Carbonatite de Grevet
Étiquette stratigraphique : [narc]gre
Symbole cartographique : nAgre
 

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
 
Auteur(s) :
Proulx, 1989
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Aucun
Région type : Région des lacs Esther et Wedding (feuillet SQRC 32F07-200-0101), dans la partie NW du canton de Grevet (feuillet SNRC 32F07).
Province géologique :
Subdivision géologique :
Sous-province de l’Abitibi
Lithologie : Carbonatite
Catégorie :
Lithodémique
Rang :
Lithodème
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

 

 

Historique

Une intrusion de carbonatite a été reconnue pour la première fois par Proulx (1989) dans le coin NW du canton de Grevet (feuillet 32F07), le long de la voie ferrée. Proulx (1989) a présenté une description détaillée de la carbonatite et l’a désignée sous le nom de « Carbonatite de Grevet » en référence au canton de Grevet. La carbonatite a également été reconnue par Simard (1997) et brièvement décrite par Labbé et Dion (1997). Enfin, Grant (2000) a reconnu une unité lithologique de carbonatite (I4Q), sans la nommer.

Description

La Carbonatite de Grevet consiste principalement en une intrusion de carbonatite, laquelle se présente en deux variétés. La première, la plus abondante, consiste en une roche rougeâtre à brun orangé plus ou moins foncé en surface altérée, gris noir à rosé en surface fraiche, à grain fin et montrant des phénocristaux de feldspath. La seconde variété forme un litage dans la première. La roche est gris blanchâtre en surface altérée, gris blanchâtre légèrement rosé en surface fraiche et à grain fin (Proulx, 1989). La carbonatite est massive à localement bréchique et se compose essentiellement d’une association de carbonates et de feldspath (Labbé et Dion, 1997).

En lame mince, la carbonatite est généralement composée à >80 % de calcite fine à grossière, de feldspath potassique automorphe (microcline), d’ægyrine automorphe, d’ægyrine-augite, d’apatite grossière automorphe, de petits cristaux d’épidote, de quartz globuleux et intersertal, de phlogopite, de pyrite et de limonite. Proulx (1989) a également observé certains phénocristaux de feldspath formant des globules avec des excroissances de cristaux de microcline dans une matrice de calcite.

La Carbonatite de Grevet est entourée de zones minéralisées riches en terres rares, qui sont probablement liées à sa mise en place (exemples : TR-90-6 (Projet Cameron)Proulx – SE, ProulxMalikovsky, Aribou-Liaminou, Félifée). 

Épaisseur et distribution

La Carbonatite de Grevet est interprétée comme une intrusion ovale localisée dans le coin NW du canton de Grevet, à l’est de la route 113, le long de la voie ferrée (Proulx, 1989; Labbé et Dion, 1997). Sur la carte géologique interactive, les dimensions de l’intrusion sont de ~4,2 km de longueur sur une largeur maximale de 560 m. Labbé et Dion (1997) ont souligné la possibilité qu’il puisse s’agir d’un dyke. 

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

D’après Labbé et Dion (1997), il n’existe aucune donnée géochronologique ni relation structurale pour déterminer adéquatement la position stratigraphique de la Carbonatite de Grevet. Selon ces auteurs, il pourrait s’agir d’une intrusion post-tectonique coupant les roches volcaniques du Groupe de Quévillon. L’unité couperait également le Groupe de Vanier-Dalet-Poirier. Le fait qu’elle soit massive appuie cette hypothèse.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

GRANT, M., 2000. Compilation géoscientifique – Géologie 1:20 000, 32F07-200-0101 – LAC CAMERON. In MRNF, 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 32F. CG SIGEOM32F, 64 plans.

LABBE, J Y., DION, D J., 1997. GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC CLEMENT (32F02-200-0201). MRN; RG 96-07, 15 pages, 1 plan.

PROULX, M., 1989. GEOLOGIE DE LA REGION DES LACS ESTHER ET WEDDING. MRN; MB 89-67, 53 pages, 1 plan.

SIMARD, M., 1997. Compilation géoscientifique – Géologie 1:20 000, 32F02-200-0201 – Lac Clément. In MRNF, 2010. CARTE(S) GÉOLOGIQUE(S) DU SIGEOM – feuillet 32F. CG SIGEOM32F, 64 plans.

Citation suggérée

 

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Carbonatite de Grevet. Lexique stratigraphique du Québec. https://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/carbonatite-de-grevet [cité le jour mois année].

Collaborateurs

 

Première publication

Charles St-Hilaire, géo. stag., M. Sc. charles.st-hilaire@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (rédaction et coordination); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (lecture critique et révision linguistique).

 
17 septembre 2021