English
 
Domaine de Douglas Harbour
Première publication : 6 juin 2019
Dernière modification :

 

Historique

Les travaux le long de la rivière aux Feuilles, au Québec (Percival et Card, 1994), et dans trois secteurs plus au nord (Percival et al., 1995, 1996 et 1997) ont permis à Percival et al. (1992 et 2001) de reconnaître une série de domaines géologiques et géophysiques distincts à l’intérieur de la Sous-province de Minto basés sur les différences lithologiques, structurales et aéromagnétiques. Entre 1997 et 2003, les travaux réalisés par le gouvernement du Québec dans le cadre du programme Grand Nord ont permis de préciser la nature et les limites de ces domaines. Ces travaux ont mis en évidence sept domaines et deux terranes à l’intérieur de la Sous-province de Minto.

 

Description

Le Domaine de Douglas Harbour est compris dans le Terrane de la Rivière Arnaud et occupe la portion nord-est de la Sous-province de Minto. Il est limité à l’ouest et au sud par le Domaine d’Utsalik, à l’est par la Fosse du Labrador et le Complexe de Diana, et au nord par la Fosse de l’Ungava.

 

Géologie

Le Domaine de Douglas Harbour est caractérisé par une grande unité de roche tonalitique (Suite de Faribault-Thury; 2785 à 2775 Ma), laquelle contient de nombreux lambeaux de roche volcano-sédimentaire (Complexe d’Arnaud) appartenant à différents événements magmatiques. Certains de ces lambeaux ont des âges comparables aux séquences volcano-sédimentaires de la Sous-province de La Grande (2,88 à 2,87 Ga; Complexe de Gayot). Le Domaine de Douglas Harbour se distingue également par la présence de deux grands massifs ovoïdes de roche charnockitique (complexes de Troie et de Qimussinguat; 2740 à 2722 Ma) correspondant à deux anomalies aéromagnétiques positives aux motifs bigarrés. Ces anomalies contrastent avec le bas magnétique associé aux roches tonalitiques et volcano-sédimentaires de ce domaine. Les roches de la partie nord du Domaine de Douglas Harbour sont coupées par des intrusions de composition granitique à monzonitique (Suite de Leridon) dont les âges se situent entre 2735 et 2720 Ma. Les roches de la partie sud du domaine sont aussi traversées par des intrusions porphyroïdes de monzonite et de monzodiorite (Suite de Belloy; 2690 Ma). La bordure ouest du Domaine de Douglas Harbour correspond à des zones de déformation ductiles et renferme de petits plutons de syénite à néphéline (Suite de Kimber; 2760 Ma). Les roches de la partie nord du Domaine de Douglas Harbour possèdent des âges modèles indiquant qu’elles ont été formées à partir d’une source juvénile (TDM <2,9 Ga). Par contre, les roches du Complexe de Troie ont une signature isotopique plus ancienne (3,1 à 3,0 Ga) qui reflète une interaction avec un socle évolué (Leclair, 2008).

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

LECLAIR, A. 2008. CONTEXTE GÉOLOGIQUE RÉGIONAL DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPÉRIEUR. DANS : SYNTHESE DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPERIEUR. MRNF. MM 2008-02, 198 pages et 8 plans.

 

Autres publications

Percival, J.A., Card, K.D. 1994. Geology, Lac Minto-Rivière aux Feuilles, Québec. Geological Survey of Canada, « A » Series Map 1854A, 1 sheet. doi:10.4095/194490.

Percival, J.A., Mortensen, J.K., Stern, R.A., Card, K.D., Bégin, N.J. 1992. Giant granulite terranes of northeastern Superior Province: the Ashuanipi complex and Minto block. Canadian Journal of Earth Sciences, 29: 2287–2308. doi:10.1139/e92-179.

Percival, J.A., Skulski, T., Card, K.D., Lin, S. 1995. Geology, Rivière Kogaluc-Lac Qalluviartuuq region (parts of 34J and 34-O), Quebec. Geological Survey of Canada, Open File 3112, 1 sheet. doi:10.4095/205269.

Percival, J.A., Skulski, T., Nadeau, L. 1996. Geology, Lac Couture, Quebec.  Geological Survey of Canada, Open File 3315, 1 sheet. doi:10.4095/208195.

Percival, J.A., Skulski, T., Nadeau, L. 1997. Reconnaissance geology of the Pelican-Nantais Belt, northeastern Superior Province. Geological Survey of Canada, Open File 3525, 1 sheet. doi:10.4095/209271.

Percival, J.A., Stern, R.A., Skulski, T. 2001. Crustal growth through successive arc magmatism: reconnaissance U–Pb SHRIMP data from the northeastern Superior Province, Canada. Precambrian Research, 109: 203–238. doi:10.1016/S0301-9268(01)00148-6.

 

 

 

6 juin 2019