Syénite de Beaulieu
Étiquette stratigraphique : [mpro]blu
Symbole cartographique : mPblu

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :Groulier et al., 2016
Âge :Mésoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Portion sud-est du feuillet SNRC 22C05, le long du rang Saint-Joseph
Province géologique :Province de Grenville
Subdivision géologique :Allochtone
Lithologie :Syénite
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

Historique

La Syénite de Beaulieu a été définie dans la partie SE du feuillet SNRC 22C05 par Groulier et al. (2016) suite à la cartographie de la région des Escoumins. Le nom Beaulieu provient du lac et de la rivière Beaulieu localisés dans le feuillet 22C05.

Description

La Syénite de Beaulieu affleure très peu mais possède une siganture géophysique (aéromagnétique) circulaire bien marquée associée à une anomalie de Keating. Elle est constituée de syénite à granulométrie fine à moyenne, porphyrique à porphyroclastique à phénocristaux millimétriques de feldspath potassique (jusqu’à 40 %) et de quartz (<10 %). La matrice grise est riche en minéraux foncés tels que la biotite (4 à 6 %) et les oxydes de Fe-Ti. On y observe aussi de la muscovite, du quartz et des minéraux accessoires en abondance, tels l’apatite, le zircon et l’allanite à zonation oscillatoire. La syénite est enrichie en éléments traces incompatibles comme le Zr (906 ppm), les éléments de terres rares (1118 ppm TR totales) et le Nb (24,8 ppm). Elle contient jusqu’à 64,93 % SiO2 et 5,2 % K2O (série ultrapotassique). Elle présente un caractère alcalin marqué et se classe parmi les granites anorogéniques (type A, Groulier et al., 2016).

Épaisseur et distribution

La Syénite de Beaulieu est une intrusion de forme subarrondie d’un diamètre approximatif de 1 km.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

La Syénite de Beaulieu est intrusive dans les métasédiments du Groupe de Saint-Siméon.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
GROULIER, P-A. – INDARES, A. – DUNNING, G. – MOUKHSIL, A.Géologie de la ceinture volcano-sédimentaire des Escoumins, Côte-Nord, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources Naturelles, Québec; MB 2016-07, 87 pages.2016MB 2016-07

 

 

 

6 février 2019