Pluton de Coigny
Étiquette stratigraphique : [narc]coi
Symbole cartographique : nAcoi

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
Aucune
 
Auteur :Guemache, en préparation
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Forages soniques RO-240 et RO-241
Région type :Région de la rivière Coigny, feuillet SNRC 32E01
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Diorite
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

Cette intrusion dioritique est peu connue en raison du manque d’affleurements qui résulte de la couverture quaternaire relativement importante. Deschênes et Allard (2014) ont initié sa description sur la base de données émanant du projet de forages soniques de rivière Octave. Lors d’une réanalyse des données disponibles, Guemache (en préparation) propose l’appellation de Pluton de Coigny, du nom d’une rivière se trouvant à quelque 2 km plus au nord.  

Description

Grâce aux deux forages soniques RO-240 et RO-241 qui l’ont intercepté – et qui constituent à ce jour la seule observation directe de cette intrusion – Deschênes et Allard (2014) ont décrit une unité dioritique (étiquette lithologique I2Ja) massive, à granulométrie grossière au centre, plutôt moyenne vers la bordure. Selon Guemache (en préparation), cette unité a une composition dioritique à monzodioritique, et est massive à foliée, rubanée par endroits. La roche, mélanocrate gris verdâtre, est formée essentiellement de plagioclase, de hornblende et d’un peu de feldspath potassique. Elle montre localement une structure porphyroïde associée à la présence de phénocristaux de plagioclase. Le clinopyroxène et la biotite sont toujours présents et en association avec l’amphibole. Au microscope, l’assemblage minéralogique comprend le plagioclase plus ou moins altéré en séricite, le microcline peu abondant (<15 %), la hornblende (10 à 40 %), la biotite (10 à 20 %) et le clinopyroxène (5 à 10 %). Le quartz est peu abondant (<5 %). Les grains de pyroxène sont couramment entourés d’une couronne d’amphibole (actinote pœciloblastique ou hornblende verte), révélant un processus d’ouralitisation. La roche contient de l’épidote, de la titanite, relativement abondante, de l’apatite, du zircon et de la magnétite comme minéraux accessoires. La calcite (<5 %) est relativement abondante par endroits. Des enclaves d’amphibolites sont présentes, de même que de petites injections felsiques. Il est peu probable que ces dernières soient associées à l’Intrusion de Bernetz, comme le supposent Deschênes et Allard (2014), en raison du caractère syntectonique de cette grande intrusion voisine (Guemache, en préparation).

Épaisseur et distribution

Ce pluton occupe la partie extrême est du feuillet SNRC 32E01. Sa géométrie quasi circulaire (3 km x 4 km) est bien visible sur les cartes aéromagnétiques de haute résolution (Keating et al., 2010; Keating et d’Amours, 2010) en raison de sa forte susceptibilité magnétique.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

La géométrie du Pluton de Coigny milite en faveur d’une mise en place tarditectonique à post-tectonique au sein de la Formation de la Rivière Octave, datée à 2726,3 ±2,4 Ma (Deschênes et al., 2014; Augland et al., 2015). 

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
GUEMACHE, M. A.Synthèse géologique de la région de rivière Octave, Abitibi. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparationRG 2018-01
DESCHÊNES, P.L. – ALLARD, G. – GUEMACHE, M.A.

Révision de la géologie de la région de la rivière Wawagosic (parties des SNRC 32D15 et 32E02). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec ; RP 2014-04, 20 pages.

2014RP 2014-04
AUGLAND, L.E. – DAVID, J. – PILOTE, P. – LECLERC, F. – GOUTIER, J. – HAMMOUCHE, H. – LAFRANCE, I. – TALLA TAKAM, F. – DESCHÊNES, P.-L. – GUEMACHE, M. A.

Datations U-Pb dans les provinces de Churchill et du Supérieur effectuées au GEOTOP en 2012-2013. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RP 2015-01, 43 pages.

2015RP 2015-01
DESCHÊNES, P.L. – ALLARD, G.

Révision de la géologie de la région de la rivière Octave (SNRC 32D16 et 32E01). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec ; RP 2014-02, 14 pages.

2014RP 2014-02
KEATING, P. – LEFEBVRE, D. – RAINSFORD, D. – ONESCHUCK, D.

Série des cartes géophysiques, parties des SNRC 31, 32, 41 et 42, Ceinture de roches vertes de l’Abitibi, Québec et Ontario. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; DP 2010-05, 8 pages, 2 plans.

2010DP 2010-05
KEATING, P. – D’AMOURS, I.Réédition des données numériques en format Géosoft (profils) des levés aéroportés de l’Abitibi, au Québec. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; DP 2010-09, 6 pages, données numériques.2010DP 2010-09
15 novembre 2018