Granite de Bon-Désir
Étiquette stratigraphique : [mpro]dsr
Symbole cartographique : mPdsr

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur : Rondot, 1986
Âge : Mésoprotérozoïque
Coupe type : Aucune
Région type : Partie SW du feuillet SNRC 22C06
Province géologique : Province de Grenville
Subdivision géologique : Allochtone
Lithologie : Granite
Type : Lithodémique
Rang : Lithodème
Statut : Formel
Usage : Actif
Unité(s) apparentée(s)

Aucune

Historique

Le Granite de Bon-Désir a été défini par Rondot (1986) lors de la cartographie de la région de Forestville-Les Escoumin. Le nom Bon-Désir réfère au hameau, à la baie et au cap du même nom situés dans la municipalité de Les Bergeronnes dans le feuillet SNRC 22C06. Cet auteur l’avait décrit comme étant constitué de granite homogène à gros cristaux de quartz subautomorphes dont les limites ne sont pas très précises. Aidés par l’interprétation de la carte aéromagnétique, Groulier et al. (2016) l’ont cartographié comme une lentille d’orientation NE-SW limité au sud par le fleuve Saint-Laurent.

Description

Le faciès principal de l’intrusion est défini comme un granite rosâtre à grisâtre, folié et à grain grossier. La roche montre une structure porphyrique à porphyroclastique associée à la présence de phénocristaux de feldspath potassique perthitique (jusqu’à 1 cm). Des enclaves centimétriques et déformées de quartzite, d’amphibolite de la Formation de Maulin à Baude et de gabbro y sont généralement observées. Le granite est composé de quartz, de plagioclase, de feldspath potassique, de biotite et, localement, de myrmékite, avec des proportions importantes de minéraux accessoires comme l’apatite, le zircon, la monazite et probablement l’allanite, indiquant un caractère plutôt alcalin. La roche est foliée et le quartz présente une extinction ondulante et des structures associées à la migration de sous-grains. Un granite grisâtre à grain moyen semble couper le faciès principal. Ce granite représente une proportion mineure de l’intrusion et est non cartographiable.

Du point de vue géochimique, le Granite de Bon-désir est d’affinité alcaline et enrichi en potassium avec une concentration moyenne de 4,7 % K2O (Groulier et al., 2016). Il chevauche le champ des granites d’arc volcanique et le champ des granites intraplaques (diagramme Yb + Ta vs Rb de Pearce et al., 1984). Par contre, le diagramme multiéléments normalisé au manteau primitif appliqué aux roches de cette intrusion présente un enrichissement en terres rares légères et en Th et des anomalies négatives en Nb et Ti qui sont concordants avec une signature de roche ignée formée à proximité d’une zone de subduction où le rutile est présent dans la source (Groulier et al., 2016).
 

Épaisseur et distribution

Ce pluton de forme lenticulaire et d’allongement NE-SW est localisé dans la partie sud-ouest du feuillet 22C06.

Datation

La roche contient des zircons prismatiques automorphes à subautomorphes de forme allongée (jusqu’à 250 mm de longueur pour moins de 50 mm de largeur). Ceux-ci présentent des oscillations magmatiques et parfois un cœur hérité résorbé.
 
Système isotopique Minéral Âge cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
U-Pb Zircon 1086 2 2 Groulier et al., 2016

Relations stratigraphiques

Le Granite de Bon-Désir s’injecte dans la Formation de Moulin à Baude et la Formation de Port-aux-Quilles du Groupe de Saint-Siméon

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
RONDOT, J. Géologie de la région de Forestville-Les Escoumins, Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; ET 85-05, 54 pages et 2 plans. 1986 ET 85-05
GROULIER, P.-A. – INDARES, A. –  DUNNING, G. –  MOUKHSIL, A. Géologie de la ceinture volcano-sédimentaire des Escoumins, Côte-Nord, Québec; MB 2016-07, 87 pages. 2016 MB 2016-07
PEARCE, J.A. – HARRIS, B.W. – TINDLE, A.G. Trace element discrimination diagram for tectonic interpretation of granitic rocks. Journal of Petrology; volume 25, pages 956-983.
 
1984 Source
6 février 2019