Suite de Rochefort
Étiquette stratigraphique : [narc]rot
Symbole cartographique : nArot
 

Première publication :  
Dernière modification :
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nArot3 Tonalite granitisée hétérogène
nArot2 Tonalite à hornblende hétérogène
nArot1 Tonalite à biotite homogène
 
Auteur : Leclair et al., 2000
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Aucun
Région type : Région du lac La Potherie (feuillet SNRC 34I)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de Minto
Lithologie : Tonalite gneissique
Catégorie : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

Historique

La Suite de Rochefort a été introduite officiellement par Leclair et al. (2000, 2001) pour décrire une unité de tonalite qui couvre une superficie importante dans la région du lac La Potherie (feuillet 34I). Elle a été prolongée dans les régions des lacs Pélican (feuillet 34P; Cadieux et al., 2002, 2004), Vernon (feuillet 34J; Parent et al., 2002, 2003), Anuc (feuillet 34O; Berclaz et al., 2003, 2005), Couture et Nuvilik (feuillets 35C et 35G; Madore et al., 2002, 2004), de Kogaluk Bay (feuillet 34N; Maurice et al., 2005b), et de Puvirnituq et de Kovik Bay (feuillets 35C et 35F; Maurice et al., 2004, 2005a) (Simard, 2008). Percival et al. (1995, 1996) avaient identifié des unités lithodémiques de tonalite dans les régions des lacs Qalluviartuuq (feuillet 34O) et Couture, respectivement, mais de superficie beaucoup plus faible que l’étendue actuelle de la Suite de Rochefort. Dans la région du lac Couture, Madore et al. (2002, 2004) avaient inclus une unité de granodiorite dans la Suite de Rochefort qui a été réassignée à la Suite de La Chevrotière par Simard et al. (2008). Ces derniers ont aussi inclus dans la Suite de Rochefort la majeure partie des tonalites qui avaient été assignées à la Suite de la Rivière aux Feuilles dans la région du lac Nedlouc (feuillet 34H; Parent et al., 2000, 2001), ainsi qu’une partie des tonalites assignées à la Suite de Kakiattuq dans la région du lac Anuc. Ils ont également réassigné à la Suite de Favard les tonalites de la région de Kogaluk Bay qui avaient été assignées à la Suite de Rochefort, mais qui sont localisées dans le Domaine de Tikkerutuk (Simard, 2008). Ces modifications ont permis de circonscrire la Suite de Rochefort dans la moitié nord du Domaine de Goudalie et l’extrémité nord des domaines de Lac Minto et de Tikkerutuk (Simard, 2008).

Description

La Suite de Rochefort est majoritairement composée de tonalite à biotite, homogène à hétérogène, dont la foliation varie de moyenne à gneissique et qui possède une structure ignée ou granoblastique (Leclair et al., 2001, 2002; Cadieux et al., 2002, 2004; Madore et al., 2002, 2004; Berclaz et al., 2003, 2005; Maurice et al., 2004, 2005a, 2005b; Simard et al.., 2008; Simard, 2008; MNRF, 2007a-e, 2010a-g). Les tonalites de cette suite sont typiquement associées à des creux magnétiques de direction NW. Une trentaine de zones minéralisées, principalement en cuivre, or et argent, ont été répertoriées dans la Suite de Rochefort. On a divisé cette dernière en trois unités informelles : une tonalite homogène à biotite (nArot 1), une tonalite hétérogène à hornblende (nArot2) et une tonalite granitisée hétérogène (nArot3) (Madore et al., 2002, 2004; Berclaz et al., 2003, 2005; Maurice et al., 2004, 2005a, 2005b; MRNF, 2007a-e, 2010a-g).

Suite de Rochefort 1 (nArot1) : Tonalite à biotite homogène

L’ensemble des tonalites regroupées dans l’unité nArot1 sont homogènes; elles varient de faiblement foliées, tectoniquement rubanées, à mylonitiques. La biotite est la principale phase ferromagnésienne. Sur la base de la granulométrie et de la proportion des minéraux ferromagnésiens, deux phases peuvent être différenciées dans l’unité nArot1 : 1) une phase de tonalite grise leucocrate à mésocrate de granulométrie moyenne; et 2) une phase de tonalite et de trondhjémite blanches grossièrement grenues, localement porphyriques et dont la proportion d’enclaves mafiques est plus importante. La tonalite grise se compose de plagioclase, de quartz et de biotite verte à brune localement associée à de la hornblende verte et de l’épidote. En lame mince, les minéraux ferromagnésiens (<40 %) définissent la foliation. La tonalite blanche est typiquement hétérogranulaire et principalement formée de gros grains de plagioclase et de quartz avec de petits grains interstitiels de microcline. Les minéraux ferromagnésiens (<15 %) sont dominés par de la biotite verte à brun-rouge, localement associée à de la hornblende verte et de l’épidote à cœur d’allanite. Dans les deux phases, la muscovite, le sphène, l’apatite, le zircon et le leucoxène sont les minéraux accessoires. La séricite remplace partiellement ou entièrement les grains de plagioclase, tandis que la chlorite remplace partiellement la biotite. Les minéraux opaques, généralement en trace, sont constitués de pyrite et plus rarement de magnétite.

La première phase ne renferme que localement des enclaves de gneiss mafique ou d’amphibolite. Celles-ci sont décimétriques à métriques et subarrondies à étirées parallèlement à la foliation. Dans la deuxième phase, les enclaves mafiques – de composition gabbroïque à dioritique – sont plus nombreuses; elles forment localement des chapelets issus vraisemblablement de sills ou de dykes démembrés.

Suite de Rochefort 2 (nArot2) : Tonalite à hornblende hétérogène

Dans les régions du lac Anuc (feuillet 34O) et de Puvirnituq (feuillet 35C), l’unité nArot2 est constituée de tonalite mésocrate riche en hornblende, moyennement à grossièrement grenue, qui renferme de nombreuses enclaves (<40 %) de gneiss mafique et, plus rarement, de roche ultramafique (Berclaz et al., 2003, 2005; Maurice et al., 2004, 2005a). Les nombreuses enclaves sont étirées et plissées dans le sens de la foliation, donnant un aspect gneissique et hétérogène à la tonalite. Dans la région du lac Anuc, cette unité forme des halos autour des différents complexes volcano-sédimentaires. En s’éloignant du contact avec les unités métavolcaniques mafiques, la proportion et la taille des enclaves mafiques diminuent et sont réduites à de minces lentilles et des schlierens de hornblende. Ces relations suggèrent que la tonalite à hornblende pourrait résulter de la désagrégation et de l’assimilation progressive de roche mafique suite à l’injection de magma tonalitique.

De nombreuses bandes isolées de tonalite hétérogène à hornblende alternent dans l’unité nArot1, sans toutefois être visibles à l’échelle de la carte. Hormis une plus grande proportion de hornblende que de biotite, les caractéristiques microscopiques varient selon les affleurements et sont similaires à celles observées dans le reste de l’unité nArot1. Dans les faciès les plus homogènes, la hornblende forme des phénocristaux à inclusions de biotite, d’apatite, de sphène et de magnétite. La biotite brune borde également les grains de hornblende ou est en intercroissance avec la muscovite. Elle peut contenir des aiguilles de rutile formant un treillis serré. Dans les faciès fortement foliés à mylonitiques, la hornblende forme des sous-grains ou encore une matrice néoblastique avec le plagioclase, le quartz et le microcline. 

Suite de Rochefort 3 (nArot3) : Tonalite granitisée hétérogène

L’unité nArot3 se différencie des deux unités de tonalite précédentes par la présence d’injections (masse, dyke ou veine) de matériel granitique en contact franc ou diffus avec l’encaissant. Dans les faciès les plus déformés, le matériel granitique se trouve sous forme d’amas œillés décimétriques ou de phénocristaux (<10 cm) de feldspath potassique. Ces corps granitiques sont leucocrates à hololeucocrates, de granulométrie moyenne à porphyrique et le principal minéral ferromagnésien observé est la biotite. Ils sont semblables aux unités de granite et de granodiorite plus tardives de la Suite de La Chevrotière. L’unité comprend des phases granitiques massives à faiblement foliées, en contact intrusif et diffus, qui alternent avec des phases foliées à structure œillée, localement mylonitisées, en contact tectonique franc avec des tonalites. L’absence d’une interface mélanocrate (mélanosome) entre les phases granitiques et tonalitiques suggère que les corps granitiques représentent des injections syncinématiques (des suites de La Chevrotière et de Pinguq) dans un protolite tonalitique, équivalent à l’unité de tonalite homogène (nArot1), plutôt que des mobilisats d’origine métamorphique produits lors d’une migmatitisation. Dans la matrice tonalitique, la foliation est communément soulignée par la muscovite, la biotite et l’épidote. La muscovite forme des phénocristaux et des néoblastes autour du plagioclase et de la biotite.

Épaisseur et distribution

La Suite de Rochefort est située dans la portion NW de la Sous-province de Minto. Elle couvre neuf feuillets (34I, 34J, 34N, 34O, 34P, 35B, 35C, 35F, 35G) selon une orientation générale NNW-SSE. L’unité de tonalite à biotite homogène (nArot1) est prédominante, alors que l’unité de tonalite granitisée (nArot3) est secondaire et discontinue sur l’ensemble de la suite. Enfin, l’unité de tonalite à hornblende hétérogène (nArot2) forme des masses plus restreintes de quelques kilomètres à une cinquantaine de kilomètres dans les régions du lac Anuc (feuillet 34O) et de Puvirnituq (feuillet 35C).

Datation

Plusieurs datations U-Pb et Pb-Pb sur zircon et titanite (Percival et al., 1996; Skulski et al., 1996; Percival et Skulski, 2000; David et al., 2009; David, 2012), réalisées dans les tonalites assignées à la Suite de Rochefort, ont donné des âges de mise en place compris entre 2789 Ma et 2755 Ma (moyenne de ~2770 Ma). Quelques âges U-Pb sur zircon plus anciens (âges d’héritage de 2834 Ma, 2810 Ma et 2799 Ma), ainsi que des âges métamorphiques Pb-Pb sur titanite compris entre 2691 Ma et 2654 Ma, ont également été obtenus dans des tonalites assignées à la Suite de Rochefort.

Unité Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Âge d’héritage (Ma) (+) (-) Âge métamorphique (Ma) (+) (-) Référence(s)
nArot PBAC-94-113 Pb-Pb Zircon 2782 1,2 1,2 2799 1,9 1,9       Skulski et al., 1996
nArot1 PBAS-95-1738 U-Pb Zircon 2755 2 2             Percival et Skulski, 2000
Pb-Pb Titanite             2686 1 1
2654 1 1
nArot1 PBAS-95-1739 U-Pb Zircon 2775 5 2             Percival and Skulski, 2000
Pb-Pb
 
Titanite 2764,5 1,7 1,7            
nArot 99-AL076-A U-Pb Zircon 2767 5 5 2834 8 8       David et al., 2009
Pb-Pb

2768

7

7

           
Titanite             2691 2 2
2654 3 3
nArot1 01-CH-3067A U-Pb Zircon 2758 4 4 2810 4 4       David, 2012
nArot 01-KS-3107A U-Pb Zircon

2789

4 4 ~2485 à 3361           David, 2012

Relations stratigraphiques

Les âges obtenus pour la Suite de Rochefort (entre 2789 Ma et 2755 Ma) correspondent à un événement magmatique majeur du NE de la Province du Supérieur qui est à l’origine de la mise en place de grandes unités tonalitiques (suites de Rochefort, de Kapijuq et de Faribault-Thury) entre 2800 Ma et 2760 Ma (Simard et al., 2008). Quelques tonalites, auparavant incluses dans la Suite de Rochefort, ont indiqué des âges de 2834 Ma, 2810 Ma et 2799 Ma. Celles-ci sont localisées dans les secteurs des complexes volcano-sédimentaires de Duquet (2828 Ma à 2822 Ma) et de Qalluviartuuq-Payne (2850 Ma à 2830 Ma), et sont interprétées comme issues d’un magmatisme tonalitique associé au volcanisme de ces deux complexes (Simard et al., 2008).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BERCLAZ, A., MAURICE, C., LACOSTE, P., DAVID, J., LECLERC, F., SHARMA, K N M., LABBE, J Y., GOULET, N., BEDARD, J., VALLIERES, J. 2003. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC ANUC (34O). MRN. RG 2002-14, 60 pages et 1 plan.

BERCLAZ, A., MAURICE, C., LACOSTE, P., DAVID, J., LECLERC, F., SHARMA, K N M., LABBE, J Y., GOULET, N., BEDARD, J., VALLIERES, J. 2005. GEOLOGY OF THE LAC ANUC AREA (34O). MRNF. RG 2003-05, 55 pages et 1 plan.

CADIEUX, A M., BERCLAZ, A., LABBE, J Y., LACOSTE, P., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2002. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC PELICAN (34P). MRN. RG 2002-02, 50 pages et 1 plan.

CADIEUX, A M., BERCLAZ, A., LABBE, J Y., LACOSTE, P., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2004. GEOLOGY OF THE LAC DU PELICAN AREA (34P). MRNFP. RG 2002-08, 48 pages et 1 plan.

DAVID, J. 2012. Datations isotopiques effectuées dans le nord-est de la Province du Supérieur (Travaux de 2001, 2002 et 2003). MRNF. DV 2012-05, 84 pages.

DAVID, J., MAURICE, C., SIMARD, M. 2009. DATATIONS ISOTOPIQUES EFFECTUEES DANS LE NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPERIEUR – TRAVAUX DE 1998, 1999 ET 2000. MRNF. DV 2008-05, 92 pages.

LAMOTHE, D., SIMARD, M. 2010. COMPILATION GEOLOGIQUE DE L’OROGENE DE L’UNGAVA (VERSION PRELIMINAIRE). MRNF. RP 2010-05, 1 page et 1 plan.

LAMOTHE, D., SIMARD, M. 2011. GEOLOGICAL COMPILATION OF THE UNGAVA OROGEN (PRELIMINARY VERSION). MRNF. RP 2010-05(A), 1 page.

LAMOTHE, D., THERIAULT, R., LECLAIR, A. 2000. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC NITCHEQUON (23E). MRN. RG 99-14, 46 pages et 1 plan.

LECLAIR, A., PARENT, M., DAVID, J., SHARMA, K N M., DION, D J. 2001. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC LA POTHERIE (34I). MRN. RG 2000-12, 50 pages et 1 plan.

LECLAIR, A., PARENT, M., DAVID, J., SHARMA, K N M., DION, D J. 2002. GEOLOGY OF THE LAC LA POTHERIE AREA. MRN. RG 2001-04, 43 pages et 1 plan.

MADORE, L., LARBI, Y., LABBE, J Y., SHARMA, K N M., LACOSTE, P., DAVID, J. 2002. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC COUTURE (35B) ET DES LACS NUVILIK (35G, PARTIE SUD). MRN. RG 2002-04, 45 pages et 2 plans.

MADORE, L., LARBI, Y., LABBE, J Y., SHARMA, K N M., LACOSTE, P., DAVID, J. 2004. GEOLOGY OF THE LAC COUTURE (35B) AND LACS NUVILIK (35G, SOUTHERN HALF) AREAS. MRNFP. RG 2003-02, 42 pages et 2 plans.

MAURICE, C., BERCLAZ, A., DAVID, J., SHARMA, K N M., LACOSTE, P. 2004. GEOLOGIE DE LA REGION DE POVUNGNITUK (35C) ET DE KOVIK BAY (35F). MRNFP. RG 2003-06, 44 pages et 2 plans.

MAURICE, C., BERCLAZ, A., DAVID, J., SHARMA, K N M., LACOSTE, P. 2005. GEOLOGY OF THE POVUNGNITUK (35C) AND KOVIC BAY (35F) AREAS. MRNF. RG 2004-05, 41 pages et 2 plans.

MAURICE, C., LACOSTE, P., BERCLAZ, A., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2005b. GEOLOGIE DE LA REGION DE KOGALUK BAY (34N ET 34M). MRNFP. RG 2004-01, 37 pages et 2 plans.

MRNF 2007a. COMPILATION GÉOSCIENTIFIQUE – GÉOLOGIE 1/50 000, 35F01 – LAC JUET MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35F. CG SIGEOM35F, 16 plans.

MRNF 2007c. COMPILATION GÉOSCIENTIFIQUE – GÉOLOGIE 1/50 000, 35G03 – LAC PELTIER MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35F. CG SIGEOM35F, 16 plans.

MRNF 2007d. COMPILATION GÉOSCIENTIFIQUE – GÉOLOGIE 1/50 000, 35G04 – LAC ALLEMAND MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35G. CG SIGEOM35G, 16 plans.

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35G. CG SIGEOM35GCG SIGEOM35G, 16 plans. 

MRNF 2007e. COMPILATION GÉOSCIENTIFIQUE – GÉOLOGIE 1/50 000, 35G06 – LAC BÉLANGER MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35G. CG SIGEOM35G, 16 plans. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 34I. CG SIGEOM34I, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 34J. CG SIGEOM34J, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 34N. CG SIGEOM34N, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 34O. CG SIGEOM34O, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 34P. CG SIGEOM34P, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35B. CG SIGEOM35B, 1 plan. 

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 35C. CG SIGEOM35C, 1 plan. 

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2000. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC NEDLOUC (SNRC 34H ET 24E). MRN. RG 99-13, 46 pages et 2 plans.

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2001. GEOLOGY OF THE LAC NEDLOUC AREA (NTS 34H AND 24E). MRN. RG 2000-09, 41 pages et 2 plans.

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M., LACOSTE, P. 2002. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC VERNON (34J). MRN. RG 2001-11, 44 pages et 1 plan.

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M., LACOSTE, P. 2003. GEOLOGY OF THE LAC VERNON AREA (34J). MRN. RG 2002-07, 40 pages et 1 plan.

SIMARD, M. 2008. LEXIQUE STRATIGRAPHIQUE DES UNITES ARCHEENNES DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPERIEUR. MRNF. DV 2008-03, 107 pages.

SIMARD, M., LABBE, J Y., MAURICE, C., LACOSTE, P., LECLAIR, A., BOILY, M. 2008. SYNTHESE DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPERIEUR. MRNF. MM 2008-02, 198 pages et 8 plans.

 

Autres publications

PERCIVAL, J.A., SKULSKI, T. 2000. Tectonothermal Evolution of The Northern Minto Block, Superior Province, Quebec, Canada. The Canadian Mineralogist; volume 38, pages 345–378. https://doi.org/10.2113/gscanmin.38.2.345.

PERCIVAL, J.A., SKULSKI, T., CARD, K.D., LIN, S. 1995. Geology, Rivière Kogaluc-Lac Qalluviartuuq region (parts of 34J and 34O), Quebec. Commission géologique du Canada, Dossier public 3112, 1 carte au 1/50 000. https://doi.org/10.4095/205269.

PERCIVAL, J.A., SKULSKI, T., NADEAU, L. 1996. Geology, Lac Couture, Quebec. Commission géologique du Canada, Dossier public 3115, 1 feuille. https://doi.org/10.4095/208195.

SKULSKI, T., PERCIVAL, J.A., STERN, R.A. 1996. Archean crustal evolution in the central Minto block, northern Quebec. In: Radiogenic age and isotopic studies: Report 9; Geological Survey of Canada, Curent Research 1995-F, pages 17–31. https://doi.org/10.4095/207760.

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de Rochefort. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/suite-de-rochefort/ [cité le 14 février 2020].

Collaborateurs

Première publication

Céline Dupuis, géo, Ph.D. celine.dupuis@mern.gouv.qc.ca (rédactrice)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph.D. (coordonnateur du lexique stratigraphique); anonyme (lecture critique); Simon Auclair, géo., M.Sc. (révision linguistique); Yan Carette (montage HTML); Céline Dupuis, géo, Ph.D. (version anglaise) 

 

 

14 février 2020