Pluton de Wedding
Étiquette stratigraphique : [arch]wed
Symbole cartographique : Awed

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
Auteur :
Guemache, en préparation
Âge :Archéen
Stratotype :
Aucun
Région type :
Région à environ 5 km au nord-ouest du lac Quévillon, Quart nord-est du feuillet SNRC 32F03
Province géologique :
Subdivision géologique :
Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Granite
Type :
Lithodémique
Rang :
Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Alors sans nom (unité lithologique I1B) dans les récentes compilations du Ministère (MRNF, 2010), Guemache (en préparation) lui attribue le nom formel de Pluton de Wedding, en référence à la rivière Wedding qui s’écoule en direction de l’ouest, dans la partie nord du pluton, pour rejoindre la rivière Bell. Auger et Longley (1939) ont été les premiers à décrire ses lithologies, notamment dans sa parties ouest, aux abords de la rivière Bell, mais aussi dans sa partie centrale. En 1978, Sullivan et son équipe décrivent certains affleurements également le long de la rivière Bell. En 2005, un affleurement est revisité dans la partie centrale du pluton dans le cadre de travaux de cartographie du Ministère.

 

Description

La lithologie dominante est un granite à biotite, massif, de couleur grise, rarement rose rougeâtre, à granulométrie moyenne à grossière, localement porphyroïde en présence de gros cristaux de feldspath (Auger et Longley, 1939). L’assemblage minéralogique comprend le quartz, le plagioclase zoné et séricitisé, l’orthose, le microcline et la biotite (3 à 5 %). Les minéraux accessoires incluent la titanite, parfois en gros grains, l’apatite, le zircon et la magnétite. Une description relativement récente d’un grand affleurement situé au centre du Pluton de Wedding (05-JY-1007) confirme le caractère felsique de la roche (granite). Celle-ci est par ailleurs à grain grossier, massive, porphyroïde à phénocristaux centimétriques de feldspath potassique et affectée par une foliation magmatique bien développée orientée N071/76. La composition minéralogique inclut le quartz, la biotite, la chlorite, l’épidote et, en proportions importantes, l’hématite. En bordure du pluton, la roche semble évoluer vers une monzonite quartzifère (Auger et Longley, 1939). 

 

Épaisseur et distribution

Le Pluton de Wedding a une géométrie quasi-circulaire de 10 km x 12 km facilement reconnaissable sur la carte du gradient vertical du champ magnétique total résiduel (Keating et al., 2010; Keating et d’Amours, 2010).

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les recoupements n’ont pas été décrits en affleurement, mais le contraste dans l’intensité de la déformation permet d’évaluer la chronologie relative. Le Pluton de Wedding s’injecte dans le Groupe de Quévillon, dont l’âge n’est pas encore connu. Il coupe également une unité comprenant un assemblage de gabbro, d’amphibolite et de hornblendite, qui s’adosse sur son bord ouest. Compte tenu du caractère massif de la roche et sa géométrie quasi-circulaire, le Pluton de Wedding serait probablement tardi- à post-tectonique.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans Sigéom Examine

AUGER, P E., LONGLEY, W W. 1939. REGION DE LA RIVIERE LAFLAMME INFERIEURE, TERRITOIRE D’ABITIBI. MRN. RG 002, 43 pages et 1 plan.

GUEMACHE, M. A., en préparation. Synthèse géologique de la région de rivière Octave, Abitibi. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec. RG 2018-01.

 

KEATING, P., D’AMOURS, I. 2010. REEDITION DES DONNEES NUMERIQUES EN FORMAT GEOSOFT (PROFILS) DES LEVES AEROPORTES DE L’ABITIBI, AU QUEBEC. MRNF, COMMISSION GEOLOGIQUE DU CAN. DP 2010-09, 6 pages. 

KEATING, P., LEFEBVRE, D., RAINSFORD, D., ONESCHUCK, D. 2010. SERIE DES CARTES GEOPHYSIQUES, PARTIES DES SNRC 31, 32, 41 ET 42, CEINTURE DE ROCHES VERTES DE L’ABITIBI, QUEBEC ET ONTARIO. COMMISSION GEOLOGIQUE DU CAN. DP 2010-05, 8 pages et 2 plans. 

 

MRNF, 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 32f. CG SIGEOM32F, 64 plans.

SULLIVAN, D L. 1978. REGIONAL GEOLOGY PROGRESS REPORT, THEMINES PROJECT. MINES LAC MATTAGAMI LTEE. Rapport statutaire soumis au gouvernement du Québec. GM 38153, 61 pages et 4 plans.

 

 

 

11 février 2019