English
 
Formation de Landrienne
Étiquette stratigraphique : [narc]la
Symbole cartographique : nAla

Première publication : 17 juillet 2018
Dernière modification : 14 juin 2019

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAla15 Volcanite et volcanoclastite felsique, mudrock graphiteux
nAla14 Sulfures semi-massifs à massifs
nAla13 Grès et wacke avec magnétite
nAla12 Tuf felsique à cristaux et à lapillis
nAla11 Tuf felsique à lapillis et à blocs
nAla10 Dacite, rhyodacite et rhyolite
nAla9 Tuf mafique
nAla8 Tuf intermédiaire à lapillis et à blocs
nAla7 Grès, mudrock turbiditique graphiteux et pyriteux, claystone noir
nAla5 Volcanite et volcanoclastite felsique, mudrock fin graphiteux
nAla2 Basalte, tuf basaltique à magnétite-chlorite-épidote et gabbro
nAla1 Basalte massif et coussiné à chlorite et à épidote
 
Auteur : Imreh, 1984
Âge : Néoarchéen
Coupe type : Aucune
Région type : Des unités volcaniques variées appartenant à cette formation sont situées dans les feuillets SNRC 32D08 et 32C05. Les affleurements les plus représentatifs sont toutefois situés sur les chemins forestiers du feuillet SNRC 32C05.
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de l’Abitibi
Lithologie : Roches volcaniques et volcano-sédimentaires
Type : Lithostratigraphique
Rang : Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

 

Unité(s) apparentée(s)
  • Aucune

 

 

 

 

Historique

Sharpe (1961) est l’un des premiers à avoir décrit ces lithologies volcaniques dans le cadre d’une cartographie régionale, sans toutefois les assigner à une formation en particulier. Imreh (1984) avait groupé ces lithologies et plusieurs autres sous le nom de « Groupe de Harricana ». Ce groupe, qui comprenait à l’époque la Formation de Landrienne ainsi que celles de Figuery inférieur et de Figuery supérieur (maintenant Groupe de Figuery), constituait le toit stratigraphique de la Formation de Héva-Nord (maintenant nommée Formation de Lanaudière). Labbé (1999) a réutilisé l’appellation de « Formation de Landrienne » en lui accordant toutefois une superficie plus réduite. Pilote (2017) a cartographié les unités suivantes dans la région à l’ouest de Barraute : nAla1, nAla2, nAla5, nAla7, nAla10, nAla11, nAla12, nAla13, nAla14 et nAla15. Les autres unités sont décrites ci-dessous en se basant sur les travaux de Sharpe (1961) et de McDougall (1965), ainsi que les compilations cartographiques du Ministère (MRNF, 2010).

Il est important de mentionner que les unités nAla3, nAla4 et nAla6 ont été abandonnées. En effet, les trachytes de l’unité nAla3, décrites à l’origine dans la portion NE du feuillet 32C05 par Beullac (1986), ont été réassignées aux unités nAla1 et nAla2. Par ailleurs, les volcanites andésitiques de l’unité nAla4, décrites originellement dans la portion NE du feuillet 32C05 par Beullac (1986), ont été réassignées à l’unité nAla1. Enfin, les volcanites indifférenciées de l’unité nAla6, décrites de façon très générale et sommaire par McDougall (1965) et Beullac (1986) dans le quart NE du feuillet 32C05, ont été réassignées aux unités nAla2 et nAla10.

 

Description

La Formation de Landrienne se caractérise par la prépondérance de basaltes chloriteux, ponctuellement à magnétite, disposés en coulées massives, coussinées et bréchiques, ainsi que par d’importantes et volumineuses coulées dacitiques à rhyolitiques d’affinité tholéiitique. À l’est de la rivière Harricana, les niveaux basaltiques massifs et coussinés prédominent, lesquels sont accompagnés de coulées bréchiques. Les filons-couches gabbroïques sont communs.

 

Formation de Landrienne 1 (nAla1) : Basalte massif et coussiné à chlorite et à épidote

Formation de Landrienne (nAla1)Il s’agit de l’unité la plus communément rencontrée dans les secteurs environnant Barraute. Celle-ci présente une orientation E-W, un pendage variant de 35 à 50° vers le nord et des polarités inverses. L’unité consiste en coulées verdâtres basaltiques (très localement andésitiques), porphyriques à phénocristaux de plagioclase, massives et coussinées (McDougall, 1965; Beullac, 1983). Ces coulées sont ponctuellement fortement déformées et cisaillées. À proximité des intrusions tonalitiques synvolcaniques, les volcanites ont été silicifiées et carbonatisées, alors que dans les parties ouest et NW de la région de Barraute, elles ont été amphibolitisées à proximité des diverses unités intrusives associées au Batholite de La Corne.

 

Formation de Landrienne 2 (nAla2) : Basalte, tuf basaltique à magnétite-chlorite-épidote et gabbro

L’unité nAla2 consiste en minces niveaux volcaniques et volcanoclastiques mafiques montrant une forte susceptibilité magnétique. Ils sont répandus sur toute la superficie de la Formation de Landrienne et matérialisent plusieurs grands plis interprétés à partir de leur trajectoire plissée, visible sur les levés aéromagnétiques (Commission Géologique du Canada et al., 2009).

 

Formation de Landrienne 5 (nAla5) : Volcanite et volcanoclastite felsique, mudrock fin graphiteux

Formation de Landrienne (nAla5)Formation de Landrienne (nAla5)Formation de Landrienne (nAla5)Formation de Landrienne (nAla5)Cette unité se compose de coulées dacitiques à rhyolitiques massives, lobées et fragmentaires, d’affinité tholéiitique. D’une épaisseur maximale d’un kilomètre, cette unité s’étend sur plus d’une vingtaine de kilomètres selon une orientation E-W dans le nord du feuillet 32C05-200-0201 et dans le NE du feuillet 32D08-200-0202. Dans le NW du feuillet 32C05-200-02020, elle s’étend sur un peu plus de 7 km selon une orientation ENE-WSW. D’autres niveaux plus minces appartenant à cette unité se poursuivent vers le SW. L’unité nAla5 encaisse la zone minéralisée Projet 70-Landome.

 

Formation de Landrienne 7 (nAla7) : Grès, mudrock turbiditique graphiteux et pyriteux, claystone noir

L’unité nAla7 consiste en minces niveaux sédimentaires variant en épaisseur de 20 à 60 m. Ceux-ci sont relativement présents le long de la stratification et disposés à l’intérieur de l’unité nAla11.

 

Formation de Landrienne 8 (nAla8) : Tuf intermédiaire à lapillis et à blocs

Cette unité consiste en un mince niveau orienté NE-SW de 2,5 km de longueur par 50 à 100 m de largeur. Il est situé dans l’extrémité SW de la Formation de Landrienne, du côté nord du lac Tiblemont (feuillet 32C06).

 

Formation de Landrienne 9 (nAla9) : Tuf mafique

L’unité nAla9 se compose de trois niveaux de tuf mafique intercalés dans des niveaux de basalte à chlorite et épidote (nAla1). Elle s’étend sur 1,5 km selon une orientation NW-SE, à l’ouest du lac Courville (feuillet 32C06).

 

Formation de Landrienne 10 (nAla10) : Dacite, rhyodacite et rhyolite

On retrouve cette unité dans la moitié sud de l’unité nAla5. La coulée la plus importante, située dans le centre du feuillet 32C05-200-0202, suit l’orientation générale NE-SW des coulées du secteur à l’ouest de Barraute.

 

Formation de Landrienne 11 (nAla11) : Tuf felsique à lapillis et à blocs

Cette unité fragmentaire est située du côté sud de l’unité nAla5, soit à son sommet stratigraphique interprété.

 

Formation de Landrienne 12 (nAla12) : Tuf felsique à cristaux et à lapillis

Il s’agit d’une unité fragmentaire située du côté nord de l’unité nAla5, soit vers sa base stratigraphique interprétée.

 

Formation de Landrienne 13 (nAla13) : Grès et wacke avec magnétite

L’unité nAla13 consiste en minces niveaux sédimentaires, variant en épaisseur de 5 à 30 m, disposés à l’intérieur de l’unité nAla5.

 

Formation de Landrienne 14 (nAla14) : Sulfures semi-massifs à massifs

Cette unité a principalement été reconnue en forage à proximité des zones minéralisées Marcoland et Projet 70-Landome, plus particulièrement en bordure de l’unité nAla5, dans le quart NW du feuillet 32C05.

 

Formation de Landrienne 15 (nAla15) : Volcanite et volcanoclastite felsique, mudrock graphiteux

Cette unité est située dans la partie centre sud de l’unité nAla5. Elle se compose de volcanites rhyolitiques à dacitiques massives, de tufs à blocs, à lapillis et à cristaux, ainsi que de minces niveaux de mudrock graphiteux d’extension limitée, inférieure à quelques centaines de mètres. L’unité nAla15 encaisse la zone minéralisée Marcoland.

 

Épaisseur et distribution

La Formation de Landrienne occupe le cœur de la région de Barraute et apparait intensément plissée. Son épaisseur réelle est difficile à estimer en raison des nombreux plis observés et interprétés (Commission Géologique du Canada et al., 2009). Elle se trouve en contact de faille avec la Formation de Deguisier au nord et avec la Formation de Lanaudière au sud. Certaines lithologies sont moins sévèrement plissées, particulièrement celles occupant les bordures nord et sud de la formation. Ces unités se poursuivent dans les feuillets 32C05-200-0201, vers l’ouest, et 32C06-200-201, vers l’est.

 

Datation

Des volcanoclastites felsiques ont été datées à 2727 ±2 Ma (Labbé, 1999). Cet âge est de 8 à 10 Ma plus vieux que les volcanites des formations de Deguisier et de Lanaudière, immédiatement adjacentes au nord et au sud.

Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Numéro d’échantillon Référence(s)
U-Pb Zircon 2727 2 2 AB-91-3 Labbé, 1999

 

 

Relations stratigraphiques

La Formation de Landrienne occupe une situation géométrique particulière dans les feuillets 32D08, 32C05 et 32C06. Elle est en contact de failles d’envergure régionale avec les volcanites des formations voisines, avec lesquelles elle montre un écart en âge de près de 10 Ma, ce qui accentue l’importance de ces failles. Cette formation occupe le cœur de la Zone de chevauchement de Manneville. La schistosité régionale et la stratification sont subparallèles entre elles et inclinées faiblement vers le nord, avec des angles variant de 30º à 45°. Cette formation montre un style structural particulier impliquant de nombreux plis synformes et antiformes. De tels plis sont absents des formations immédiatement adjacentes au nord et au sud. Ces observations permettent de soulever l’hypothèse que cette formation représente une écaille tectonique transportée à l’intérieur de la Zone de chevauchement de Manneville.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA –  MINES D’OR VIRGINIA INC. – NORANDA EXPLORATION Cartes géophysiques couleur Mégatem – 32C05. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; DP 2008-06, 5 pages, 4 cartes. 2009 DP 2008-06
BEULLAC, R. Région de Barraute-Fiedmont. Ministère des Richesses naturelles, Québec; DP-84-02, 1 plan. 1983 DP-84-02
MRNF Cartes géologiques du SIGEOM – feuillet 32C. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; CG SIGEOM32C, 49 plans. 2010 CG SIGEOM32C
IMREH, L. Sillon de La Motte-Vassan et son avant-pays méridional: synthèse volcanologique, lithostratigraphique et gîtologique. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MM 82-04, 72 pages.  1984 MM 82-04
IMREH, L. Cartes géologiques préliminaires au 1/15 840 de l’Abitibi-Est méridional – Quart nord-ouest du feuillet SNRC 32C05. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MB 90-39, 18 pages, 2 plans. 1991 MB 90-39
LABBÉ, J.-Y. Évolution stratigraphique et structurale dans la région d’Amos-Barraute. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; ET 98-04, pages 5-18. 1999

ET 98-04

McDOUGALL, D.J. Quart sud-est du canton de Barraute, comté d’Abitibi-Est. Ministère des Richesses naturelles, Québec; RG 114, 37 pages, 1 carte. 1965 RG 114
SHARPE, J.I. Rapport préliminaire sur la demie Sud du canton de Figuery et le quart sud-Ouest du canton de Landrienne, comté d’Abitibi-Est. Ministère des Richesses naturelles, Québec; RP 446, 18 pages, 1 carte (échelle 1/24 000). 1961 RP 446
PILOTE, P. Géologie de la région de Barraute Ouest, Sous-Province de l’Abitibi, région de l’Abitibi-Témiscamingue, Québec, Canada. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; CG-2017-05, 1 carte. 2017 CG-2017-05

 

 

 

 

 

 

17 juillet 2018