Pluton de Barlow
Étiquette stratigraphique : [narc]bar
Symbole cartographique : nAbar

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
Auteur :Caty, 1975
Âge :Néoarchéen
Coupe type : 
Région type :Affleurements visibles (14-YD-5042) sur un chemin forestier prenant embranchement sur la route du Nord (UTM NAD83, Zone 18 : 553326 mE, 5561568 mN).
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Monzodiorite quartzifère et tonalite
Type d’unité :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

Historique

L’intrusion est d’abord décrite comme le Complexe de la rivière Barlow par Caty (1975) et Boudreault (1977), puis comme le Pluton de Barlow dans les publications subséquentes (Racicot, 1979; Racicot et al., 1984).

 

Description

Selon Racicot et al. (1984, p. 189, traduit de la rédaction) : « Le Pluton de Barlow est composé de deux types de roches, soit une couronne extérieure de monzodiorite quartzifère à hornblende ± biotite et un cœur de leucotonalite à hornblende ± biotite. La transition entre ces deux zones est relativement abrupte, caractérisée par de multiples recoupements de dyke typique d’intrusion contemporaine. Au plan structural, les roches à la bordure de l’intrusion présentent une structure mylonitique, laquelle disparaît progressivement vers le cœur de l’intrusion. La foliation primaire ainsi que la forme générale du pluton est parallèle à la schistosité régionale E-W. La couronne extérieure de monzodiorite quartzifère a une composition variable, tel que suggéré par le rubanement primaire (variation dans l’abondance des minéraux mafiques) et la variété des dykes mafiques précoces à syncinématiques qui apparaissent déformés ou partiellement digérés dans les lithologies principales. Les principaux minéraux sont le plagioclase (An24; 50 à 60 %), le quartz (10 à 15 %), le clinopyroxène et/ou la hornblende verte (15 %) ainsi qu’une quantité variable de microcline (10 à 15 %). Cette monzodiorite quartzifère au faciès distinct n’est retrouvée que dans d’autres intrusions de la région qui partagent le même contexte structural. La tonalite du cœur du Pluton de Barlow est une roche relativement homogène de couleur gris pâle et grossièrement grenue, composée de plagioclase (An24; 55 à 60 %), de quartz (25 à 30 %) et de minéraux mafiques (0 à 5 %). Des intrusions à grain moyen à pegmatitique coupent l’intrusion et ont une composition granodioritique. »

 

Épaisseur et distribution

Le Pluton de Barlow est une intrusion ovoïde dont l’axe long, orienté E-W, mesure 39 km de longueur et est parallèle à la foliation régionale. L’axe court est orienté N-S et mesure approximativement 8,5 km. Le Pluton de Barlow occupe les parties nord du feuillet SNRC 32J01 et nord-ouest du feuillet 32I04.

Datation

L’échantillon GC-10 a permis de déterminer un âge de cristallisation de 2697 ±3 Ma (Gariépy et Allègre, 1985).

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon269733Gariépy et Allègre, 1985

 

Relations stratigraphiques

À sa limite sud, le Pluton de Barlow coupe les roches volcaniques mafiques de la Formation d’Obatogamau de la Sous-province de l’Abitibi. À sa limite nord, il coupe les gneiss, les tonalites, les gneiss mafiques, les amphibolites à grenat et les pegmatites caractérisant la Sous-province d’Opatica. Au sud-est, les roches sédimentaires paléoprotérozoïques de la Formation de Chibougamau reposent en discordance sur le pluton.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BOUDREAULT, A. P.Géologie de la demie est du canton de Blaiklock (comté d’Abitibi-Est). Ministère des Richesses naturelles, Québec; DPV-541, 10 pages, 1 plan.1977DPV 541
CATY, J. L.Géologie de la demie-ouest du canton de Richardson (comté d’Abitibi-Est). Ministère des Richesses naturelles, Québec; DP-342, 14 pages, 2 plans.1975DP 342
GARIÉPY, C. – ALLÈGRE, C.The lead isotope geochemistry and geochronology of late-kinematic intrusives from the Abitibi greenstone belt, and the implications for late Archaean crustal evolution. Geochimica et Cosmochimica Acta; volume 49, pages 2371-2383.1985Source
RACICOT, DPétrographie et géochimie du pluton de la rivière Barlow, Chibougamau, Québec. Université du Québec à Chicoutimi; mémoire de maîtrise, 115 pages.1979Source
RACICOT, D. – CHOWN, E. H. – HANEL, T.Plutons of the Chibougamau-Desmaraisville belt: A preliminary survey. In: Chibougamau, Stratigraphy and Mineralization: proceedings of the Chibougamau Symposium and Field Trip, sponsored by the Geology Division of CIM, and held in Chibougamau, Quebec, (Editors: J. Guha, et E.H. Chown). Canadian Institute of Mining and Metallurgy; Special Volume 34, pages 178-197.1984

 

 

21 mars 2018