Suite de la Rivière Qijuttuuq
Étiquette stratigraphique : [narc]qij
Symbole cartographique : nAqij
 

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur : Simard et al., 2008
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Aucun
Région type : Région du lac Nedlouc (feuillet SNRC 34H)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de Minto
Lithologie : Tonalite
Catégorie : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Historique

Parent et al. (2000, 2001) ont décrit trois petites intrusions de leucotonalite dans le secteur du lac Duvert (feuillet 34H09) et les ont assignées à la Suite de Morrice (Agdm2). Considérant que cette dernière est constituée exclusivement de granite, Simard et al. (2008) ont regroupé ces trois intrusions tonalitiques dans une nouvelle unité : la Suite de la Rivière Qijuttuuq. Celle-ci est localisée exclusivement dans le secteur de la rivière Qijuttuuq dont elle tire son nom.

 

Description

La Suite de la Rivière Qijuttuuq comprend trois petites intrusions de leucotonalite à biotite-hornblende (<10 %). La roche est homogène, massive à foliée, et généralement peu déformée (Simard et al., 2008; Simard, 2008; MRNF, 2010). Deux zones minéralisées en uranium ont été observées dans une intrusion de tonalite ainsi que dans les roches encaissantes (paragneiss et andésite) du Complexe de Duvert. Dans la tonalite, la minéralisation se retrouve principalement dans des halos centimétriques riches en uranophane et biotite (Champigny et al., 2009).

 

Épaisseur et distribution

La Suite de la Rivière Qijuttuuq comprend trois petites intrusions ovoïdes localisées dans le secteur de la rivière Qijuttuuq (feuillets 34H09 et 34H16). Leur largeur varie de 2 à 4 km sur une longueur de ~4,5 à 6 km.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

Les intrusions de la Suite de la Rivière Qijuttuuq sont considérées comme tardives en raison de leur apparence peu déformée et des relations de recoupement observées sur le terrain (Simard et al., 2008; Simard, 2008). La majorité des grandes suites tonalitiques de la Sous-province de Minto se sont mises en place avant 2740 Ma (Simard, 2008). Toutefois, quelques intrusions tonalitiques tardives ont donné des âges autour de 2690 Ma (Simard et al., 2008). Les petites intrusions de la Suite de la Rivière Qijuttuuq se sont probablement mises en place durant cette dernière période (Simard, 2008).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

CHAMPIGNY, N., RICHER, C. 2009. REPORT ON 2008 GEOLOGICAL ASSESSMENT WORK ON THE URANIUM NORTH PROPERTY. MINES VIRGINIA INC, MATAMEC EXPLORATION INC. Rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec, GM 64275, 45 pages.

MRNF. 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGÉOM – feuillet 34H. CG SIGEOM34H, 1 plan.

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2000. GÉOLOGIE DE LA RÉGION DU LAC NEDLOUC (SNRC 34H ET 24E). MRN. RG 99-13, 46 pages et 2 plans.

PARENT, M., LECLAIR, A., DAVID, J., SHARMA, K N M. 2001. GEOLOGY OF THE LAC NEDLOUC AREA (NTS 34H AND 24E). MRN. RG 2000-09, 41 pages et 2 plans.

SIMARD, M. 2008. LEXIQUE STRATIGRAPHIQUE DES UNITÉS ARCHÉENNES DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPÉRIEUR. MRNF. DV 2008-03, 107 pages.

SIMARD, M., LABBE, J Y., MAURICE, C., LACOSTE, P., LECLAIR, A., BOILY, M. 2008. SYNTHÈSE DU NORD-EST DE LA PROVINCE DU SUPÉRIEUR. MRNF. MM 2008-02, 198 pages et 8 plans.

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de la Rivière Qijuttuuq. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/suite-de-la-riviere-qijuttuuq [cité le 14 février 2020].

 

Collaborateurs

Première publication

Céline Dupuis, géo., Ph.D. celine.dupuis@mern.gouv.qc.ca (rédactrice)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph.D. (coordonnateur du lexique stratigraphique); anonyme (lecture critique); Simon Auclair, géo., M.Sc. (révision linguistique); Nathalie Bouchard (montage HTML); Céline Dupuis, géo., Ph.D. (version anglaise) 

 

 

 

 

14 février 2020