Enderbite de Gamelin
Étiquette stratigraphique : [ppro]gin
Symbole cartographique : pPgin

Première publication : 29 janvier 2019
Dernière modification : 6 août 2019
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :Lafrance et al., 2018
Âge :Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Région du lac Griffis (feuillet SNRC 23P04)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de Baleine
Lithologie :Enderbite
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

L’Enderbite de Gamelin a été reconnue lors des travaux de terrain du Ministère effectués en 2017 dans le cadre d’une synthèse régionale du sud-est de la Province de Churchill (Lafrance et al., 2018). Elle regroupe trois petites intrusions à orthopyroxène dans le sud du Domaine lithotectonique de Baleine. Une seule a été observée en affleurement, la présence des deux autres étant interprétée à partir de la carte aéromagnétique grâce à leurs fortes anomalies magnétiques. Taner (1964) avait cartographié cette région comme un complexe de roches métamorphisées et de roches intrusives plus récentes.

Description

L’Enderbite de Gamelin est de couleur brunâtre avec une patine d’altération beige brunâtre plus claire. Elle est magnétique, de granulométrie moyenne à grossière et d’aspect massif. Par endroits, l’enderbite est pegmatitique. La roche comprend environ 5 % de minéraux ferromagnésiens (biotite et orthopyroxène) disséminés en fins cristaux ou en petits amas centimétriques.

Épaisseur et distribution

L’Enderbite de Gamelin forme trois intrusions restreintes à l’intérieur du Complexe de Griffis, dans le sud du Domaine lithotectonique de Baleine (Lafrance et al., en préparation). La dimension de ces intrusions varie de 1 à 8 km2, pour une superficie totale de 14 km2.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

L’Enderbite de Gamelin est injectée dans le Complexe de Griffis. Des enclaves décimétriques à décamétriques de gneiss et de diorite du Complexe de Griffis sont présentes dans l’enderbite.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
LAFRANCE, I. – VANIER, M.-A. – CHARETTE, B. Domaine lithotectonique de Baleine, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparationBulletin géologiQUE
LAFRANCE, I. – CHARETTE, B. –  VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018BG préliminaire
TANER, W.F.Géologie – Lac Griffis, Territoire-du-Nouveau-Québec. Commission géologique du Canada; carte 1121A.1964Source
29 janvier 2019