Géochimie

La base de données de géochimie du SIGÉOM regroupe les analyses chimiques se rapportant aux échantillons de roche et aux échantillons de l’environnement secondaire.

 

Base de données

Architecture de la base de données

La base de données de géochimie du SIGÉOM est composée de deux couches ou tables attributaires:

  • Échantillons de roche
  • Échantillons de sédiment (échantillons de l’environnement secondaire)

Dans chacune de ces deux couches, les données sont contenues dans une classe d’entité (table principale) à laquelle est rattachée plusieurs tables reliées comme dans les exemples suivants : (Vous pouvez consulter les modèles de données de ces couches à l’endroit suivant).

Ce type de structure relationnelle permet d’obtenir l’information complète et d’éviter d’écraser des données, comme dans le cas d’une réanalyse d’un même échantillon. L’information complète comprenant toutes les relations entre les tables est uniquement disponible dans les fichiers en format ArcGIS File Geodatabase (FGDB) et Geopackage (GPKG).

Dans le cas du format GPKG, nous vous recommandons l’utilisation du logiciel QGIS pour consulter les données. Un projet clé en main SIGEOM_geopackage.qgz est inclus dans chaque téléchargement du SIGÉOM à la carte. Les relations entre les tables sont déjà établies. Pour plus d’informations, consulter la page suivante (à venir).

 

 

 

Cette structure de tables relationnelles peut être difficile à manipuler. Il est donc important de savoir qu’une table simplifiée permettant d’utiliser les résultats d’analyses est toujours incluse dans le dossier téléchargé en format FGDB. À cette fin, il faut importer dans votre projet le fichier de points « R1E01_ECHANTILLON_ROCHE_RESULTAT » ou « R1E02_ECHANTILLON_SEDIMENT_RESULTAT » selon le cas. Cette table détaille toutes les techniques analytiques pour les éléments géochimiques analysés. À la fin de celle-ci, les résultats jugés les plus pertinents (meilleure technique analytique ou analyse la plus récente) sont répertoriés. Dans le cas où la donnée a été téléchargée dans le format GPKG, la table « R1E01_ECHANTILLON_ROCHE_RESULTAT » n’est pas présente. Il faut donc l’importer dans le projet QGIS à partir du fichier en format FGDB.

Les informations fournies dans les autres formats, tels que Shapefile (SHP) et Comma-Separated Values (CSV), sont incomplètes. En effet, ces fichiers ne présentent que les résultats jugés les plus pertinents. Il est donc impossible de connaître les méthodes d’analyses ou de voir si plusieurs analyses ont été réalisées par des méthodes différentes.

Informations sur la base de données

Informations spécifiques aux échantillons de roche

Champ
[FGDB et GPKG]
[SHP et CSV]
Informations
Type échantillon roche
[CODE_TYPE_ECHN_ROCH]

[CODE_ECHN]
TypeCodeDescription
Données gouvernementalesGAnalyses géochimiques réalisées ou demandées par le Ministère ou par le gouvernement fédéral. Elles ont pu aussi avoir été commandées par le Ministère pour des projets en partenariat avec des universités. Certaines données ont été saisies à partir des rapports du Ministère, en particulier pour les plus anciennes datant d’avant 1980. Un processus strict de contrôle de qualité a été mis en place depuis 2016 pour les analyses réalisées pour le compte du Ministère.
Compilation manuelleCAnalyses géochimiques compilées manuellement à partir de travaux autres que ceux du Ministère (compagnies, travaux universitaire, etc.). Les échantillons avec un numéro de projet « Descar » correspondent aux échantillons provenant de la banque de données compilée par Jean Descarreaux. Il est à noter que Géologie Québec réalise seulement un contrôle de qualité sur le transfert des données (extraction). De possibles erreurs peuvent se trouver dans les documents sources. Géologie Québec n’est pas responsable des erreurs provenant de ces documents. Il peut arriver que certaines données soient supprimées si elles paraissent erronées (p. ex. une erreur flagrante de localisation).
Compilation par intelligence artificielleIAnalyses géochimiques compilées à partir de travaux autres que ceux du Ministère (compagnies, travaux universitaire, etc.). Le travail de compilation a été réalisé à partir de rapports en format PDF du fonds documentaire EXAMINE. Les données ont été extraites et classifiées par intelligence artificielle. Il est à noter que Géologie Québec réalise seulement un contrôle de qualité sur le transfert des données (extraction). De possibles erreurs peuvent se trouver dans les documents sources. Géologie Québec n’est pas responsable des erreurs provenant de ces documents. Il peut arriver que certaines données soient supprimées si elles paraissent erronées (p. ex. une erreur flagrante de localisation).
Données numériques de travaux statutairesSAnalyses géochimiques issues des rapports de travaux statutaires soumis directement par les compagnies en version numérique. Il n’y a donc pas eu de compilation manuelle ou automatisée des données. Il est à noter que Géologie Québec réalise seulement un contrôle de qualité sur le transfert des données (extraction). De possibles erreurs peuvent se trouver dans les fichiers transmis. Géologie Québec n’est pas responsable de ces erreurs. Il peut arriver que certaines données soient supprimées si elles paraissent erronées (p. ex. une erreur flagrante de localisation).
Données de source non déterminéeNAnalyses géochimiques de source inconnue.
Numéro échantillon unique
[NUMR_ECHN_UNIQ]

[NUMR_ECHN]

Correspond au numéro d’identification unique d’un échantillon attribué par le SIGÉOM. Ce numéro est composé de 10 chiffres et commence normalement par l’année d’échantillonnage. Pour les numéros commençant par :

  • 6666 : analyses compilées manuellement (type C)
  • 5555 : analyses compilées par intelligence artificielle (type I)
Numéro échantillon roche géologue
[NUMR_ECHN_ROCH_GEOLG]

[N/A]

Correspond au numéro original de l’échantillon attribué sur le terrain par le géologue.

  • Échantillon prélevé par un géologue du Ministère :

    Le numéro est généralement composé des éléments suivants :

    • les deux derniers chiffres de l’année d’observation;
    • les initiales du géologue;
    • le numéro de l’affleurement;
    • un code alphabétique (correspondant à la lithologie de la géofiche) + un numéro séquentiel correspondant au numéro d’échantillon prélevé pour la même lithologie.

    Exemple : 22DB1003-A1

  • Échantillon d’origine autre que gouvernemental (compagnie, université, etc.):

    Numéro original de l’échantillon inscrit dans un rapport du fonds documentaire EXAMINE.

    Exemple : 126501

Notes
[COMN_ECHN_ROCH]

[COMN_ECHN]

Commentaires ou notes supplémentaires reliés à un échantillon de roche. Il permet aussi d’indiquer la référence des documents non compris dans le fonds documentaire EXAMINE.

Il est également utilisé pour :

  • Indiquer l’identifiant du forage lorsque la provenance de l’échantillon est « Forage diamant »;
  • Indiquer le numéro du certificat d’analyses (p. ex. : CER:A16-08999)
  • Indiquer le numéro du projet, le nom du géologue, le type de roche, etc.
Provenance
[CODE_ENTT_GEOMT]

[CODE_ENTT]

Ce champ sert à préciser à partir de quelle entité ou de quel environnement géologique l’échantillon de roche a été prélevé.

TypeCodeDescription
Affleurement compilationACL’échantillon provient d’un affleurement qui a été compilé à partir de cartes ou de rapports historiques. Ces données proviennent parfois d’anciens travaux du Ministère ou de rapports de travaux statutaires.
Affleurement géoficheAGL’échantillon provient d’un affleurement observé sur le terrain pour lequel l’information géologique a été saisie dans la base de données du SIGÉOM
Bloc erratiqueBEL’échantillon provient d’un bloc erratique
Corps minéraliséCML’échantillon provient d’une zone minéralisée
Échantillon rocheERL’échantillon provient d’un affleurement en place
Forage diamantFDL’échantillon provient d’un forage au diamant
Forage mort-terrainFML’échantillon provient d’une roche située sous les dépôts quaternaires et qui a été échantillonnée lors d’un forage
Indice ou gîte non métalliqueGNML’échantillon provient d’une zone minéralisée de substance non métallique
Matériau construction et pierre industriellePIL’échantillon provient d’un site de matériau de construction ou de pierre industrielle
Valeurs indicielles, anomales et significatives
[ERO_VAL_INDIC],[ERO_VAL_ANOMA],[ERO_VAL_SIGNI]

[ERO_INDIC],[ERO_ANOMA],[ERO_SIGNI]

Des valeurs indicielles, anomales et significatives sont automatiquement détectées par le système pour les substances métalliques. Pour plus d’informations sur la détermination de ces valeurs, cliquez ici (à venir).

Informations spécifiques aux échantillons de sédiment (échantillons de l’environnement secondaire)

Champ
[FGDB et GPKG]
[SHP et CSV]
Informations
Type d’échantillon de sédiment
[CODE_TYPE_ECHN_SEDM]

[CODE_ECHN]
TypeCodeDescription
Indéterminé00Analyses géochimiques d’un échantillon de type inconnu
Eau01
02
03
04
05
06
07
Analyses géochimiques d’un échantillon d’eau :

 

 

  • 01 : Eau souterraine non différenciée
  • 02 : Eau de surface
  • 03 : Eau de source
  • 04 : Eau de puits
  • 05 : Eau de forage dans le mort-terrain
  • 06 : Eau de forage dans le roc
  • 07 : Eau de forage

Les analyses d’eau sont rares dans la base de données du SIGÉOM et datent de nombreuses années. Géologie Québec ne réalise plus ce type d’analyses. D’autres bases de données sont donc probablement plus utiles pour obtenir des données sur la qualité de l’eau.

Sédiment de fond de lac20Analyses géochimiques d’un échantillon de sédiment de fond de lac. Ces analyses couvrent une bonne partie du Québec. La partie ouest de la région de la Baie-James n’a pas été levée, car les dépôts d’argiles marines présents dans le secteur risquaient de fournir un signal peu représentatif du socle rocheux. Concernant les méthodes d’analyse, le lecteur est prié de se référer aux différents rapports accompagnant chaque levé. Dans la majorité des cas cependant, les échantillons préalablementséchés, broyés et homogénéisé ont été analysés par spectrométrie de masse à couplage inductif (ICP-MS) après une dissolution à l’eau régale (aliquotes de 0,5 g).
Sédiment de ruisseau30
31

Analyses géochimiques d’un échantillon de sédiment de ruisseau :

  • 30 : Sédiment de ruisseau non différencié
  • 31 : Sédiment de ruisseau, minéraux lourds
Sol40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
Analyses géochimiques d’un échantillon de sol :

 

 

  • 40 : Sol non différencié
  • 41 : Sol, horizon O
  • 42 : Sol, horizon AO
  • 43 : Sol, horizon A
  • 44 : Sol, horizon AB
  • 45 : Sol, horizon B
  • 46 : Sol, horizon BC
  • 47 : Sol, horizon C
  • 48 : Sol, horizon C, minéraux lourds
  • 49 : Sol, horizon C, argile prélevée en forage
Fraction fine du till60
61
62
63
64
65
66
67
68
Analyses géochimiques de la fraction fine (<63 µm) du till :

 

 

  • 60 : Fraction fine du till non différencié
  • 61 : Fraction fine du till prélevé par pionjar
  • 62 : Fraction fine du till prélevé par circulation renversée
  • 63 : Fraction fine du till prélevé par rotasonic
  • 64 : Fraction fine du till prélevé avec une tarière ou à la pelle
  • 65 : Fraction fine du till de base
  • 66 : Fraction fine du till de base prélevé par pionjar
  • 67 : Fraction fine du tillde base prélevé par circulation renversée
  • 68 : Fraction fine du till de base prélevé par rotasonic
Fraction lourde du till70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
Analyses géochimiques de la fraction lourde du till :

 

 

  • 70 : Fraction lourde du till non différencié
  • 71 : Fraction lourde du till prélevé par pionjar
  • 72 : Fraction lourde du till prélevé par circulation renversée
  • 73 : Fraction lourde du till prélevé par rotasonic
  • 74 : Fraction lourde du till prélevé avec une tarière ou à la pelle
  • 75 : Fraction lourde du till de base
  • 76 : Fraction lourde du till de base prélevé par pionjar
  • 77 : Fraction lourde du till de base prélevé par circulation renversée
  • 78 : Fraction lourde du till de base prélevé par rotasonic
  • 79 : Fraction lourde du till >177 microns
Fraction légère du till80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
Analyses géochimiques de la fraction légère du till :

 

 

  • 80 : Fraction légère du till non différencié
  • 81 : Fraction légère du till prélevé par pionjar
  • 82 : Fraction légère du till prélevé par circulation renversée
  • 83 : Fraction légère du till prélevé par rotasonic
  • 84 : Fraction légère du till prélevé avec une tarière ou à la pelle
  • 85 : Fraction légère du till de base
  • 86 : Fraction légère du till de base prélevé par pionjar
  • 87 : Fraction légère du till de base prélevé par circulation renversée
  • 88 : Fraction légère du till de base prélevé par rotasonic
  • 89 : Fraction légère du till >177 microns
Fraction grossière du till9090 : Analyses géochimiques de la fraction grossière (>177 microns) du till
Numéros échantillons unique
[NUMR_ECHN_UNIQ]

[ECHN_UNIQ]

Correspond au numéro d’identification de l’échantillon attribué par le SIGÉOM. Ce numéro est composé de 10 chiffres et commence souvent par l’année de prélèvement de l’échantillon.

Profondeur
[PROF_SEDM]

[PROF]

Profondeur en mètres à laquelle l’échantillon a été prélevé. Pour la majorité des échantillons, la profondeur est mesurée à partir de la surface du sol. Dans le cas des sédiments de fond de lac, cette valeur correspond à la profondeur d’eau du site d’échantillonnage.

pH
[PH]

[PH]
Numéros de projet
[NUMR_PROJ_SEDM]

[PROJ_SEDM]

Un numéro de projet est attribué à chaque levé de géochimie de l’environnement secondaire (p. ex. levé de sédiment de fond lac ou levé de sédiment de ruisseau). Ce numéro est souvent inscrit dans les rapports. Il peut aussi être visualisé dans la carte interactive grâce à l’onglet « Travaux géoscientifiques du Ministère ».