zone de ferrodiorite du Lac Doré
Étiquette stratigraphique : [narc]ddi
Symbole cartographique : nAddi

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur :Allard, 1976
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Aucune
Région type :La zone de ferrodiorite occupe essentiellement le cœur du Synclinal du Lac Caché et affleure le long de la route 167 à l’ouest du lac Caché (sud-ouest du feuillet SNRC 32G16).
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Roches intrusives mafiques à ultramafiques
Type :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Informel
Usage :Actif

 

 

 

Historique

La zone de ferrodiorite, instaurée par Allard (1976), est initialement incluse en tant que subdivision de la « Série litée » par Daigneault et Allard (1990). Elle est maintenant désignée comme un lithodème informel de l’Unité litée du lac Doré (Leclerc et al., 2017).

 

Description

Selon Leclerc et al. (2017, p. 23) :

« La zone de ferrodiorite est composée de ferrodiorite, de ferrogabbro et de ferropyroxénite. Les affleurements visités le long de la route 167, à l’ouest du lac Caché, exposent un ferrogabbro gris foncé moyennement grenu et magnétique, bréchifié et injecté par une pegmatite grise à blanche issue du Pluton de Chibougamau. L’étude détaillée de la zone de ferrodiorite par Baskin (1975) propose une subdivision en sous-zones F1, F2 et F3. Les ferrogabbros, ferropyroxénites, ferropéridotites et ferrodiorites de la sous-zone F1 ont une couleur gris à vert foncé, une structure à cumulat, une foliation magmatique et montrent localement un litage rythmique (Daignault et Allard, 1990). La sous-zone F2 est composée de ferrodiorites et de ferronorites à plagioclase et pyroxène à grain fin, tandis que la sous-zone F3 est très semblable à la sous-zone F1 (Daigneault et Allard, 1990). » 

 

 

Épaisseur et distribution

La zone de ferrodiorite occupe le cœur du Synclinal du Lac Caché, un pli P1 ouvert plongeant modérément vers le nord-ouest (Daigneault, 1991).

Datation

Aucune.

 

Relation(s) stratigraphique(s)

Dans le secteur du lac Caché, la sous-zone de ferrodiorite succède graduellement à la zone litée et est recouverte par la zone granophyrique (Daigneault et Allard, 1990). Dans le secteur du lac Clark, elle apparaît entre la zone anorthositique et la zone de bordure.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
ALLARD, G.O.The geology of a portion of McKenzie Township, Chibougamau District, Quebec. John Hopkins University; thèse de doctorat, 168 pages.1956
ALLARD, G.O.Doré Lake Complex and its importance to Chibougamau geology and metallogeny. Ministère des Richesses naturelles, Québec; 486 pages, 2 plans.1976DPV 368
BASKIN, G.D.The petrology and chemistry of a portion of the North limb of the Dore Lake Complex, Chibougamau, Quebec, Canada. Université Georgia; thèse de maîtrise, 180 pages.
 
1975
DAIGNEAULT, R. – ALLARD, G.O.Le Complexe du lac Doré et son environnement géologique (région de Chibougamau – Sous-province de l’Abitibi). Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; 290 pages.1990MM 89-03
DAIGNEAULT, R.Évolution structurale du segment de roches vertes de Chibougamau, Sous-province archéenne de l’Abitibi, Québec. Université Laval; thèse de doctorat, 352 pages.1991
LECLERC, F. – ROY, P. – HOULE, P. – PILOTE, P. – BÉDARD, J.H. – HARRIS, L.B. – McNICOLL, V.J., VAN BREEMEN, O. – DAVID, J. – GOULET, N.Géologie de la région de Chibougamau. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; 97 pages, 6 plans.2017RG 2015-03
MINISTÈRE DE L’ÉNERGIE ET DES RESSOURCES (MER)Code stratigraphique nord-américain. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; 76 pages.1986DV 86-02
NORTH AMERICAN STRATIGRAPHIC COMMISSION ON STRATIGRAPHIC NOMENCLATURE (NASC)North American Stratigraphic Code. AAPG Bulletin; volume 29, pages 1547-1591.2005Source

 

 

 

 

1 février 2019