Complexe de Raynouard
Étiquette stratigraphique : [narc]ray
Symbole cartographique : nAray

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAray2 Paragneiss rubané
nAray1 Basalte amphibolitisé
 
Auteur(s) : Leclair et al., 1998
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Aucun
Région type : Région du lac Bermen (feuillet SNRC 23F)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province d’Ashuanipi
Lithologie : Roches volcano-sédimentaires
Catégorie : Lithodémique
Rang : Complexe
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Historique

Leclair et al. (1998) ont instauré le « Groupe de Raynouard » dans la région du lac Bermen pour désigner les roches volcano-sédimentaires du Domaine de Caniapiscau (abandonné), dans la partie sud de la Sous-province d’Ashuanipi. Cette unité est constituée de roches métamorphisées qui ne permettent pas d’établir une succession stratigraphique et doit donc être considérée comme une unité lithodémique selon le Code stratigraphique nord-américain (NACSC, 1983, 2005). C’est pourquoi Simard et al. (2015) ont remplacé le « Groupe de Raynouard » par le « Complexe de Raynouard ». De plus, les unités Ara1 et Ara2 (Leclair et al., 1998; MRNF, 2010) deviennent Aray1 et Aray2 (Simard et al., 2015), respectivement.

 

Description

Le Complexe de Raynouard regroupe des roches volcano-sédimentaires localisées dans la partie sud de la Sous-province d’Ashuanipi. Les roches de cette unité sont métamorphisées au faciès des amphibolites et des amphibolites supérieures. Les roches d’origine volcanique sont regroupées dans l’unité nAray1 et celles d’origine sédimentaire, dans l’unité nAray2 (Leclair et al., 1998; MRNF, 2010; Simard et al., 2015). Plusieurs zones minéralisées aurifères, mais aussi de cuivre et d’argent, sont associées aux roches volcaniques du Complexe de Raynouard, notamment dans la ceinture de Raynouard (nAray1) qui, selon Simard et al. (2015), correspond à la plus vaste ceinture d’origine volcanique de la Sous-province d’Ashuanipi.

 

Complexe de Raynouard 1 (nAray1) : Basalte amphibolitisé

L’unité nAray1 correspond à une séquence volcanique bimodale concentrée dans la ceinture de Raynouard et dans quelques lambeaux kilométriques localisés en périphérie de la ceinture (Leclair et al., 1998; Simard et al., 2015). L’unité est constituée principalement de basaltes coussinés qui alternent avec des lentilles rhyolitiques à dacitiques de puissance centimétrique à décamétrique. Des niveaux de formations de fer à silicates sont présents localement. Des coulées massives de basalte de 7 à 12 m d’épaisseur ont également été identifiées à quelques endroits. Les lentilles rhyolitiques à dacitiques pourraient représenter des niveaux de tufs et/ou des coulées massives (Leclair et al., 1998). Des paragneiss semblables à ceux de l’unité nAray2 sont également intercalés dans les séquences volcaniques (Simard et al., 2015).

Le basalte amphibolitisé, vert foncé à gris verdâtre, est composé de hornblende et de plagioclase ± clinopyroxène ± titanite (Leclair et al., 1998). Localement, il est rétrogradé au faciès des schistes verts et il contient des fractures remplies d’épidote, de carbonate et de chlorite. Les lentilles rhyolitiques (à dacitiques), beige à vert pâle, se composent de hornblende, de biotite, d’épidote, de titanite, de plagioclase et de quartz. Toutes ces roches possèdent une structure granoblastique et une foliation qui est définie par l’alignement des grains de hornblende et de biotite.

 

 

Complexe de Raynouard 2 (nAray2) : Paragneiss rubané

L’unité nAray2 est constituée de paragneiss à grenat-sillimanite-biotite-muscovite qui forment des lambeaux kilométriques près de la ceinture de Raynouard (Leclair et al., 1998; Simard et al., 2015). Le paragneiss est rubané, localement migmatitique, gris brunâtre à brun rouille et de granulométrie moyenne. Il possède une composition variant de pélitique à psammitique, et est localement transformé en schiste à porphyroblastes de grenat. Le quartz, le plagioclase et le feldspath potassique complètent l’assemblage minéralogique.

Des formations de fer à silicates atteignant 30 m d’épaisseur sont intercalées dans la séquence de paragneiss (Leclair et al., 1998; Simard et al., 2015). Elles sont composées d’assemblages de clinopyroxène-hornblende ± grunérite-quartz et présentent un rubanement millimétrique à centimétrique défini par des bandes contenant des proportions variables de quartz et de clinopyroxène (Leclair et al., 1998).

 

 

 

Épaisseur et distribution

Le Complexe de Raynouard forme des lambeaux kilométriques majoritairement localisés dans le feuillet 23F.

 

Datation

La datation d’un échantillon de rhyolite du Raynouard a donné un âge de cristallisation de 2708 +9/-7 Ma (Parent, 1998).

Unité Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
nAray1 DL96-007 U-Pb Zircon 2708 9 7 Parent, 1998

 

Relations stratigraphiques

L’âge du Complexe de Raynouard est comparable à celui du Complexe de Hublet (2709 +6/-5 Ma; Parent, 1998), suggérant que les roches d’origine volcanique de ces deux unités soient équivalentes (Simard et al., 2015). Le Complexe de Raynouard est coupé par les intrusions de la Suite de Marquiset (Leclair et al., 1998).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

 

LECLAIR, A., LAMOTHE, D., CHOINIERE, J., PARENT, M. 1998. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC BERMEN (23F). MRN. RG 97-11, 42 pages et 2 plans.

MRNF, 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 23F. CG SIGEOM23F, 1 plan.

PARENT, M. 1998. GEOCHRONOLOGIE U-PB DU PROJET MOYEN-NORD, PHASE II. Rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec. GM 59904, 63 pages.

SIMARD, M., PAQUETTE, L., PARENT, M. 2015. SYNTHESE GEOLOGIQUE ET METALLOGENIQUE DE LA SOUS-PROVINCE D’ASHUANIPI, PROVINCE DU SUPERIEUR. MERN. MM 2015-01, 96 pages et 2 plans.

 

 

Autres publications

NORTH AMERICAN COMMISSION ON STRATIGRAPHIC NOMENCLATURE (NACSN), 1983. North American Stratigraphic Code. American Association of Petroleum Geologists Bulletin; volume 67, pages 841-875. http://archives.datapages.com/data/bulletns/1982-83/data/pg/0067/0005/0800/0841.htm

NORTH AMERICAN COMMISSION ON STRATIGRAPHIC NOMENCLATURE (NACSN), 2005. North American Stratigraphic Code. American Association of Petroleum Geologists Bulletin; volume 89, pages 1547-1591. http://dx.doi.org/10.1306/07050504129

 

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Complexe de Raynouard. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/complexe-de-raynouard [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Céline Dupuis, géo., Ph. D. celine.dupuis@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Dominique Richard, géo. stag., Ph. D. (lecture critique et révision linguistique); Ricardo Escobar Moran (montage HTML).

 
7 décembre 2021