English
 
Suite d’Uummanaq
Étiquette stratigraphique : [ppro]uma
Symbole cartographique : pPuma
 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) :
Vanier et Lafrance, 2020
Âge :
Paléoprotérozoïque 
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région d’Ivujivik (feuillet SNRC 35K)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Orogène de l’Ungava / Domaine lithotectonique de Narsajuaq
Lithologie : Gneiss tectonique
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)
 
 Aucune 
 

 

 

Historique

La Suite d’Uummanaq a été introduit par Vanier et Lafrance (2020) suite aux résultats d’analyse géochronologique d’échantillons prélevés par Charette et Beaudette (2018). Ces auteurs avaient auparavant assigné les roches de la Suite d’Uummanaq aux roches d’âge archéen du Complexe de Sainte-Hélène (Ashn3). Toutefois, l’âge paléoprotérozoïque et la localisation de la Suite d’Uummanaq exclusivement au nord de la Zone de cisaillement de Naujaat ont permis sa réassignation à une nouvelle unité distincte.

Description

Les gneiss tectoniques de la Suite d’Uummanaq ont une composition granitique ou granodioritique. Ils contiennent de nombreux rubans granitiques rosés localement porphyroclastiques. Ces rubans représentent généralement 10 à 20 % de la surface des affleurements, par endroits jusqu’à 35 %. Les gneiss sont gris clair et gris rosé dans les secteurs plus rubanés. Ils contiennent des niveaux de mylonite à porphyroclastes millimétriques à centimétriques de feldspath potassique représentant généralement <10 % de la lithologie. La fabrique mylonitique souligne une déformation intense qui est caractérisée par des plis isoclinaux serrés, dont le plan axial est parallèle à la fabrique. Cette dernière est associée à un fort aplatissement ainsi qu’à un étirement (tectonite en L/S). Des niveaux de diorite quartzifère migmatitisée ont été décrits sur certains affleurements.

À l’échelle de l’échantillon, la roche est généralement granodioritique; cependant, on note aussi des variations compositionnelles qui sont marquées par des rubans granitiques diffus. Dans les secteurs d’aspect fortement rubané, l’unité contient des rubans concordant de syénogranite, en contact net, ainsi que des porphyroclastes millimétriques à centimétriques de feldspath potassique donnant localement un aspect œillé. Dans les secteurs plus homogènes, des porphyroclastes millimétriques de plagioclase sont répartis uniformément dans la matrice.

En lame mince, la déformation se traduit par une microstructure granoblastique orientée et par des rubans de quartz avec extinction en sous-grains. Les principaux minéraux ferromagnésiens incluent la biotite et la hornblende en proportions variables. Ceux-ci sont concentrés en fines lamines discontinues. On note par endroits une réduction de la granulométrie en association avec ces lamines. Généralement la Suite d’Uummanaq contient beaucoup de minéraux secondaires en association avec les lamines mafiques, tels que le sphène, l’épidote, les opaques et l’apatite.

Épaisseur et distribution

La Suite d’Uummanaq forme des masses allongées et plissées de puissance kilométrique, au nord de la Zone de cisaillement de Naujaat.

Datation

La datation d’un échantillon de granitoïde (affleurement 2017-BC-6068) indique un âge paléoprotérozoïque pour la mise en place de la Suite d’Uummanaq.

Unité Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Âge d’héritage (Ma) (+) (-) Référence(s)
pPuma 2017-BC-6068A U-Pb Zircon 1901 8 8 1957 9 9 Davis et Sutcliffe, 2018

Relation(s) stratigraphique(s)

Les gneiss tectoniques de la Suite d’Uummanaq sont en contact de faille avec les roches métasédimentaires du Complexe d’Érik Cove. Ils sont coupés par des injections pegmatitiques de la Suite de Sanningajualuk.

Paléontologie

Ne s’applique pas. 

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHARETTE, B., BEAUDETTE, M. 2018. Géologie de la région du cap Wolstenholme, Orogène de l’Ungava, Province de Churchill, sud-est d’Ivujivik, Québec, Canada. MERN. BG 2018-03, 2 plans.

DAVIS, D.W., SUTCLIFFE, C.N. 2018. U-Pb Geochronology of Zircon and Monazite by LA-ICPMS in Samples from Northern Quebec. UNIVERSITY OF TORONTO. MB 2019-01, 113 pages.

VANIER, M A., LAFRANCE, I. 2020. Géologie de la région du lac Sirmiq, Orogène de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2020-02, 1 plan.

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite d’Uummanaq. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/suite-uummanaq [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Benoit Charette, géo., M. Sc. benoit.charette@mern.gouv.qc.ca; Isabelle Lafrance, géo., M. Sc. isabelle.lafrance@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Abdelali Moukhsil, géo., Ph. D. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran et André Tremblay (montage HTML).

 
23 octobre 2020