Suite de Truchon
Étiquette stratigraphique : [mpro]tru
Symbole cartographique : mPtru

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
mPtru2 Diorite et monzodiorite
mPtru1 Gabbro et gabbronorite
 
Auteur : Groulier et al., 2016
Âge : Mésoprotérozoïque
Coupe type : Aucune
Région type : Feuillet SNRC 22C11
Province géologique : Province de Grenville
Subdivision géologique : Allochtone
Lithologie : Gabbronorite, gabbro, diorite, monzodiorite
Type : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

Historique

La Suite de Truchon a été introduite par Groulier et al. (2016) lors de la cartographie de la région des Escoumins pour décrire différentes intrusions, dykes et filons-couches qui coupent les orthogneiss de l’unité mPcta2 de la Suite intrusive de Tadoussac.
 
Le nom de cette unité provient du lac Truchon situé dans le feuillet SNRC 22C11.

Description

Suite de Truchon 1 (mPtru1) : Gabbro et gabbronorite

L’unité mPtru1 comprend des roches mafiques de composition gabbronoritique à gabbroïque, métamorphisées au faciès des amphibolites et, localement, des granulites. Les roches sont foliées, à grain moyen et constituées principalement d’un assemblage de hornblende, de plagioclase, d’oxydes de Fe-Ti et, localement, de titanite. Ces intrusions, grisâtres à noirâtres, correspondent à des corps qui peuvent dépasser le kilomètre, localement sous forme de filon ou filon-couche, mais principalement sous forme de pluton. Elles présentent localement des structures ophitiques à subophitiques préservées ainsi que des évidences de fusion partielle dans la partie nord-ouest de la carte (feuillet 22C05). La fusion partielle est marquée par l’apparition de leucosome à orthopyroxène, clinopyroxène et hornblende.

Suite de Truchon 2 (mPtru2) : Diorite et monzodiorite

L’unité mPtru2 est formée de diorite et de monzodiorite, noirâtres à grisâtres en surface altérée et de granulométrie fine à moyenne. Ces roches présentent une foliation marquée par l’orientation préférentielle des amphiboles. Elles montrent localement une structure porphyrique définie par des cristaux centimétriques de plagioclase présentant par endroits des zonations visibles à l’œil nu. Ces intrusions sont principalement observées sous forme de plutons de taille inférieure à un kilomètre dans le feuillet 22C11.

Épaisseur et distribution

Cette unité forme des intrusions de quelques kilomètres de longueur pour plusieurs centaines de mètres de largeur.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les intrusions, dykes et filons-couches mafiques à intermédiaires qui constituent cette unité sont injectés dans les orthogneiss granitiques de la Suite intrusive de Tadoussac.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
GROULIER, P-A. – INDARES, A. – DUNNING, G. – MOUKHSIL, A. Géologie de la ceinture volcano-sédimentaire des Escoumins, Côte-Nord, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; MB 2016-07, 87 pages. 2016 MB 2016-07

 

 

6 février 2019