Suite de Ralleau
Étiquette stratigraphique : [arch][ppro]ral
Symbole cartographique : ApPral

Première publication : 20 octobre 2016
Dernière modification : 6 août 2019

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
ApPral2 Pyroxénite et péridotite amphibolitisées
             ApPral2c Schiste ultramafique à amphibole, talc et serpentine
             ApPral2b Roches ultramafiques à trémolite
             ApPral2a Schiste à trémolite, augite, fuchsite et plagioclase
ApPral1 Gabbro et diorite amphibolitisés
              ApPral1a Gabbro et diorite amphibolitisés à grenat
         
Auteur :Simard et al., 2013
Âge :Archéen; Paléoprotérozoïque
Coupe type :Aucune
Région type :Région de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (feuillets SNRC 24J et 24K)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de Baleine
Lithologie :Intrusions mafiques et ultramafiques
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

Historique

La Suite de Ralleau a été identifiée dans les régions de Kuujjuaq et de la baie d’Ungava (Simard et al., 2013), puis prolongée vers le sud dans les régions du lac Saffray (Lafrance et al., 2014) et du lac Jeannin (Charette et al., 2016) et vers le SE dans les régions des lacs Henrietta, Brisson et Résolution (Lafrance et al., 2015, 2016). Dans le cadre d’une synthèse du Sud-est de la Province de Churchill (SEPC), l’unité d’amphibolite et de métapyroclastites auparavant assignée à la Suite de Ralleau dans la région du lac Jeannin (ApPral3; Charette et al., 2016) a été regroupée avec la Suite de Curot par Lafrance et al. (en préparation). Ces auteurs ont aussi déplacé la limite entre les domaines lithotectoniques de Baleine et de Rachel-Laporte vers l’ouest, ce qui fait en sorte que quelques affleurements qui étaient antérieurement dans la Suite de Klein (pPkle3 et pPkle2) sont maintenant dans la Suite de Ralleau. De la même manière, des affleurements appartenant au Complexe de Maneurville ont été intégrés à la Suite de Ralleau après l’abandon de celui-ci.

Description

La Suite de Ralleau comprend une unité de gabbro et de diorite granoblastiques (ApPral1) et une unité de roches ultramafiques amphibolitisées (ApPral2).

Suite de Ralleau 1 (ApPral1) : Gabbro et diorite amphibolitisés

L’unité ApPral1 est essentiellement constituée de gabbro et de diorite amphibolitisés, plus rarement de gabbronorite et de gabbro quartzifère. Les roches sont homogènes, équigranulaires, granoblastiques, moyennement à finement grenues avec une structure massive à foliée. Les roches ont une cassure fraîche gris foncé à noire, parfois verdâtre, et présentent un aspect moucheté noir et blanc en surface altérée. Elles sont injectées par une phase intrusive blanchâtre couramment à l’aspect de leucosome (<15 %). Le gabbro et la diorite renferment 35 à 65 % de minéraux ferromagnésiens majoritairement représentés par la hornblende verte à brune accompagnée de clinopyroxène (1 à 20 %) et de biotite brune (1 à 10 %). En lame mince, le clinopyroxène est généralement entouré de hornblende et le plagioclase montre un début de séricitisation. Les minéraux accessoires sont relativement abondants et comprennent les minéraux opaques, l’apatite, le sphène et l’épidote accompagnés localement de quartz (<5 %), de grenat, de chlorite, de carbonate et de zircon.

Suite de Ralleau 1a (ApPral1a) : Gabbro et diorite amphibolitisés à grenat

Certains niveaux ou enclaves décimétriques à kilométriques renferment des pœciloblastes millimétriques à centimétriques de grenat en proportion variable (2 à 35 %). Les niveaux de plus grandes dimensions ont été regroupés dans la sous-unité ApPral1a.

 

Suite de Ralleau 2 (ApPral2) : Pyroxénite et péridotite amphibolitisées

 

L’unité ApPral2 consiste majoritairement en pyroxénite vert foncé massive, finement à moyennement grenue. La pyroxénite est localement injectée par un granite blanchâtre donnant un aspect bréchique. Par endroits, le gabbro et la norite mélanocrates (>85 % de minéraux ferromagnésiens) à olivine ont aussi été assignés à cette unité. La pyroxénite est principalement constituée de clinopyroxène et de hornblende verte, mais la présence de 30 % de cristaux d’orthopyroxène altéré à structure cumulus a été observée sur un affleurement de la région du lac Henrietta. En lame mince, on observe aussi des zones riches en actinote ainsi que les minéraux opaques, l’apatite et l’épidote en faibles proportions.

Localement, on note des lentilles de largeur métrique à kilométrique de webstérite à olivine et de péridotite métamorphisées. Celles-ci sont disposées parallèlement à la foliation à l’intérieur des niveaux d’amphibolite de la Suite de Curot (pPcut1) ou de roche métasédimentaire des suites de Grand-Rosoy ou d’Akiasirviup, lesquelles sont en contact net. Leur aspect est massif à faiblement folié et la patine d’altération est chamois à vert grisâtre.

Suite de Ralleau 2a (ApPral2a) : Schiste à trémolite, augite, fuchsite et plagioclase

Les roches ultramafiques de la sous-unité ApPral2a sont fortement altérées et cisaillées. Elles sont complètement transformées en schiste à trémolite-augite-fuchsite-plagioclase et représentent probablement une zone d’altération reliée à la Faille de Gabriel.

 

Suite de Ralleau 2b (ApPral2b) : Roches ultramafiques à trémolite

L’unité ApPral2b est de couleur vert bouteille à blanc neige et présente des reliques de structure oïkocristique (Girard, 1995). Elle est constituée de trémolite aciculaire, fibroradiée ou diablastique, avec des proportions variables de carbonate, de chlorite magnésienne et de minéraux opaques. L’enchevêtrement des aiguilles de trémolite confère à la roche un aspect massif et une grande résistance à la fracturation.

Suite de Ralleau 2c (ApPral2c) : Schiste à amphibole, serpentine et talc

La sous-unité ApPral2c est un schiste ultramafique composé d’amphibole aciculaire, de talc et de serpentine (Girard, 1995). 

 

Épaisseur et distribution

La Suite de Ralleau forme des lambeaux hectométriques à kilométriques dont la superficie est de 320 km2. Elle est répartie uniformément au sein du Domaine lithotectonique de Baleine. L’unité de gabbro et de diorite (ApPral1) est de loin la plus importante (304 km2) alors que les roches ultramafiques (ApPral2) couvrent une superficie très restreinte (16 km2).

 

Datation

La Suite de Ralleau n’a pas été datée et pourrait comprendre des roches d’âges archéen et paléoprotérozoïque.

Relations stratigraphiques

Les roches de la Suite de Ralleau sont observées sous la forme d’enclaves et de niveaux boudinés dans les roches migmatitiques du Complexe de Qurlutuq et dans les gneiss du Complexe d’Ungava. Les données géochronologiques indiquent que cette migmatitisation serait principalement d’âge archéen. Toutefois, la migmatitisation des paragneiss du Domaine lithotectonique de Baleine (suites de False et de Winnie) serait plutôt d’âge paléoprotérozoïque. La présence de leucosome au sein de la Suite de Ralleau ne permet donc pas de bien contraindre son âge. Les observations de terrain suggèrent que cette unité pourrait en partie représenter d’anciens dykes mafiques boudinés ou transposés par la déformation (Lafrance et al., en préparation). La suite est aussi coupée par les intrusions porphyriques de la Suite granitique de De Pas, par les intrusions blanchâtres de la Suite d’Aveneau ainsi que par les intrusions granitiques de la Suite de Dancelou.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BOURQUE, Y.Géologie de la région du lac Mina (Territoire-du-Nouveau-Québec). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; ET 88-08, 39 pages.1991ET 88-08
CHARETTE, B. – LAFRANCE, I. – MATHIEU, G.Géologie de la région du lac Jeannin (SNRC 24B). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2016

Rapport géologique électronique

GIRARD, R.Géologie de la région du lac Deborah, Territoire-du-Nouveau-Québec. Ministère des Ressources naturelles, Québec; MB 95-20, 186 pages, 3 plans.1995MB 95-20
LAFRANCE, I. – VANIER, M.-A. – CHARETTE, B. Domaine lithotectonique de Baleine, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparationBulletin géologiQUE
LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – CHARETTE, B. – BILODEAU, C. – DAVID., J.

Géologie de la région du lac Brisson (SNRC 24A). Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-05, 61 pages.

2016RG 2015-05
LAFRANCE, I. – BANDYAYERA, D. – BILODEAU, C.Géologie de la région du lac Henrietta (SNRC 24H). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2015-01, 62 pages.2015RG 2015-01
LAFRANCE, I. – SIMARD, M. – BANDYAYERA, D.Géologie de la région du lac Saffray (SNRC 24G-24F). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2014-02, 49 pages.2014RG 2014-02
SIMARD, M. – LAFRANCE, I. – HAMMOUCHE, H. – LEGOUIX, C.Géologie de la région de Kuujjuaq et de la Baie d’Ungava (SNRC 24J et 24K). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 2013-04, 60 pages.2013RG 2013-04

 

 

 

 

20 octobre 2016