l’apatite, l’allanite et des minéraux opaques, dont la magnétite, sont des minéraux accessoires courants.

Des analyses chimiques montrent que la Granodiorite de Berey a une composition très homogène de granodiorite et une affinité calco-alcaline (Daoudene et Beaudette, 2021).

 

 

Épaisseur et distribution

La Granodiorite de Berey se situe principalement dans le feuillet 32J04 et se poursuit dans les feuillets 32J03 et 32G13. Elle présente une forme ovoïde allongée selon un axe E-W parallèle au grain tectonique régional. Elle mesure 31,3 km sur 14 km. Une intrusion satellite est également présente dans le feuillet 32G13. Celle-ci montre aussi une forme allongée selon un axe E-W et mesure 22,3 km sur 8,1 km.

Sur la carte du gradient vertical du champ magnétique résiduel (Keating et D’Amours, 2010), la Granodiorite de Berey possède un signal magnétique très homogène et de faible intensité.

 

Datation

L’analyse d’un échantillon de granodiorite à biotite (affleurement 2013-YD-2793) a permis de déterminer des âges de 2741,7 ±0,8 Ma et 2737,7 ±0,9 Ma, représentant possiblement l’âge d’un protolite ancien complètement fusionné. Deux âges plus jeunes de 2697,5 ±0,7 Ma et 2692,0 ±0,8 Ma pourraient être associés à un épisode de fusion et de mise en place de l’intrusion.

UnitéÉchantillonSystème isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Âge d’héritage (Ma)(+)(-)Référence(s)
nAber2013-YD-2793-A2U-PbZircon2697,50,70,72741,70,80,8David et al., 2018
2692,00,80,82737,70,90,9

Relation(s) stratigraphique(s)

La Granodiorite de Berey coupe les gneiss quartzofeldspathiques de la Sous-province d’Opatica ainsi que les intrusions mafiques à ultramafiques à sa bordure orientale (pyroxénite, gabbro) et les roches volcaniques mafiques de la Formation d’Obatogamau de la Sous-province de l’Abitibi. La Granodiorite de Berey est coupée par le Pluton de Mildred et par d’autres plutons syntectoniques à tarditectoniques de syénite caractérisés par de fortes anomalies magnétiques positives sur la carte du gradient vertical du champ magnétique résiduel (Keating et D’Amours, 2010).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARBONNEAU, J M., PICARD, C., DUPUIS-HEBERT, L., 1991. SYNTHESE GEOLOGIQUE DE LA REGION DE CHAPAIS-BRANSSAT (ABITIBI). MRN; MM 88-01, 202 pages, 13 plans.

DAOUDENE, Y., BEAUDETTE, M., 2021. Géologie de la région du lac la Trêve, Sous-province d’Abitibi, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN; BG 2022-04, 1 plan.

DAVID, J., PILOTE, P., HAMMOUCHE, H., LECLERC, F., TALLA TAKAM, F., 2018. Datations U-Pb dans la Province du Supérieur effectuées au GEOTOP en 2013-2014. MRN, GEOTOP; RP 2017-03, 43 pages.

KEATING, P., D’AMOURS, I., 2010. REEDITION DES DONNEES NUMERIQUES EN FORMAT GEOSOFT (PROFILS) DES LEVES AEROPORTES DE L’ABITIBI, AU QUEBEC. MRNF, COMMISSION GEOLOGIQUE DU CAN; DP 2010-09, 6 pages.

LECLERC, F., DAOUDENE, Y., 2021. Géologie de la région du lac des Deux Orignaux, à l’ouest de Chapais, Sous-Province de l’Abitibi, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN; BG 2021-04, 1 plan.

MacINTOSH, J A., 1977. GEOLOGY OF THE LANTAGNAC – LA TOUCHE AREA (COMTE D’ABITIBI-EST). MRN; DPV 497, 131 pages, 1 plan.

 

 

Citation suggérée

 

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Granodiorite de Berey. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/massif-de-berey [cité le jour mois année].

 

 

Collaborateurs

Première publication

François Leclerc, géo., Ph. D. francois.leclerc@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); James Moorhead, géo., M. Sc. (lecture critique); Claude Dion, géo., M. Sc. (révision linguistique); André Tremblay (montage HTML). 

Révision(s)

Mélanie Beaudette, géo., M. Sc. melanie.beaudette@mern.gouv.qc.ca; Yannick Daoudene, géo., Ph. D. yannick.daoudene@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); James Moorhead, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); André Tremblay et Nathalie Bouchard (montage HTML). 

 
27 avril 2021