English
 
Suite de Niviugak
Étiquette stratigraphique : [ppro]nvk
Symbole cartographique : pPnvk
 

Première publication :  
Dernière modification : 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur(s) :
Beaudette et al., 2020
Âge :
Paléoprotérozoïque 
Stratotype :
Aucun
Région type :
Nord-ouest de la région du lac Parent (feuillet SNRC 35G11)
Province géologique :
Subdivision géologique :
Orogène de l’Ungava
Lithologie : Diorite quartzifère
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

 

Unité(s) apparentée(s)

 

Aucune

 

 

 

Historique

La Suite de Niviugak a été introduite par Beaudette et al. (2020) pour distinguer les roches de composition intermédiaire des unités mafiques adjacentes. Ces roches étaient auparavant assignées au Groupe de Watts (Lamothe, 2007).

 

Description

La Suite de Niviugak est constituée de roches dioritiques à tonalitiques. La lithologie prédominante est la diorite quartzifère. L’unité se caractérise par une structure mouchetée et une forte susceptibilité magnétique. Les roches sont communément massives à foliées, homogènes, leucocrates à mésocrates, localement hétérogranulaires ou à phénocristaux (5 mm) de hornblende ou de plagioclase. Ces deux minéraux forment les principales composantes des roches de l’unité, ainsi que le quartz et la biotite en moindres proportions. La structure mouchetée s’exprime par des amas atteignant 5 mm qui sont composés de hornblende seule ou d’un assemblage de hornblende et de biotite. Ces amas représentent jusqu’à 40 % de la roche. La matrice est constituée de plagioclase et de quartz, lesquels sont partiellement recristallisés selon l’échantillon. Le plagioclase est partiellement remplacé par l’épidote et la séricite, cette dernière constituant localement la seule phase de remplacement. Les minéraux matriciels secondaires sont la hornblende, la biotite en cristaux fins isolés, l’épidote idiomorphe (jusqu’à 2 %), la chlorite tardive (jusqu’à 1 %) et les minéraux opaques. La foliation est définie par l’aplatissement des amas de minéraux ferromagnésiens.

 

Épaisseur et distribution

La Suite de Niviugak est localisée entre les suites de Vanasse à l’ouest et de Foucault à l’est, dans le secteur NW du feuillet 35G11. La dimension de l’intrusion est de 20 km sur 5 km selon un axe long d’orientation NE-SW similaire à l’orientation du grain structural régional. Son épaisseur apparente varie entre 1 km et 3 km. L’épaisseur de l’enracinement de l’intrusion est inconnue.

Datation

La datation U-Pb sur zircons d’un échantillon de diorite quartzifère mouchetée et recristallisée (19-TG-7510-A) a donné un âge préliminaire de 1873 ±5 Ma (Davis, communication personnelle, 2020).

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite de Niviugak est située sur la bordure SE de la Suite de Vanasse. Aucune relation de recoupement n’a été observée entre les deux unités, mais les données géochronologiques indiquent que la Suite de Niviugak est plus ancienne que la Suite de Vanasse, datée à 1859 ±2 Ma (Machado et al., 1991). Les deux unités possèdent également des caractéristiques communes telles que la structure mouchetée et un profil multiélémentaire similaire. Par contre, la Suite de Niviugak possède une signature géochimique d’affinité calco-alcaline, alors que la Suite de Vanasse est tholéiitique à transitionnelle. En affleurement, les roches mouchetées de la Suite de Niviugak coupent des gabbros hétérogènes et hétérogranulaires similaires à ceux de la Suite de Qikirtalialuk et des microgabbros granoblastiques homogènes d’affiliation inconnue.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BEAUDETTE, M., BILODEAU, C., MATHIEU, G. 2020. Géologie de la région du lac Parent, Orogène de l’Ungava, Nunavik, Québec, Canada. MERN. BG 2020-04, 1 plan.

LAMOTHE, D. 2007. Lexique stratigraphique de l’Orogène de l’Ungava. MRNF. DV 2007-03, 66 Pages et 1 Plan. 

MACHADO, N., DAVID, J., CARIGNAN, J., ZHANG, Q., GARIEPY, C. 1991. GEOCHRONOLOGIE U-PB DU TERRITOIRE QUEBECOIS: FOSSES DU L’UNGAVA ET DU LABRADOR, PROVINCE DE GRENVILLE ET SOUS-PROVINCES DE PONTIAC ET DE L’ABITIBI. Rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec. GM 59899, 47 pages.

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de Niviugak. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-de-churchill/intrusion-de-niviugak [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Carl Bilodeau, géo., M. Sc. carl.bilodeau@mern.gouv.qc.ca; Mélanie Beaudette, géo. stag., B. Sc. melanie.beaudette@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); James Moorhead, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); André Tremblay (montage HTML).

 
23 octobre 2020