Supergroupe d’Otish
Étiquette stratigraphique : [ppro]ot
Symbole cartographique : pPot

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :
Bergeron, 1957
Âge :
Paléoprotérozoïque
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région des monts Otish
Province géologique :
Subdivision géologique :
Lithologie :Conglomérat et grès
Type :
Lithostratigraphique
Rang :
Supergroupe
Statut :Formel
Usage :Actif

 

Historique

Bergeron (1957) définit le Groupe des Monts Otish comme le prolongement vers le nord-est du Bassin de Mistassini. Il y reconnaît deux séquences sédimentaires (les séquences inférieure et supérieure) et une unité de gabbro. Chown (1971) désigne la séquence inférieure comme la Formation de Lac Indicator, les gabbros sous le nom de Gabbros des Monts Otish, alors que le Groupe des Monts Otish devient le Groupe des Otish. Plus tard, Chown et Caty (1973) renomment les unités sédimentaires Groupe d’Otish et Formation d’Indicator, et assigne la séquence supérieure à la Formation de Péribonca. Dans sa synthèse du Bassin d’Otish, Genest (1989) a par la suite subdivisé et élevé au rang de groupe les formations d’Indicator et de Péribonca, entraînant la redéfinition du Groupe d’Otish en tant que supergroupe. Genest (1989) avait également proposé d’intégrer l’ensemble des unités du Groupe de Mistassini au Supergroupe d’Otish. Cette proposition n’est pas retenue ici. Les correspondances entre les différentes nomenclatures utilisées dans les travaux antérieurs sont résumées dans le tableau ci-dessous, ainsi que dans le tableau synthèse de Genest (1989, p. 21). Les cartes de compilation du Ministère (2010a, b et c) sont essentiellement basées sur les descriptions de Genest (1989) qui sont résumées dans la section suivante.

Unité actuelleGenest (1989)Chown et Caty (1973)Chown (1971)Bergeron (1957)
Supergroupe d’OtishSupergroupe d’OtishGroupe d’OtishGroupe des OtishGroupe des Monts Otish
   Groupe de Péribonca   Groupe de Péribonca   Formation de Péribonca   Division supérieure   Séquence supérieure
      Formation de Marie-Victorin      Formation de Marie-Victorin      Membre B (partie supérieure)  
      Formation de Gaschet      Formation de Gaschet

      Membre B (partie inférieure)

      Membre A (partie supérieure)

  
      Formation de Laparre      Formation de Laparre      Membre A (partie inférieure)  
   Groupe d’Indicator   Groupe d’Indicator   Formation d’Indicator   Formation de Lac Indicator   Séquence inférieure
      Formation de Shikapio      Formation de Shikapio   
      Formation de Matoush      Formation de Matoush   

 

Description

Le Supergroupe d’Otish comprend deux unités lithostratigraphiques distinctes, les groupes d’Indicator et de Péribonca. Le Groupe d’Indicator est principalement constitué de grès et de conglomérat oligomictique à cailloux de quartz. Lorsqu’il surmonte les unités volcano-sédimentaires archéennes, le conglomérat de base est polymictique sur une faible épaisseur. Le Groupe de Péribonca est quant à lui caractérisé par deux cycles sédimentaires constitués chacun d’une unité conglomératique polymictique à la base passant graduellement à des grès et des siltstones rouges. Bien qu’aucune discordance majeure n’ait été observée entre les groupes de Péribonca et d’Indicator, certaines évidences de terrain suggèrent la présence d’une discordance d’érosion. En effet, des fragments anguleux de grès quartzitique dans le conglomérat polymictique de la Formation de Laparre à la base du Groupe de Péribonca proviendraient de la Formation de Shikapio sous-jacente.

Épaisseur et distribution

Le Supergroupe d’Otish occupe la quasi totalité de la superficie du Bassin d’Otish, lequel est allongé selon un axe général NE-SW, suivant la trace d’un pli synforme régional, et mesure approximativement 150 km sur 15 à 40 km. Son épaisseur est estimée à 2400 m (Genest, 1989). Des bandes discontinues mesurant jusqu’à 20 km de longueur sur au plus 5 km de largeur sont aussi situées au sud-est et au sud-ouest du bassin, selon la même orientation générale. Les unités paléoprotérozoïques du Bassin d’Otish montrent généralement un faible pendage. La distribution des différentes unités sédimentaires est contrôlée en grande partie par la paléotopographie du socle archéen sous-jacent, les zones de faille et le relief de la région.

 

Datation

Le Supergroupe d’Otish est coupé par des dykes et des filons-couches de gabbro associés au Gabbro d’Otish daté à 2169 Ma (Hamilton et Buchan, 2016; Miligragovic et al., 2016), ce qui lui confère un âge minimal de sédimentation.

Relation(s) stratigraphique(s)

Dans le Bassin d’Otish, les roches sédimentaires du Supergroupe d’Otish reposent en discordance angulaire sur le socle archéen partiellement régolitisé (Chown et Caty, 1973; Caty, 1976; Chown et Caty, 1983) et constitué de granitoïdes, de gneiss migmatitisés et de bandes de roches volcano-sédimentaires. Le Supergroupe d’Otish est coupé par des dykes et des filons-couches de gabbro associés au Gabbro d’Otish, principalement dans les unités périphériques du Groupe d’Indicator.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

CATY, J.L. 1976. STRATIGRAPHIE ET SÉDIMENTOLOGIE DE LA FORMATION PAPASKWASATI DE LA RÉGION DU LAC MISTASSINI, QUÉBEC. MRN. DPV 423, 288 pages.

CHOWN, E H. 1971. RÉGION DE LA RIVIÈRE SAVANNE, TERRITOIRE DE MISTASSINI, COMTÉS DE ROBERVAL ET DE CHICOUTIMI. MRN. RG 146, 42 pages et 1 plan.

MRNF. 2010a. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGÉOM – feuillet 22m. CG SIGEOM22M, 16 plans.

MRNF. 2010b. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGÉOM – feuillet 23d. CG SIGEOM23D, 16 plans.

MRNF. 2010c. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGÉOM – feuillet 32p. CG SIGEOM32P, 16 plans.

 

Autres publications

Bergeron, R. 1957. Late Precambrian rocks of the north shore of the St. Lawrence River and of the Mistassini and Otish Mountains areas, Quebec. In The Proterozoic in Canada. Edited by Gill, J.E. Royal Society of Canada, Special Publication 2, pages 124-131.

Chown, E.H., Caty, J.L. 1973. Stratigraphy, petrography and paleocurrent analysis of the Aphebian clastic formations of the Mistassini-Otish Basin. In Huronian stratigraphy and sedimentation. Edited by G.M. Young. Geological Association of Canada, Special Paper 12, pages 49-71.

Chown, E.H., Caty, J.L. 1983. Diagenesis of the Aphebian Mistassini regolith, Quebec, Canada. Precambrian Research, 19, pages 285-299. https://doi.org/10.1016/0301-9268(83)90017-7

Genest, S. 1989. Histoire géologique du Bassin d’Otish, protérozoïque inférieur (Québec). Université de Montréal, thèse de doctorat, 334 pages.

Hamilton, M.A., Buchan, K.L. 2016. A 2169 Ma U–Pb baddeleyite age for the Otish Gabbro, Quebec: implications for correlation of Proterozoic magmatic events and sedimentary sequences in the eastern Superior Province. Canadian Journal of Earth Sciences, 53, pages 119-128. https://doi.org/10.1139/cjes-2015-0131

Miligragovic, D., Beaudoin, G., Hamilton, M.A., King, J.J. 2016. The Paleoproterozoic Otish Gabbro suite and coeval dyke swarms of the Superior Province: Probing the ca. 2.17Ga mantle. Precambrian Research, 278, pages 126-144. https://doi.org/10.1016/j.precamres.2016.03.012

 

 

 

25 juillet 2019