Dykes du Chef
Étiquette stratigraphique : [ppro]cf
Symbole cartographique : pPcf

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
Aucune
 
Auteur : Ciborowski et al., 2014
Âge : Paléoprotérozoïque
Stratotype : Aucun
Région type : Les Dykes du Chef affleurent à l’est du segment de Caopatina-Desmaraisville au sud de Chibougamau, dans un secteur qui correspond structuralement à la zone transitionnelle de la Zone tectonique du Front de Grenville et au Parautochtone de la Province de Grenville (feuillets SNRC 32G08, 32G09, 32H05, 32H12; voir figure 1 de Ciborowski et al., 2014). La majorité des échantillons récoltés pour l’étude géochimique et géochronologique des Dykes du Chef se situe sur des affleurements en bordure de la route 167 (feuillet 32H12). L’échantillon qui a été daté provient d’un affleurement sur la route 167, à 16 km au sud du Front de Grenville (Krogh, 1994).
Province géologique : Provinces du Supérieur et de Grenville
Subdivision géologique : Sous-province de l’Abitibi et Parautochtone
Lithologie : Gabbronorite
Type : Lithodémique
Rang : Lithodème
Statut : Formelle
Usage : Active

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

Historique

Les Dykes du Chef sont décrits pour la première fois par Ciesielski et Madore (1989) et datés par Krogh (1994). Ils sont nommés par Ciborowski et al. (2014).

Description

Selon Ciborowski et al. (2014), les Dykes du Chef, de composition gabbronoritique, sont situés de part et d’autres du Front de Grenville. Ceux situés dans la Province de Grenville sont à grain fin avec une minéralogie dominée par des amphiboles alignées dans le plan de la foliation régionale. Le plagioclase comble l’espace intersticiel entre les amphiboles. Il peut former des bandes alternant avec les amphiboles. Les phases accessoires comprennent le grenat, la biotite, la pyrite et la magnétite. Les Dykes du Chef situés à l’ouest de la Zone tectonique du Front de Grenville (c.-à-d. dans la Sous-province archéenne de l’Abitibi) sont caractérisés par une zone interne à granulométrie moyenne et des structures ignées préservées. Le métamorphisme au faciès des schistes verts provoque une altération : a) des olivines primaires en magnésite, serpentine et oxydes de fer, b) du plagioclase en quartz et séricite, et c) des pyroxènes en calcite et amphibole.

Épaisseur et distribution

Les Dykes du Chef ont une épaisseur maximale de 30 m et une extension latérale NNE-SSW pouvant atteindre plusieurs kilomètres. La majorité des dykes attribués à cet essaim sont situés dans le Parautochtone de la Province de Grenville (Ciborowski et al., 2014).

Datation

La datation d’un échantillon des Dykes du Chef a permis d’obtenir un âge de 2408 ±3 Ma (Krogh, 1994).

Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
U-Pb Zircon 2408 3 3 Krogh, 1994

Relation(s) stratigraphique(s)

Les Dykes du Chef coupent les roches volcano-sédimentaires des groupes de Roy et d’Opémisca (Province du Supérieur), ainsi que les roches intrusives à gneissiques, les amphibolites et les paragneiss du Parautochtone de la Province de Grenville.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
CIBOROWSKI, T.J.R. – KERR, A.C. – McDONALD, I. – ERNST, R.E. – HUGHES, H.S.R. – MINIFIE, M.J. The geochemistry and petrogenesis of the Paleoproterozoic du Chef dyke swarm, Québec, Canada. Precambrian Research; volume 250, pages 151-166. 2014 Source
CIESIELSKI, A. – MADORE, L. Litho-Tectonic Map of the Grenville Front, the Archean Parautochthonous Orthogneisses and Proterozoic Dykes in the Central Grenville Province, Southeast of Chibougamau, Quebec. Geological Survey of Canada; Open File 2059, 1 plan. 1989 Source
KROGH, T.E. Precise U-Pb ages for Grenvillian and Pre-Grenvillian thrusting of Proterozoic and Archean metamorphic assemblages in the Grenville Front tectonic zone, Canada. Tectonics; volume 13, pages 963-982. 1994 Source

 

 

4 décembre 2018