English
 
Suite de Lépante
Étiquette stratigraphique : [narc]lpn
Symbole cartographique : nAlpn
 

Première publication :  
Dernière modification :
 

 

 

Subdivision(s) informelle(s) :
 
Aucune
 
Auteur :
Beauchamp, 2019
Âge :
Néoarchéen
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région du lac Cadieux (feuillets SNRC 33A02, 33A07 et 33A08)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Lithologie : Monzodiorite quartzifère, monzodiorite et diorite
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Historique

La Suite de Lépante a été introduite par Beauchamp (2019) pour décrire les roches intrusives intermédiaires qui se superposent à une zone de susceptibilité magnétique modérée dans la Zone de cisaillement d’Eastmain-Sorbier, dans la région du lac Cadieux.
 

 

Description

Le secteur étant peu affleurant, la description qui suit repose sur quelques stations d’observation. La Suite de Lépante est homogène, moyennement grenue et foliée. Elle est composée de monzodiorite quartzifère, de diorite et de granodiorite. En surface altérée et en cassure fraîche, la roche est blanc-gris tacheté de noir. Elle comprend 5 à 20 % de quartz et 10 à 20 % de minéraux ferromagnésiens. Le pourcentage de hornblende est systématiquement supérieur à celui de la biotite. La magnétite confère à la roche un magnétisme élevé. Au microscope, les minéraux observés sont le sphène (jusqu’à 1 %), l’épidote (pistachite, allanite), l’apatite, le zircon et le rutile.
 
Les roches de la Suite de Lépante sont injectées par un granite blanc rosé qui forme des rubans subparallèles à la foliation Sn. Ces injections sont très rectilignes et par endroits boudinées. La Suite de Lépante contient quelques enclaves de diorite granoblastique très étirées dans le sens de la foliation Sn.
 
 
Les analyses géochimiques d’échantillons récoltés lors des travaux de cartographie de l’été 2018 (Beauchamp, 2019) indiquent que la Suite de Lépante est un granitoïde magnésien d’affinité alcaline-calcique à calco-alcaline (Frost et al., 2001). De type I, elle est généralement métalumineuse (Maniar et Piccoli, 1989). Dans le diagramme de Pearce et al. (1984), les échantillons se situent dans le champ des granites d’arc volcanique. Le spectre des terres rares normalisées à la chondrite CI (Palme et O’Neill, 2004) montre un léger enrichissement en terres rares légères par rapport aux terres rares lourdes. Enfin, des anomalies négatives en Nb, Ta, P et Ti et positives en La, Ce et Nd sont présentes sur les diagrammes multiéléments.

 

 

Épaisseur et distribution

La Suite de Lépante se situe dans la région du lac Cadieux (feuillets 33A02, 33A07 et 33A08). L’intrusion principale est de forme longitudinale, avec une longueur de 20 km et une largeur de 0,5 à 3 km. D’autres petites masses intrusives affleurent dans la Zone de cisaillement d’Eastmain-Sorbier.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les roches de la Suite de Lépante coupent les paragneiss du Complexe de Laguiche. Aux échelles macroscopique et microscopique, la Suite de Lépante ressemble grandement aux roches du Batholite de Macleod. Il est possible que ces deux corps intrusifs soient apparentés et qu’ils aient des âges similaires.

 

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

BEAUCHAMP, A.-M. 2019. Géologie de la région du lac Cadieux, sous-provinces d’Opatica et d’Opinaca, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN. BG 2019-02, 2 plans.

 

Autres publications

FROST, B.R., BARNES, C.G., COLLINS, W.J., ARCULUS, R.J., ELLIS, D.J., FROST, C.D. 2001. A geochemical classification for granitic rocks. Journal of Petrology; volume 12, numéro 11, pages 2033-2048. doi.org/10.1093/petrology/42.11.2033

MANIAR, P.D., PICCOLI, P.M., 1989. Tectonic discrimination of granitoids. Geological Society of America Bulletin; volume 101, pages 635-643. doi.org/10.1130/0016-7606(1989)101<0635:TDOG>2.3.CO;2

MCDONOUGH, W.F., SUN, S.S., 1995. The composition of the earth. Chemical Geology; volume 120, pages 223-253. doi.org/10.1016/0009-2541(94)00140-4

PALME, H., O’NEILL, H.S.C., 2004. Cosmochemical estimates of mantle composition. In Treatise on Geochemistry. (Holland, H.D. and Turrekian, K.K. editors), Elsevier, Amsterdam, The Netherlands; volume 2, pages 1-38. doi.org/10.1016/B978-0-08-095975-7.00201-1

PEARCE, J.A., HARRIS, N.B.H., TINDLE, A.G., 1984. Trace element discrimination diagrams for the tectonic interpretation of granitic rocks. Journal of Petrology, volume 25, pages 956-983. doi.org/10.1093/petrology/25.4.956

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de Lépante. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/intrusion-de-lepante [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

Anne-Marie Beauchamp, ing., M. Sc. anne-marie.beauchamp@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Patrice Roy, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran (montage HTML). 

 
4 décembre 2020