English
 
Formation de Deguisier
Étiquette stratigraphique : [narc]dg
Symbole cartographique : nAdg

Première publication : 18 juin 2018
Dernière modification : 14 juin 2019

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAdg9 Argilite graphiteuse, siltstone et tuf cherteux à pyrrhotite-pyrite
nAdg8 Sulfures semi-massifs, exhalite, volcanoclastite
nAdg7 Volcanoclastite felsique à intermédiaire, matrice à grain fin
nAdg6 Volcanoclastite felsique à intermédiaire, matrice à grain moyen à grossier
nAdg5 Filon-couche gabbroïque, basalte à magnétite et volcanoclastite mafique
nAdg4 Andésite et volcanoclastite intermédiaire à mafique
nAdg3 Volcanite et volcanoclastite felsique
nAdg2 Basalte et volcanoclastite gloméroporphyrique
nAdg1 Basalte, basalte andésitique et volcanoclastite mafique
 
Auteur : Dimroth et al., 1973
Âge : Néoarchéen
Coupe type : Aucune
Région type : Des unités volcaniques variées appartenant à cette formation se retrouvent dans les feuillets SNRC 32D07, 32D08, 32D09, 32D10, 32D11, 32C05 et 32C12, au nord de la Zone de failles de Porcupine-Destor. Les affleurements les plus représentatifs se retrouvent toutefois sur les chemins forestiers des feuillets 32D07, 32D08 et 32D10 (parc national d’Aiguebelle)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de l’Abitibi
Lithologie : Roches volcaniques et volcano-sédimentaires
Type : Lithostratigraphique
Rang : Formation
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Historique

La Formation de Deguisier fait partie du Groupe de Kinojévis. Ce groupe avait été originalement défini par Dimroth et al. (1973), qui l’avaient à cette époque subdivisé en trois formations, soit celles du ruisseau Deguisier, du ruisseau Paré et de la mine Hunter. Plus récemment, Goutier (1997) a redéfini le Groupe de Kinojévis pour y inclure la Formation de Deguisier (nAdg) à la base et la Formation de Lanaudière (nAln) au sommet, selon ses travaux réalisés dans la région de Destor (feuillet 32D07-200-0201). La Formation de Deguisier se poursuit vers l’est dans le secteur du lac La Motte (feuillet 32D08), de La Corne (feuillet 32C05) et de Senneterre (feuillet 32C06). La Formation de Deguisier constitue l’unité principale du Groupe de Kinojévis et représente l’une des unités les plus importantes du feuillet 32D10. Elle occupe le cœur du parc national d’Aiguebelle (Goutier et Melançon, 2003).

 

 

Description

La Formation de Deguisier se compose de basaltes tholéiitiques ferrifères et magnésiens, massifs et coussinés (nAdg1), de minces niveaux de chert logés entre les coulées (nAdg6 et nAdg7), de rhyolite lobée tholéiitique et de volcanoclastites mafiques à felsiques. Certaines de ces coulées et volcanoclastites felsiques, associées à l’unité nAdg3, ont été datées à 2719,4 ±1 Ma et 2718,1 ±1,3 Ma (McNicoll, dans Pilote et al., 2009). L’abondance de filons-couches gabbroïques (nAdg5) ainsi que l’absence de coulées ultramafiques représentent les caractéristiques les plus distinctives de cette formation. Les unités gabbroïques abondent davantage dans la partie supérieure (partie sud) de la formation. Cette formation est également caractérisée par des niveaux repères de basalte gloméroporphyrique (nAdg2) présents dans les cantons de Duparquet, de Destor et d’Aiguebelle, feuillet 32D10 (Buffam, 1927; Bannerman, 1940; Graham, 1954; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979; Goutier et Lacroix, 1992). Ces niveaux permettent de tracer la charnière du Synclinal d’Abijévis dans le quart SE du canton d’Aiguebelle (Sanschagrin et Leduc, 1979). Les faciès volcaniques et la pétrographie des laves sont bien décrits dans les travaux de Sanschagrin et Leduc (1979), Leduc (1981) et Sanschagrin (1981).

Formation de Deguisier 1 (nAdg1) : Basalte, basalte andésitique et volcanoclastite mafique

Cette unité se compose de coulées basaltiques tholéiitiques qui montrent l’ensemble des morphofaciès conventionnels : massifs, coussinés et bréchiques. L’épaisseur des coulées massives varie communément entre 5 et 10 m. Les trois morphofaciès combinés peuvent atteindre une épaisseur totale de 8 à 15 m (Dimroth et al., 1973; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981). Cette unité est exceptionnellement bien développée dans le parc national d’Aiguebelle (feuillets 32D11 et 32D10; voir Goutier et Melançon, 2003). À cet endroit, l’intensité de la déformation régionale est très faible et l’architecture des coulées basaltiques est très bien documentée (Dimroth et al., 1973; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981). Cette unité se poursuit dans les feuillets 32D11, 32D10, 32D09, 32D08 et 32D07; à l’est, elle s’étend jusqu’aux feuillets 32C05 et 32C12.

Formation de Deguisier 2 (nAdg2) : Basalte et volcanoclastite gloméroporphyrique

Le basalte gloméroporphyrique tholéiitique est une variété particulière de basalte massif à ponctuellement coussiné. Il forme d’excellents niveaux repères pouvant atteindre de 500 m à 3 km en extension et dont l’épaisseur moyenne dépasse rarement 100 m (Hocq, 1979). Il est caractérisé par la présence d’amas blanchâtres centimétriques de cristaux de feldspath. Cette unité est particulièrement bien exposée dans le parc national d’Aiguebelle (feuillets 32D11 et 32D10; voir Goutier et Melançon, 2003). 

Formation de Deguisier 3 (nAdg3) : Volcanite et volcanoclastite felsique

Formation de Deguisier 3 (nAdg3)Formation de Deguisier 3 (nAdg3)Formation de Deguisier 3 (nAdg3)Cette unité forme un grand nombre de petits centres felsiques dispersés dans l’ensemble de la Formation de Deguisier (Dimroth et al., 1973; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981; Goutier, 1997; Pilote et al., 2009). Ces centres montrent une extension variant de 1 à 2 km et une puissance ne dépassant pas 500 m. Le plus volumineux prend place à la jonction des feuillets 32D08, 32C05 et 32C12 (Pilote et al., 2009). L’unité est constituée de coulées rhyolitiques à dacitiques massives à bréchiques, appartenant à des suites généralement tholéiitiques (Pilote et al., 2009). De plus, les brèches de carapace rhyolitique sont communes à l’extrémité est du feuillet 32D08.

Formation de Deguisier 4 (nAdg4) : Andésite et volcanoclastite intermédiaire à mafique

Cette unité se situe principalement dans les parties sud et est de la Formation de Deguisier (Dimroth et al., 1973; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981; Goutier, 1997; Pilote et al., 2009). Elle se compose de coulées andésitiques massives à coussinées de nature tholéiitique, dont l’épaisseur moyenne varie généralement de 7 à 10 m. La partie sommitale de ces coulées est communément bréchique sur des épaisseurs variant de 1 à 10 m. Il est à noter que les coulées basaltiques sont peu fréquentes dans cette unité.

Formation de Deguisier 5 (nAdg5) : Filon-couche gabbroïque, basalte à magnétite et volcanoclastite mafique

Plus de 90 % de l’unité nAdg5 est représentée par de volumineux filons-couches de gabbros. Ces filons-couches peuvent atteindre des extensions dépassant 5 km et des puissances variant de 800 à 1200 m (Dimroth et al., 1973; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981; Goutier, 1997; Pilote et al., 2009). À elles seules, les unités nAdg1 et nAdg5 représentent la majorité des lithologies rencontrées dans le parc national d’Aiguebelle (feuillets 32D11 et 32D10; voir Goutier et Melançon, 2003). Les gabbros de l’unité Adg5 représentent vraisemblablement les conduits nourriciers de nombreuses coulées basaltiques (Dimroth et al., 1973; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979). Leur composition est similaire à ces dernières, mais s’en distingue par une granulométrie plus grossière. Les coulées basaltiques à magnétite et les volcanoclastites mafiques constituent des portions marginales de la Formation de Deguisier.

 

Formation de Deguisier 6 (nAdg6) : Volcanoclastite felsique à intermédiaire, matrice à grain moyen à grossier

Formation de Deguisier 6 (nAdg6)Cette unité se présente uniquement dans la partie centrale de la Formation de Deguisier, dans le parc national d’Aiguebelle (feuillet 32D11 et 32D10; voir Hocq, 1979; Goutier et Melançon, 2003). Il s’agit de minces niveaux volcanoclastiques dont la composition varie de felsique à intermédiaire. Ces niveaux sont discontinus et leur extension est modérée (variant de 500 à 3000 m), avec une épaisseur allant de 100 à 500 m (Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979).

 

Formation de Deguisier 7 (nAdg7) : Volcanoclastite felsique à intermédiaire, matrice à grain fin

Formation de Deguisier 7 (nAdg7)L’unité nAdg7 est très peu abondante et se présente dans la partie centrale est de la Formation de Deguisier (feuillet 32D07 et 32D10). Elle forme des niveaux repères relativement continus pouvant atteindre une extension de 3000 m et une épaisseur d’environ 100 à 300 m. Cette unité se compose de volcanoclastites felsiques à localement intermédiaires, présentant une matrice à granulométrie fine (Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979).

 

Formation de Deguisier 8 (nAdg8) : Sulfures semi-massifs, exhalites, volcanoclastites

Cette unité se présente dans la partie est de la Formation de Deguisier (feuillet 32D08) et constitue la zone minéralisée observée à l’indice Newcomex (Zone Figuery). Les niveaux minéralisés ont été définis par forage. Il s’agit de niveaux métriques riches en sulfures semi-massifs (principalement de zinc), d’exhalites et de volcanoclastites intensément silicifiées. L’extension latérale de ces unités, selon les nombreux forages réalisés, ne dépasse pas 500 m.

Formation de Deguisier 9 (nAdg9) :  Argilite graphiteuse, siltstone et tuf cherteux à pyrrhotite-pyrite

L’unité nAdg9 a été rencontrée dans plusieurs forages situés dans les coins NE du feuillet 32C05 et NW du feuillet 32C06. Elle correspond à d’importants conducteurs électromagnétiques (anomalies de type « INPUT ») notés sur des levés géophysiques (Commission géologique du Canada et al., 2009). Cette unité se compose d’argilite graphiteuse, de siltstone et de tuf cherteux dont l’épaisseur totale peut varier de 2 à 30 m, avec une extension latérale pouvant atteindre plusieurs kilomètres. Les sulfures (pyrrhotite et pyrite) sont très fréquents et varient en abondance (trace à 5 %). Cette unité est déformée et communément empruntée par des failles longitudinales importantes, ce qui lui confère à la fois un rôle de marqueur stratigraphique et structural (permettant de préciser la position de certaines grandes failles).

Épaisseur et distribution

La Formation de Deguisier est constituée d’un ensemble de lithologies volcaniques et intrusives orientées globalement E-W, dont l’épaisseur stratigraphique varie de 1 km à près de 5 km, et affectées par le Synclinal d’Abijévis (Dimroth et al.,1973; Hocq, 1979; Sanschagrin et Leduc, 1979; Leduc 1981; Sanschagrin, 1981; Goutier, 1997). Des unités volcaniques variées appartenant à cette formation se retrouvent dans les feuillets 32D07, 32D08, 32D09, 32D10, 32D11, 32C05 et 32C12, au nord de la Zone de failles de Porcupine-Destor.

Datation

Des coulées et des volcanoclastites felsiques (nAdg3) ont été datées à 2719,4 ±1 Ma et 2718,1 ±1,3 Ma (McNicoll, dans Pilote et al., 2009; feuillet 32D08). Ces âges indiquent que la Formation de Deguisier s’est mise en place dans un intervalle de temps relativement court d’environ 2 Ma.

Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
U-Pb Zircon 2719,4 1 1 McNicoll, dans Pilote et al., 2009
U-Pb Zircon 2718 1,3 1,3 McNicoll, dans Pilote et al., 2009

 

Relation(s) stratigraphique(s)

Cette formation constitue la base du Groupe de Kinojévis. Les formations de Deguisier et de Lanaudière sont en contact de faille (Faille d’Aiguebelle) sur toute l’étendue des feuillets 32C05 à 32D11, soit une distance de plus de 70 km. À l’est de l’intersection de la trace du plan axial du Synclinal d’Abijévis avec la Faille d’Aiguebelle, les volcanites de ces deux formations montrent des polarités opposées.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

 

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
BANNERMAN, H.M. Région du lac Lépine, canton de Destor, comté d’Abitibi. Ministère des Mines, Québec; RG 04, 35 pages. 1940 RG 04
BUFFAM, B.S.W. Destor area, Abitibi county, Quebec. Commission géologique du Canada; Sum. Rept., 1925, Part C, pages 82-104. 1927 Source
COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA – NORANDA EXPLORATION – MINES D’OR VIRGINIA Cartes géophysiques couleurs Megatem – 32C05. Ministère des Ressources naturelles et de la Faune, Québec; DP 2008-06,DP 2008-06 5 pages et 4 plans. 2009 DP 2008-06DP 2008-06
DIMROTH, E. – BOIVIN, P. – GOULET, N. – LAROUCHE, M. Tectonic and volcanological studies in the Rouyn-Noranda area. Ministère des richesses naturelles, Québec; DP 138, 59 pages. 1973 DP 138
GOUTIER, J. Géologie de la région de Destor (SNRC 32D/07-200-0201). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 96-13, 37 pages. 1997 RG 96-13
GOUTIER, J. – LACROIX, S. Géologie du secteur de la faille de Porcupine-Destor dans les cantons de Destor et Duparquet. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MB 92-06, 62 pages.  1992 MB 92-06
GOUTIER, J. – MELANÇON, M. Géologie du Parc national d’Aiguebelle: « Marchez sur des milliards d’années ». Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, 1 carte. 2003 GT 2002-01
GRAHAM, B. Parties des cantons d’Hébécourt, de Duparquet et de Destor, comté Abitibi-ouest. Ministère des Mines, Québec; RG-61, 87 pages. 1954 RG 061
HOCQ, M. Demie nord et quart sud-ouest du canton d’Aiguebelle (comté de Rouyn-Noranda) – rapport d’étape. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DPV 644, 41 pages. 1979 DPV 644
LEDUC, M.J. Morphologie des faciès volcaniques et structures associées à des coulées basaltiques du Groupe de Kinojévis, canton d’Aiguebelle, Abitibi. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi, Chicoutimi, Québec, 169 pages. 1981 Source
PILOTE, P. – McNICOLL, V. – DAIGNEAULT, R. – MOORHEAD, J. Géologie et nouvelles corrélations dans la partie ouest du Groupe de Malartic et dans le Groupe de Kinojévis, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; MB 2009-09, pages 55-60.  2009 MB 2009-09
SANSCHAGRIN, Y. Étude des variations latérales et verticales de faciès dans des coulées de basalte tholéiitique du Groupe de Kinojévis, canton d’Aiguebelle, Abitibi. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Chicoutimi, Chicoutimi, Québec, 114 pages. 1981 Source
SANSCHAGRIN, Y. – LEDUC, M. Quart sud-est du canton d’Aiguebelle. Ministère des Richesses naturelles, Québec; DPV 676, 45 pages. 1979 DPV 676

 

 

18 juin 2018