English
 
Suite granitique du Vieux Comptoir
Étiquette stratigraphique : [narc]vcr
Symbole cartographique : nAvcr

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAvcr Ensemble de granite indifférencié pouvant contenir des phases de granite pegmatitique, de granite à feldspath alcalin et de granite à spodumène
nAvcr3 Granite à spodumène
nAvcr2 Granite pegmatitique blanc; granite pegmatitique à feldspath alcalin et biotite avec ou sans muscovite, tourmaline, grenat et béryl; granite à muscovite et grenat, rubané, couramment pegmatitique
nAvcr1 Granite à biotite, avec ou sans magnétite; granite à biotite et magnétite, avec ou sans hornblende et épidote, massif à légèrement folié.
 
Auteur :Goutier et al., 1999
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Les affleurements 1999-JG-2503, 1995-LP-90 et 2014-AB-6048 représentent respectivement des affleurements de référence pour les unités nAvcr1, nAvcr2 et nAvcr3.
Région type :
L’intrusion de référence est un pluton (27 km x 78 km) situé dans la région du lac du Vieux Comptoir (feuillets SNRC 33C13 et 33C14). Les affleurements en bordure de la route de la Baie-James entre les kilomètres 470 et 498 sont représentatifs de l’unité nAvcr1, tandis que les affleurements typiques du granite pegmatitique blanc à biotite, muscovite, tourmaline et grenat de l’unité nAvcr2 sont exposés près des rives du lac Sakami (feuillet 33F02).
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-provinces de La Grande et d’Opinaca
Lithologie :Granite
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 
 
 

 

 

 

Historique

L’unité de Granite du Vieux Comptoir (Avcr) a été introduite par Goutier et al. (1999) pour décrire un ensemble d’intrusions granitiques pas à peu déformées, à grain moyen à grossier, localement pegmatitiques et pauvres en minéraux mafiques (moins de 10 % de biotite et de hornblende ± tourmaline ± grenat). Ces intrusions à patine blanche à rosé forment de nombreuses collines blanches bien visibles dans le paysage qui apparaissent clairement sur les photographies aériennes du secteur du lac Sakami (Goutier et al., 2000), sur des images satellitaires ou vue des airs. Le lithodème Granite du Vieux Comptoir a été élevé en 2017 au rang de suite avec le nom de Suite granitique du Vieux Comptoir puisque les travaux de cartographie de Géologie Québec après 2008 dans les feuillets 33G, 33H et 23D ont montré la présence de ces granites. Cette nouvelle désignation, effectuée lors de son inscription dans le lexique stratigraphique, s’appuie sur le fait que cette unité est constituée de plusieurs intrusions réparties sur une grande superficie (13 650 km²) sur une distance E-W de 530 km.

Les unités informelles ont été définies au fur et à mesure de l’évolution de la cartographie géologique des sous-provinces de La Grande et d’Opinaca (Goutier et al., 1999, 2000; Gigon et Goutier, 2017; Goutier, 2018; Gigon et al., en préparation; Burniaux et al., en préparation). Formant un tout, cette unité de granite a, par la suite, été scindée en unités informelles afin de mettre en évidence les faciès pegmatitiques présentant différents assemblages minéralogiques.

 

 

 

 

Description

La Suite granitique du Vieux Comptoir représente un ensemble de granites syntectoniques à tarditectoniques présents dans les sous-provinces de La Grande, d’Opinaca et d’Opatica. Ces roches se caractérisent par une structure communément pegmatitique, leur composition granitique et la présence de biotite, de muscovite, de tourmaline et de grenat. Localement, on notera la présence de hornblende, de béryl ou de spodumène. Ces granites coupent généralement la foliation principale et les bandes migmatitiques des paragneiss du Complexe de Laguiche.

Cette suite est divisée en trois unités informelles qui se distinguent les unes des autres par leur composition, leur texture et leur structure.

 

Suite granitique du Vieux Comptoir (nAvcr) : Ensemble de granite indifférencié pouvant contenir des phases de granite pegmatitique, de granite à feldspath alcalin et de granite à spodumène.

L’unité nAvcr constitue un ensemble indifférencié de granite, de granite pegmatitique, de granite à feldspath alcalin et, plus rarement, de granite à spodumène. Elle correspond aux premières unités du Granite du Vieux Comptoir reconnues lors de la cartographie géologique du feuillet 33F dans les années 1990 dans la partie sud des feuillets 33F02, 33F03 et 33F04 (Goutier et al., 1999 et 2000). Cette unité est utile pour désigner des plutons granitiques, de granulométrie hétérogène, dont la densité d’affleurements ne permet pas de le subdiviser.

 

 

Suite granitique du Vieux Comptoir 1 (nAvcr1) : Granite à biotite, avec ou sans magnétite; granite à biotite et magnétite, avec ou sans hornblende et épidote, massif à légèrement folié

L’unité nAvcr1 constitue l’ensemble le plus étendu de la Suite granitique du Vieux Comptoir. Elle est composée d’un granite à biotite, avec ou sans magnétite et d’un granite à biotite et magnétite, avec ou sans hornblende et épidote, massif à légèrement folié. Ces granites de teinte rose bonbon sont typiquement à grain fin à moyen, localement pegmatitique, et sont composés de quartz, de plagioclase et de feldspath potassique en proportion égale et d’un faible pourcentage en minéraux mafiques. Dans le secteur de 33F02 et 33F03, des occurences d’hornblende (au nombre de 7) ont été observées dans la partie nord-est du grand pluton de l’unité nAvcr1, celles-ci sont dispersées dans le pluton, il n’est donc pas possible de les regrouper afin de former une sous-unité.

 

Suite granitique du Vieux Comptoir 2 (nAvrc2) : Granite pegmatitique blanc; granite pegmatitique à feldspath alcalin et biotite, avec ou sans muscovite, tourmaline, grenat et béryl; granite à muscovite et grenat, rubané, couramment pegmatitique

L’unité nAvcr2 affleure sous la forme d’affleurements et de collines arrondies dépourvus de végétation. Elle est caractérisée par l’abondance de granite, hétérogranulaire, riche en feldspath potassique (orthose et microcline avec des variétés locales contenant de l’adulaire ou de l’amazonite) et un cortège de minéraux typiques comprenant la biotite, la muscovite, la tourmaline noire, le grenat rose et l’apatite bleue ou verte. La magnétite est présente par endroits. La dimension des cristaux de tourmaline peut atteindre 25 cm de longueur, les cristaux d’orthose 50 cm et de biotite 10 cm. Le béryl est observé localement en cristaux de quelques millimètres à 15 cm de longueur. Le granite typiquement blanc ou légèrement rosé se distingue par des structures pegmatitiques et graphiques. Les niveaux décimétriques à métriques de pegmatite contiennent par endroits des rosettes centimétriques de muscovite. De l’or a été observé dans le concentré de minéraux lourds de l’échantillon de l’affleurement 1995-LP-90 pour la datation isotopique U-Pb (33F02; Jean David, communication personnelle) et en lames minces d’échantillons de l’indice aurifère Orfée (33G06; Bogatu et Huot, 2016).

Par endroits, le granite présente un rubanement magmatique souligné par des variations granulométriques et modales. Cette structure se manifeste par une alternance de niveaux centimétriques à décimétriques à grain fin et moyen associés à des rubans ou des lamines riches en grenat, muscovite et tourmaline. La composition de ces rubans varie entre le granite à feldspath alcalin et le syénogranite. Bien qu’à l’échelle mégascopique la roche ne semble pas déformée, on observe couramment en lames minces un grand nombre de microfractures et une cataclase des cristaux de feldspaths. Des dykes de l’unité nAvcr2 coupent les granites de l’unité nAvcr1.

Suite granitique du Vieux Comptoir 3 (nAvrc3) : Granite à spodumène

L’unité nAvrc3 est composée de granite à feldspath alcalin qui se distingue de celui de l’unité nAvcr2 par l’abondance de spodumène. Plusieurs affleurements qui exposent cette unité correspondent à des indices de lithium (Mia-Li1, Mia-Li2, Adina) ou de béryllium (Boily et Gosselin, 2004). Par exemple, l’indice Adina (feuillet 33H08) présente un granite massif à grain grossier ou pegmatitique contenant des cristaux centimétriques de tourmaline (1 à 6 %) et de spodumène beige rosé et beige jaunâtre (2 à 3 %) associés par endroits à des traces d’apatite. Le contact de ce granite avec les volcanites de la Formation de Trieste se distingue par la présence d’une bordure décimétrique de tourmaline massive (Burniaux et al., en préparation). Son étude géochimique indique qu’il s’agit d’un granite calco-alcalin, peralumineux, issu d’un magma de type S et présentant une signature intraplaque (Guemache et al., 2017). Dans le feuillet 33H12, des intrusions de petites dimensions (p. ex. 30 m par 150 m) contiennent des cristaux de près d’un mètre de longueur (communiqué de presse de 92resources, octobre 2017).

 

Épaisseur et distribution

La Suite granitique du Vieux Comptoir (nAvcr) représente un ensemble d’intrusions granitiques, d’ampleur décamétrique à kilométrique, reconnues à la fois dans les sous-provinces de La Grande, d’Opinaca et d’Opatica (Goutier et al., 2000, Bandyayera et al., 2011; Talla Takam et al., en préparation). Ces granites généralement pas ou peu déformés sont présents dans les feuillets 33E à 23D sur une distance près de 530 km. Leurs dimensions varient de quelques mètres pour les plus petites intrusions à plusieurs dizaines de kilomètres pour les plus grandes, par exemple 27 km par 78 km (33C13 à 33F02) et 5 km par 60 km (23D12 et 23D11).

L’unité nAvcr1 est principalement située aux extrémités est et ouest de la Sous-province d’Opinaca. La plupart des intrusions de granite de l’unité nAvcr2 se sont mises en place le long de la limite entre les sous-provinces de La Grande et d’Opinaca, (par exemple le secteur du lac Sakami, 33F02 et le secteur du lac Léran, 23D12. L’unité nAvcr3 est reconnue dans trois secteurs : 1) près du lac Miakadow (33F04); 2) sous la forme d’un pluton de 1200 m de longueur par 350 m de largeur dans la partie SW de 33H08; 3) dans le secteur du lac Léran où elle n’est pas exposée, mais visible sous forme de blocs erratiques.

Datation

La Suite granitique du Vieux Comptoir représente l’une des plus jeunes unités archéennes de la région d’Eeyou Itschee Baie-James. Des échantillons provenant des feuillets 33C et 33F ont été datés à 2618 +18/-13 Ma (nAvcr1) et à 2618 ±2 Ma (nAvcr2) (Goutier et al., 1999 et 2000). Un échantillon de granite pegmatitique provenant d’un décapage de l’indice Orfée (33G06) a donné un âge de 2613,61 ±0,44 Ma (Bogatu et Huot, 2016). Ces âges sont comparables à ceux obtenus à partir de dykes pegmatitiques présents dans le gisement aurifère Roberto (Fontaine et al., 2015). Des datations de monazite indiquent que la cristallisation pourrait avoir commencé vers 2657 Ma (Goutier et al., 1999 et travaux en cours par Jean David).

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Âge d’héritage (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon26181813   

Goutier et al., 1999b

U-PbMonazite265744   Goutier et al., 1999b
U-PbZircon et monazite2618222720  Goutier et al., 2000
U-PbZircon   2758  Goutier et al., 2000
U-PbZircon   2800  Goutier et al., 2000
U-PbZircon   2745  Goutier et al., 2000
U-PbZircon   2845  Goutier et al., 2000
U-PbMonazite2613,610,440,44   Bogatu et Huot, 2016
U-PbMonazite26401010   Talla Takam et al., en prépraration

Relations stratigraphiques

Les roches de la Suite granitique du Vieux Comptoir coupent quasiment toutes les roches des sous-provinces de La Grande, d’Opinaca et d’Opatica, ainsi que la foliation principale. Certains dykes plus petits sont boudinés et transposés dans des zones de cisaillement (indices aurifères Orfée et Quentin) indiquant que la déformation s’est poursuivie après 2614 Ma.

Le rapport rédigé par Goutier et al. (1999)  présente en figure 20, une carte détaillée du secteur de Miakadow (33F04). Sur cette carte des dykes de la Suite granitique du Vieux Comptoir coupent l’ensemble des unités présentent dans la région et ce après les deux phases de déformation qu’elles ont subit. Ces intrusions sont donc tardives à l’ensemble des évènements qu’à subit ce secteur.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
92resources92 resources corp. Samples 3.48% and 7.32% Li2O at the Corvette Property, Quebec. Communiqué de presse, 5 octobre 2017.2017Source
BANDYAYERA, D. – BURNIAUX, P. – MORFIN, S.Géologie de la région du Lac Brune (33G07) et de la baie Gavaudan (33G10), Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; RP 2011-01, 25 pages.2011RP 2011-01
BOGATU, A. – HUOT, F.Minéralisation aurifère du gîte Orfée, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; MB 2016-10, 47 pages.2016MB 2016-10
BOILY, M., GOSSELIN, C.

Les principaux types de minéralisations en métaux rares (Y-Zr-Nb-Ta-Be-Li-Etr) du Québec. Ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs, Québec, 46 pages.

2004ET 2004-01

BURNIAUX, P. – GUEMACHE, M.A. – GIGON, J. – GOUTIER. J.

Géologie de la région du lac Dalmas (33H08, 33H09, 23E05, 23E12), Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparation
FONTAINE, A. – DUBÉ, B. – MALO, M. – McNICOLL, V. – BRISSON, T. – DOUCET, D. – GOUTIER, G.Geology of the metamorphosed Roberto gold deposit (Éléonore Mine), James Bay region, Quebec : diversity of the mineralization styles in a polyphase tectonometamorphic setting. In Dubé, B (ed.); Mercier-Langevin, P (ed.). Geological Survey of Canada, Open File 7852, 2015, 297 pages. 
 
2015Source
GIGON J. – GOUTIER, J.Géologie de la région du lac Richardie, Eeyou Istchee Baie-James. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2016-04, 42 pages.2017RG 2016-04
GIGON J. – GOUTIER, J – CÔTÉ-ROBERGE, M.Géologie de la région du lac de Villaret, Municipalité d’Eeyou Istchee Baie-James. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparation
GOUTIER, J. – DION, C. – LAFRANCE, I. – DAVID, J. – PARENT, M. – DION, D-J.Géologie de la région des lacs Langelier et Threefold (SNRC 33F03 et 33F04). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 98-18, 54 pages.1999RG 98-18
GOUTIER, J. – DION, C. – OUELLET, M.-C. – DAVID, J. – PARENT, M.Géologie de la région des lacs Guillaumat et Sakami (SNRC 33F/02 et 33F/07). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 99-15, 40 pages.2000RG 99-15
GOUTIER, J.Géologie de la région de la région du lac Ewart, sous-provinces de la Grande et d’Opinaca, à l’est de Radisson, Municipalité Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE
GOUTIER, J – GIGON, J. – BURNIAUX, P. – DION, C. – TALLA TAKAM, F. – CHARTIER-MONTREUIL, W. – BANDYAYERA, D. Géologie de la région du lac de la Corvette, Municipalité d’Eeyou Istchee Baie-James. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparation
GUEMACHE, M. A. – BURNIAUX, P. – GOUTIER, J. – GIGON, J.Géochimie des unités géologiques de la région du lac Dalmas, municipalité d’Eeyou Istchee – Baie-James, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RP 2016-02, 38 pages.2017RP 2016-02

 

 

 

2 mai 2018