Complexe de Manereuille
Étiquette stratigraphique : [ppro]man
Symbole cartographique : pPman
 
 

UNITÉ ABANDONNÉE

Publication :  

 

 

 
Auteur :Girard, 1995
Âge :Paléoprotérozoïque
Stratotype :Aucun
Région type :Région du lac Déborah (feuillet SNRC 23P05)
Province géologique :Province de Churchill
Subdivision géologique :Domaine lithotectonique de Rachel-Laporte
Lithologie :Roches volcano-sédimentaires, intrusions mafiques et ultramafiques
Type :Lithodémique
Rang :Complexe
Statut :Formel
Usage :Abandonné

 

Unité(s) remplaçante(s)

 

Table des matières

 

 

Historique

Le Complexe de Manereuille a été défini par Girard (1995) pour décrire un ensemble informel de roches de différentes compositions spatialement regroupées le long de la limite orientale de la région du lac Déborah (feuillet 23P05). Cette séquence de roches interstratifiées comprenait des roches métasédimentaires, des amphibolites et des intrusions ultramafiques et mafiques. Une compilation régionale inédite réalisée par les géologues du Ministère en 2003 avait permis de rendre formelle l’utilisation du terme « Complexe de Manereuille » et de subdiviser ce dernier en 13 unités distinctes (pPman1 à pPman13). Dans le cadre de la synthèse du Sud-est de la Province de Churchill (SEPC), Lafrance et al. (2018) ont défini de nouveaux domaines lithotectoniques au sein du SEPC et déplacé la limite entre les domaines lithotectoniques de Rachel-Laporte et de Baleine vers l’ouest.

Raisons de l’abandon

Suite au déplacement de la limite entre les domaines de Rachel-Laporte et de Baleine vers l’est, les roches du Complexe de Manereuille ont été réassignées à des unités du Domaine lithotectonique de Baleine. Le Complexe de Manereuille comprenait de nombreuses unités d’origines variées. Les vérifications effectuées sur le terrain dans le cadre de la synthèse du SEPC ont permis une nouvelle interprétation de ces unités et leur réassignation aux unités appropriées. Selon le type de roche, les unités du Complexe de Manereuille ont été réassignées aux unités suivantes : 1) amphibolites de la Suite de Curot (ApPcut); 2) roches métasédimentaires de la Suite d’Akiasirviup (ApPaki); et 3) intrusions mafiques et ultramafiques de la Suite de Ralleau (ApPral).

 

Découpage (nouveau)Découpage (abandonné) Références
ApPcut1pPman1Girard, 1995
ApPcut1dpPman7Girard, 1995
ApPaki1pPman6Girard, 1995
pPman11
ApPaki2apPman2Girard, 1995
pPman3Girard, 1995
ApPaki3pPman4Girard, 1995
ApPaki4bpPman13Girard, 1995
ApPaki4cpPman12Girard, 1995
ApPral1pPman5Girard, 1995
pPman8
ApPral2apPman10Girard, 1995
ApPral2bpPman9Girard, 1995

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
GIRARD, R.Géologie de la région du lac Déborah, Territoire-du-Nouveau-Québec. Ministère des Ressources naturelles, Québec; MB 95-20, 186 pages, 3 plans.1995MB 95-20
LAFRANCE, I. – VANIER, M.-A. – CHARETTE, B. Domaine lithotectonique de Baleine, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.En préparationBulletin géologiQUE
LAFRANCE, I. – CHARETTE B. – VANIER, M.-A.Sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada : synthèse de la géologie. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018BG préliminaire

 

 

6 août 2019