Lithogéochimie des unités géologiques de la région de Normandin

Les tableaux ci-dessous résument les caractéristiques lithogéochimiques des unités géologiques de la région de Normandin. Ces unités sont décrites dans le Bulletin géologiQUE couvrant ce territoire et dans le Lexique stratigraphique du Québec. Les 134 analyses utilisées ici proviennent d’échantillons recueillis lors de la campagne de cartographie du Ministère à l’été 2019. Elles ont été sélectionnées en fonction de certains critères, notamment une somme des oxydes majeurs comprise entre 98,5 % et 101,5 % et une perte au feu (LOI) <3 %. Ces analyses ont été réalisées par le laboratoire Actlabs d’Ancaster, en Ontario.

Les analyses ont été soumises à un processus d’assurance et de contrôle de la qualité interne et en laboratoire. Ainsi, pour s’assurer de la justesse et de la précision des valeurs fournies par le laboratoire, le Bureau de la connaissance géoscientifique du Québec (BCGQ) insère régulièrement des blancs, des standards et des duplicatas. Les matériaux de référence représentent ~10 % des analyses.

La majorité des échantillons de la base de données ont été analysés pour les oxydes majeurs, les éléments en traces et les métaux. Les analyses ont été effectuées par différentes techniques en fonction des éléments, telles que la spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif (ICP-MS), la spectrométrie d’émission optique à plasma à couplage inductif (ICP-AES) et l’activation neutronique (INAA). Pour plus de renseignements sur les techniques d’analyse et de dissolution utilisées, se référer à l’information disponible pour chaque échantillon dans le SIGÉOM à la carte.

La norme CIPW modifiée pour inclure la biotite et la hornblende a été calculée selon la méthode de Hutchison (1974, 1975) dans le logiciel GeoChemical Data Toolkit (GCDkit, Janoušek et al., 2006) pour réaliser les diagrammes de classification des roches intrusives. Ce logiciel a été utilisé pour réaliser les diagrammes géochimiques mentionnés dans les tableaux ci-dessous.

Le logiciel Lithomodeleur version 3.60 (Trépanier, 2011) a été utilisé pour réaliser le diagramme géochimique d’altération de Large et al. (2001) mentionné dans le tableau ci-dessous.

Les éléments de terres rares sont normalisés d’après les valeurs de Palme et O’Neill (2004).

Généralement, des échantillons de roches felsiques et intermédiaires à >10 % de minéraux ferromagnésiens (amphibole, pyroxène, biotite) ont été exclus des diagrammes géochimiques des unités stratigraphiques de la région cartographiée. 

Roches intrusives felsiques à intermédiaires

Unité stratigraphique

Classification

Affinité

Terres rares Environnement de mise en place

Suite plutonique de Mimosa (mPmim1)

11 échantillons

Monzonite, monzonite quartzifère (mangérite),  syénite quartzifère, granite à feldspath alcalin

(Diagramme)

Riches en  K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

11,12 < (La/Yb)N < 54,18

2,39 < (La/Sm)N < 5,59

15,59 < (Gd/Yb)N < 37,59

0,41 < Eu/Eu* < 1,53

(Diagramme)

Surtout anorogénique

(Diagramme)

Batholite des Mailles (mPmas)

7 échantillons

Monzonite à hypersthène (mangérite), monzodiorite quartzifère à hypersthène (jotunite)

(Diagramme)

Affinité variable de calco-alcalin à type série shoshonitique pour les mangérites et calco-alcalin pour la jotunite

(Diagramme)

11,73 < (La/Yb)N < 20,26

2,22 < (La/Sm)N < 3,51

2,64 < (Gd/Yb)N < 4,61

0,85 < Eu/Eu* < 1,85

(Diagramme)

Majoritairement anorogénique

(Diagramme)

Suite de Saint-Thomas-Didyme (mPstd)

9 échantillons

Granite à feldspath alcalin, syénite quartzifère, monzonite et monzonite quartzifère à hypersthène (mangérite), monzodiorite quartzifère

(Diagramme)

Affinité majoritairement type série shoshonitique.

Calco-alcalin pour la diorite quartzifère

(Diagramme)

3,89 < (La/Yb)N < 45,12

2,63 < (La/Sm)N < 6,64

1,10 < (Gd/Yb)N < 3,12

0,46 < Eu/Eu* < 0,97

(Diagramme)

Majoritairement anorogénique

(Diagramme)

Suite plutonique de Saint-Méthode (mPstm)

8 échantillons

Granite (granite à feldspath alcalin, syénite quartzifère, monzonite et monzonite quartzifère à hypersthène (mangérites)

(Diagramme)

Riche en K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

3,84 < (La/Yb)N < 4758,70

2,46 < (La/Sm)N < 7,71

1 < (Gd/Yb)N < 3,75

0,34 < Eu/Eu* < 3,98

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme)

Suite intrusive de Sainte-Hedwidge (mPshe)

mPshe1

6 échantillons

mPsh2

16 échantillons

Granite (granite à feldspath alcalin, syénite quartzifère, monzonite et monzonite quartzifère à hypersthène (mangérites)

(Diagramme)

Calco-alcaline riche en potassium à type  série shoshonitique

(Diagramme)

3,07 < (La/Yb)N < 47,58

2,05 < (La/Sm)N < 7,71

0,91 < (Gd/Yb)N < 3,75

0,34 < Eu/Eu* < 3,98

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme)

Mangérite de Lachance (mPlhc)

13 échantillons

Granite (granite à feldspath alcalin), syénite quartzifère, monzonite et monzonite quartzifère à hypersthène (mangérites)

(Diagramme)

Riche en K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

5,28 < (La/Yb)N < 51,01

2,25 < (La/Sm)N < 7,29

1,12 < (Gd/Yb)N < 4,80

0,43 < Eu/Eu* < 1,53

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme)

Suite de Travers (mPtra2)

3 échantillons

Granite (granite à feldspath alcalin) et monzonite quartzifère à hypersthène (mangérite)

(Diagramme)

Riche en K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

 

6,03 < (La/Yb)N < 16,65

2,66 < (La/Sm)N < 4,64

1,45 < (Gd/Yb)N < 2,19

0,46 < Eu/Eu* < 1,15

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme)

Suite plutonique de Léo (mPleo)

2 échantillons

Granite à feldspath alcalin et granite à hypersthène (charnockite)

(Diagramme)

Majoritairement riche en K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

 

5,65 < (La/Yb)N < 14,77

2,05 < (La/Sm)N < 4,42

1,46 < (Gd/Yb)N < 1,77

0,66 < Eu/Eu* < 0,72

(Diagramme)

Majoritairement  anorogénique

(Diagramme)

Suite plutonique d’Allegrin (mPalg)

2 échantillons

Granite à feldspath alcalin

(Diagramme)

Séries calco-alcaline riche en K à shoshonitique

(Diagramme)

3,53 < (La/Yb)N < 4,66

1,89 < (La/Sm)N < 2,04

1,25 < (Gd/Yb)N < 1,57

0,63 < Eu/Eu* < 0,71

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme)

Charnockite de Patrick Ouest (mPick1)

8 échantillons

Granite à feldspath alcalin, granite à hypersthène (charnockite) et monzonite à hypersthène(mangérite) 

(Diagramme)

Majoritairement riche en K (type série shoshonitique)

(Diagramme)

3,53 < (La/Yb)N < 7,39

1,59 < (La/Sm)N < 3,08

1,26 < (Gd/Yb)N < 1,82

0,61 < Eu/Eu* < 1,74

(Diagramme)

Majoritairement anorogénique

(Diagramme)

Suite plutonique de Bardeau (mPbad)

5 échantillons

Granite (granite à feldspath alcalin, charnockite), diorite quartzifère et mangérite

(Diagramme)

Varie de série calco-alcaline à  série shoshonitique

(Diagramme)

3,76 < (La/Yb)N < 22,41

1,95 < (La/Sm)N < 5,61

1,40 < (Gd/Yb)N < 3,11

0,44 < Eu/Eu* < 1,20

(Diagramme)

Anorogénique

(Diagramme A)

et type ignée

(Diagramme B)

Roches métasédimentaires

   
Unité stratigraphique Classification Protolite et altération    

Complexe de Barrois (mPboi4c)

26 échantillons

Paragneiss à biotite, quartzite, roches calcosilicatées et métasomatiques, marbre

Roches sédimentaires dérivées de la croûte supérieure (majoritairement tonalite et granodiorite).Généralement, les roches métasédimentaires sont faiblement altérées et les roches métasomatiques montrent une altération plus prononcée.

(Diagramme)

   

Complexe de Barrois (mPboi4c)

Marbre

1 échantillon

Marbre siliceux

(Diagramme)

Ne s’applique pas    
         

Séquence supracrustale de Saint-Onge (mPong)

5 échantillons

Paragneiss à biotite, roches calcosilicatées, marbre

 

Roches sédimentaires dérivées de la croûte supérieure (tonalite) peu altérées

(Diagramme)

   

Séquence supracrustale de Saint-Onge (mPong3b, mPong2)

3 échantillons

Marbre calcitique, dolomitique et siliceux

(Diagramme)

Ne s’applique pas    

Roches métavolcaniques

Unité stratigraphique

Classification

Protolite et altération

Complexe de Barrois (mPboi4c)

Amphibolite et roche métasomatique (roche métavolcanique)

6 échantillons

Majoritairement basalte (andésite, trachy-andésite)

(Diagramme)

Amphibolite non altérées en apparence. Altération potassique pour un des échantillons de roche métasomatique

(Diagramme)

Roches intrusives mafiques

Unité stratigraphique

Classification

Affinité

Nbre Mg

Terres rares

Remarques

Gabbronorite de Claire (mPclr)

8 échantillons

Gabronorite avec ou sans oxydes de Fe-Ti ± P ± V et roche ultramafique

 

Calco-alcalin à tholéiitique

(Diagramme)

23,63 à 75,81

3,02 < (La/Yb)N < 42,45

1,47< (La/Sm)N < 2,45

1,12 < (Gd/Yb)N < 10,15

0,38 < Eu/Eu* < 1,08

(Diagramme)

Les échantillons analysés sont majoritairement à grain moyen à grossier et leur chimie ne représente pas vraiment la composition globale du prototithe. Ils sont également plus ou moins enrichies en sulfures.

 

 

Dykes de pegmatite à minéralisation en éléments des terres rares

 

Unité lithologique

Classification

Affinité

Terres rares

Remarques

Dyke de pegmatite

Échantillons

19-FS-7009-C1

19-FS-7010-B1

19-FS-7016-C1

 

Granite et granite à feldspath alcalin

(Diagramme)

 

Calco-alcalin riche en K de type série shoshonitique.

( Diagramme A)

Peralumineux et granitoïdes de type I

(Diagrammes B)

8,92 < (La/Yb)N < 562

3,47 < (La/Sm)N < 10,85

1,64 < (Gd/Yb)N < 17,48

0,09 < Eu/Eu* < 0,16

(Diagramme)

Les échantillons analysés sont à grain grossier à pegmatitique et ne reflètent pas la composition chimique totale de la roche.

 

Références

Publications du gouvernement du Québec

GERVAIS, R. 1993. RAPPORT GEOLOGIQUE DE LA REGION DU LAC AUX GRANDES POINTES. MRN. MB 93-14, 123 pages.

MOUKHSIL, A., EL BOURKI, M. 2019. Géologie de la région de Normandin, Province de Grenville, région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Québec, Canada. MERN. BG 2020-01, 1 plan.

TREPANIER, S. 2011. GUIDE PRATIQUE D’UTILISATION DE DIFFERENTES METHODES DE TRAITEMENT DE L’ALTERATION DU METASOMATISME. CONSOREM. MB 2011-13, 216 pages.

 

Autres publications

DEBON, F., LEFORT, P. 1983. A chemical-mineralogical classification of common plutonic rocks and associations. Transactions of the Royal Society of Edinburgh, Earth Sciences; volume 73, pages 135–149. doi.org/10.1017/S0263593300010117

DE LA ROCHE, H., LETERRIER, J., GRANDCLAUDE, P., MARCHAL, M. 1980. A classification of volcanic and plutonic rocks using R1-R2 diagrams and major element analyses – its relationships with current nomenclature. Chemical Geology; volume 29, pages 183–210. doi.org/10.1016/0009-2541(80)90020-0

HUTCHISON, C.S. 1974. Laboratory Handbook of Petrographic Techniques. John Wiley & Sons, New York, pages 1527. doi.org/10.1017/S001675680004574X

HUTCHISON C.S. 1975. The norm, its variations, their calculation and relationships. Schweiz Mineral Petrogr Mitt 55: 243–256. Source

IRVINE, T.N., BARAGAR, W.R.A. 1971. A guide to the chemical classification of the common volcanic rocks. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 8, pages 523–548. doi.org/10.1139/e71-055

JANOUŠEK, V., FARROW, C.M., ERBAN, V. 2006. Interpretation of whole-rock geochemical data in igneous geochemistry: introducing Geochemical Data Toolkit (GCDkit). Journal of Petrology; volume 47, pages 1255–1259. doi.org/10.1093/petrology/egl013

LARGE, R.R., GEMMELL, J.B., PAULICK, H., HUSTON, D.L. 2001. The Alteration Box Plot: A Simple Approach to Understanding the Relationship between Alteration Mineralogy and Lithogeochemistry Associated with Volcanic-Hosted Massive Sulfide Deposits. Economic Geology; volume 96, pages 957–971. doi.org/10.2113/gsecongeo.96.5.957

MCDONOUGH, W.F. SUN, S.S. 1995. The composition of the Earth. Chemical Geology; volume 120, pages 223–253. doi.org/10.1016/0009-2541(94)00140-4

MIDDLEMOST, E.A.K. 1994. Naming Materials in the Magma/Igneous Rock System. Earth-Science Reviews; volume 37, pages 215–244. doi.org/10.1016/0012-8252(94)90029-9

NESBITT, H.W. 2003. Petrogenesis of siliciclastic sediments and sedimentary rocks. In Geochemistry of Sediments and Sedimentary Rocks: Evolutionary Consideration to Mineral Deposit-Forming Environnements (Lentz, D.R., editor), Geological Association of Canada; volume 4, pages 3951.

PALME, H., O’NEILL, H.S.C. 2004. Cosmochemical estimates of mantle composition. In Treatise on Geochemistry (Holland, H.D. and Turrekian, K.K., editors), Elsevier, Amsterdam, The Netherlands; volume 2, pages 1–38. doi.org/10.1016/B978-0-08-095975-7.00201-1

PECCERILLO, A., TAYLOR, S.R. 1976. Geochemistry of Eocene calc-alkaline volcanic rocks from the Kastamonu area, Northern Turkey. Contributions to Mineralogy and Petrology; volume 58, pages 63–81. doi.org/10.1007/BF00384745

SHAND, S.J. 1943. The eruptive rocks: 2nd edition, John Wiley, New York, 444 pages.

STOREY, C.C., VOS, M.A. 1981. Industrial Minerals of the Pembroke-Renfrew Area; Part I : Marble. Ontario Geological Survey; Mineral Deposits; Circular 21, 158 pages. Source

WHALEN, J.B., CURRIE, K.L., CHAPPELL, B.W. 1987. A-Type granites: Geochemical characteristics, discrimination and petrogenesis. Contributions to Mineralogy and Petrology; volume 95, pages 407–419. doi.org/10.1007/BF00402202

WINCHESTER, J.A., FLOYD, P.A. 1977. Geochemical discrimination of different magma series and their differentiation products using immobile elements. Chemical Geology; volume 20, pages 325–343. doi.org/10.1016/0009-2541(77)90057-2

 

 

 

23 octobre 2020