Pyroxénite de baie Chapus
Étiquette stratigraphique : [narc]bcp
Symbole cartographique : nAbcp

Première publication :  
Dernière modification :
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.

Aucune

Auteur :Goutier et al., 1996; Goutier et al., 1998
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Aucune
Région type :Secteur de la baie Chapus (feuillet SNRC 33F06), sur la rive SW du Réservoir Robert-Bourassa, Baie James
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de La Grande
Lithologie :Pyroxénite, gabbro et péridotite
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

Historique

Ce lithodème a été introduit par Goutier et al. (1996) et Goutier et al. (1998) lors des travaux de cartographie géologique réalisés par le Ministère dans le secteur des lacs Yasinsky et Kowskatehkakmow (feuillets 33F05 et 33F06).

Description

La Pyroxénite de baie Chapus est composée principalement de pyroxénite, de pyroxénite à plagioclase et de pyroxénite à olivine (Sappin et al., 2015). Elle contient également quelques niveaux et amas métriques à décamétriques de péridotite, de dunite et de gabbro. Elle est coupée par des dykes de gabbro et de pyroxénite (Sappin et al., 2015).

La pyroxénite principale, vert foncé à vert bleuté, est à grain moyen à grossier. Elle est constituée presqu’exclusivement de clinopyroxène peu altéré (Goutier et al., 1996), notamment de l’augite et, plus rarement, du diopside (Sappin et al., 2015). Le plagioclase est interstitiel. Par endroits, elle présente une texture pegmatitique avec des amas de 5 à 70 cm de plagioclase et de pyroxène centimétriques. De la chalcopyrite disséminée (< 2 %) est localement observée (p. ex. 96-JG-1311). Goutier et al. (1996) ont mis au jour, à l’affleurement 96-JG-1331, un horizon d’un mètre de magnétite vanadifère (voir la zone minéralisée Baie Chapus et l’analyse géochimique 1996010443) d’origine magmatique (types Fe-Ti-V et Ni-Cu; Cloutier, 2013). En outre, les teneurs anomaliques en Au rencontrées dans la partie est de l’intrusion (Dugas, 1997) pourraient correspondre à des minéralisations filoniennes aurifères-polymétalliques (Cloutier, 2013).

Épaisseur et distribution

L’intrusion est de forme oblongue, dont le grand axe s’étend dans la direction E-W sur près de 3 km. Le petit axe fait environ 1 km.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

L’intrusion s’est injectée dans une tonalite appartenant aux Intrusions de Duncan (nAdcn1).

Paléontologie

Ne s’applique pas

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
DUGAS, M. RECONNAISSANCE GEOLOGIQUE (PROSPECTION ET CARTOGRAPHIE), PROPRIETE MENARIK-NORD. RESSOURCES MINIERES PRO-OR INC. Rapport statutaire soumis au Gouvernement du Québec; GM 56368, 56 pages, 3 plans.1997GM 56368
CLOUTIER, A.TECHNICAL REPORT ON THE RIVIERE AU CASTOR PROPERTY. ENTREPRISES MINIERES NOUVEAU-MONDE. Rapport statutaire soumis au Gouvernement du Québec; GM 67726, 69 pages.2013GM 67726

SAPPIN, A.-A. – HOULÉ, M. G. – GOUTIER, J. – MCNICOLL, V.

Caractérisation pétrographique et géochimique de la Pyroxénite de Baie Chapus, Baie-James: Un exemple de minéralisation en Fe-Ti-V dans la Province du Supérieur. Commission géologique du Canada, Dossier public 7745, 1 feuille.2015Source

GOUTIER, J. – DOUCET, P. – DION, C.  – DAVID, J.

Géologie de la région du lac Yasinski (33F/05 et 33F/06), Baie-James. In: Vers de nouvelles découvertes. Séminaire d’information sur le recherche géologique (programme et résumés 1996), ministère des Ressources naturelles du Québec; DV 96-02, pages 40. 1996DV 96-02
GOUTIER, J. – DOUCET, P. – DION, C.  – BEAUSOLEIL, C. – DAVID, J. – PARENT, M. – DION, D.-J.Géologie de la région du lac Kowskatehkakmow (33F/06). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 98-16, 50 pages, 1 plan.1998RG 98-16

 

 

4 septembre 2019