English
 
Domaine structural de Boissy
Étiquette structurale : DSbsy

Première publication :  
Dernière modification :
 
Auteur(s) Bandyayera et Caron-Côté (2021)
Méthodologie Défini à partir d’un levé géologique, d’une compilation géologique et de données géophysiques
Subdivision géologique Province du Supérieur / Sous-province d’Opatica
Mouvement principal Aucun
Style de déformation Antiforme
Faciès métamorphique (faciès moyen lié à la déformation principale) Amphibolites

Historique et méthodologie

Le Domaine structural de Boissy a été défini par Bandyayera et Caron-Côté(2021) à la suite d’un levé cartographique dans la région du ruisseau Lucky Strike (feuillets SNRC 32K16, 32J05, 32J12 et 32J13). Ces auteurs ont aussi utilisé les données des levés magnétiques du Ministère (D’Amours, 2011) pour tracer les limites du domaine et définir son style structural. Ils se sont aussi basés sur les travaux de Franconi (1976) qui a décrit le Pluton de Boissy.

Limites et morphologie

L’étendue du Domaine structural de Boissy est bien définie dans les feuillets 32J12 et 32J05 (Bandyayera et Caron-Côté, 2021). Le domaine s’étend sur ~25 km selon une direction N-S. Le prolongement du domaine vers l’est (feuillets 32J06 et 32J11) reste cependant à définir. Il est en contact avec les domaines structuraux de la Bétulaie au NW, de la Pinède Grise au SW et d’Assinica au nord.

 

Unités stratigraphiques concernées

Les unités stratigraphiques faisant partie du Domaine structural de Boissy sont :

 

Caractéristiques structurales

Le Domaine structural de Boissy se compose principalement de roches intrusives felsiques prétectoniques (Suite de Chensagi) à syntectoniques (Pluton de Boissy). Un nombre très limité d’affleurements ont été décrits dans ce domaine structural. Les caractéristiques structurales du domaine sont mal définies.

❯ Fabriques principales

Sn = S2

La majorité des affleurements décrits dans ce domaine exposent les roches du Pluton de Boissy. La fabrique Sn est matérialisée par l’alignement préférentiel de la biotite dans la granodiorite. Son orientation est principalement NW-SE, soit parallèle à la trace axiale de l’Anticlinal de Boissy. Elle montre des pendages vers le NE et le SW.

 

❯ Autres fabriques

Non observé.

❯ Plis

L’Anticlinal de Boissy constitue la structure dominante du DSbsy. Cette structure régionale a d’abord été décrite par Franconi (1976) dans la portion sud du segment d’Assinica de la Ceinture volcanique de Frotet-Evans (CVFE) comme un anticlinal pincé occupé par une intrusion granodioritique. Cet auteur désigne cette intrusion de granodiorite syntectonique mise en place dans la CVFE comme le « Dôme Assinica ». Brisson et al. (1997) confirment la présence de cette structure anticlinale et cartographient un anticlinal NW-SE limité à la CVFE. Bandyayera et Caron-Côté (2021) ont prolongé cette structure au sein du Pluton de Boissy, correspondant au « Dôme Assinica » de Franconi (1976), et l’ont nommé « Anticlinal de Boissy ». La trace axiale de cet anticlinal est orientée NW-SE.

Paramètres géométriques des plis régionaux : 

Plis ou famille de plis Type (anticlinal, synclinal ou indéterminé) Forme (antiforme ou synforme) Attitude (déversé ou droit) Plan axial Axe de pli Position (certaine ou probable) Phase de déformation Commentaires
Direction Pendage Direction Plongement
Anticlinal de Boissy Anticlinal   Droit NW-SE Indéterminé Indéterminé Indéterminé Certaine D2  

 

❯ Relations de recoupement

Non observé.

 

❯ Cinématique

Ne s’applique pas.

 

Style de la déformation

Le Domaine structural de Boissy est affecté par un style de déformation en antiforme. Les roches présentent un degré de déformation modéré.

Caractéristiques métamorphiques

Le Domaine structural de Boissy est occupé en partie par du gneiss tonalitique (nAcng), ce qui implique minimalement un grade métamorphique correspondant à celui des amphibolites. L’absence de pyroxène dans ces roches démontrerait par contre que le faciès des granulites n’a pas été atteint.

Altérations

Non observé.

Caractéristiques géophysiques

Les caractéristiques géophysiques sont décrites en utilisant la nomenclature de Lavoie (2017). Sur la carte du gradient vertical du champ magnétique résiduel (D’Amours, 2011), le Domaine structural de Boissy présente deux structures magnétiques légèrement différentes. La première, correspondant au Pluton de Boissy, est caractérisée par un aspect isotrope chagriné. L’intensité du magnétisme varie de faible à moyenne avec de faibles contrastes entre les crêtes et les creux magnétiques. Le rubanement magnétique, moyennement à fortement dense, est rectiligne et orienté NE-SW. Sur la carte du champ magnétique résiduel, la structure magnétique du pluton apparaît lisse et de faible intensité. La seconde structure observée dans le Domaine structural de Boissy coïncide avec le socle tonalitique de la Suite de Chensagi. Ce secteur, caractérisé par une structure isotrope chagrinée, se différencie du premier par une intensité magnétique généralement plus grande et un contraste plus important entre les crêtes et les creux magnétiques. Le rubanement magnétique montre une densité moyenne à forte et est rectiligne. Sur la carte du champ magnétique résiduel, la structure magnétique apparaît légèrement rugueuse avec une intensité magnétique variant de moyenne à forte.

Repères chronologiques

Non observé.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BANDYAYERA, D., CARON-CÔTÉ, E. 2021. Géologie de la région du ruisseau Lucky Strike, Sous-province d’Opatica, Eeyou-Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN; BG 2020-03.

BRISSON, H., LEFEBVRE, D., GOSSELIN, C., BEAUMIER, M., DION, D-J., GAULIN, R. 1997. Géologie de la région du ruisseau Lucky Strike (SNRC 32J/12). MRN;  RG 96-10, 25 pages et 1 plan.
 
D’AMOURS, I. 2011. Synthèse des levés magnétiques de la Baie-James. MRNF; DP 2011-08, 5 pages et 2 plans.
 
FRANCONI, A. 1976. Rapport géologique intérimaire sur la région au confluent des rivières Broadback et Assinica (territoires d’Abitibi et de Mistassini). MRN; DPV 362, 101 pages et 1 plan.

 

Autres publications

Lavoie, J. 2017. Sous-province d’Opatica : nouveau territoire pour l’exploration minérale. Rapport, Projet CONSOREM 2016-01. CONSOREM; 85 pages.

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Domaine structural de Boissy. Lexique structural du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-structural/domaine-structural-de-boissy [cité le jour mois année].

Collaborateurs

Première publication

Emmanuel Caron-Côté, géo., M. Sc., emmanuel.caron-cote@mern.gouv.qc.ca (rédaction);

Ghyslain Roy, géo. (coordination); Claude Dion, ing., géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); André Tremblay (montage HTML); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise) 

 

 

14 mai 2021