English
 
Suite mafique-ultramafique de Caumont
Étiquette stratigraphique : [narc]cmn
Symbole cartographique : nAcmn

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
Aucune
 
Auteur :Bandyayera et Daoudene, 2018
Âge :Néoarchéen
Coupe type : 
Région type :Les affleurements les plus représentatifs se trouvent au sud du lac Caumont, au sud-ouest de la région du lac Champion (feuillet SNRC 32N09)
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de Nemiscau
Lithologie :Roches mafiques et ultramafiques
Type :Lithodémique
Rang :Suite
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

 

 

Historique

Un ensemble d’intrusions mafiques-ultramafiques associé aux roches volcano-sédimentaires a été cartographié dans la région des lacs Champion et des Montagnes par Valiquette (1975). La Suite mafique-ultramafique a été créée suite aux travaux de l’été 2017 dans la région du lac Champion, afin de regrouper et mieux décrire ces roches (Bandyayera et Daoudene, 2018).

 

 

Description

La Suite mafique-ultramafique de Caumont est constituée d’un ensemble d’intrusions mafiques-ultramafiques interstratifiées par endroits avec les roches volcano-sédimentaires du Groupe du Lac des Montagnes. Sur les cartes géophysiques, ces intrusions sont généralement associées à des anomalies magnétiques positives. Elles forment des corps allongés, lenticulaires et concordants au sein des basaltes amphibolitisés du Groupe du Lac des Montagnes, suggérant que plusieurs de ces intrusions représentent des filons-couches synvolcaniques. À première vue, les roches mafiques et ultramafiques sont massives et homogènes. Cependant, par endroits, ces roches sont fortement déformées et cisaillées. À proximité des zones de cisaillement régionales, elles sont mylonitisées.

Les intrusions ultramafiques sont des péridotites et des pyroxénites finement à moyennement grenues, homogènes, massives à foliées, granoblastiques, typiquement magnétiques. Les roches sont également caractérisées par une patine d’altération brun orangé et une cassure fraîche vert foncé à noire. Les roches sont formées d’actinote, de trémolite, de serpentine, de talc, de magnétite, de clinopyroxène et d’orthopyxène. Les minéraux accessoires observés localement sont le grenat, la cummingtonite, la calcite et l’épidote. Les péridotites contiennent généralement des cristaux arrondis d’olivine serpentinisée. Par endroits, de minces niveaux de péridotite contiennent jusqu’à 20 % de cristaux de talc sous la forme de baguettes disposées en rosettes, interprétés comme des reliques de spinifex d’olivine. L’étendue de ces laves komatiitiques n’a pas pu être déterminée. Des structures de cumulats sont également observées à plusieurs endroits. La surface brunâtre des affleurements est parcourue par des fractures organisées selon des motifs losangiques ou formant des joints polygonaux. Ces fractures en relief négatif renferment de la serpentine, du talc, de la trémolite et de la magnétite. Des veinules de magnétite et de serpentine sont régulièrement observées dans les faciès péridotitiques.

Les intrusions mafiques sont des gabbros moyennement à grossièrement grenus, subophitiques à gloméroporphyriques, amphibolitisés, foliés, vert grisâtre à vert foncé en surface altérée et noir verdâtre ou gris sombre en cassure fraîche. La teneur en minéraux ferromagnésiens (pyroxène amphibolitisé) varie de 40 à 60 %.

La composition normative des péridotites correspond à des harzburgites contenant plus de 30 % MgO, celle des pyroxénites à des webstérites à olivine contenant 9 à 27 % de MgO, et celle des roches mafiques à des norites et des gabbronorites. Toutes ces roches sont d’affinité tholéiitique, montrant des profils plats des terres rares normalisées aux chondrites, subparallèles à ceux de l’encaissant basaltique amphibolitisé (unité nAmo1).

 

 

Épaisseur et distribution

Dans la région du lac Champion (feuillet 32N09), la plus importante de ces intrusions s’étend sur 8 km de longueur et 600 m de largeur. Dans le prolongement vers le nord-est du Groupe du Lac des Montagnes, les travaux de Valiquette (1975) présentent une autre intrusion mafique-ultramafique de 7,5 km de longueur et de plus de 200 m de largeur, localisée au sud de la région du lac Senay (feuillet 32O11).

Datation

Aucune.

 

 

Relation(s) stratigraphique(s)

La Suite mafique-ultramafique de Caumont s’injecte dans les roches du Groupe du Lac des Montagnes. Des bandes de basalte sont par endroits observées en enclaves dans les filons-couches mafiques-ultramafiques.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BANDYAYERA, D. DAOUDENE, Y.Géologie de la région du lac Champion, sous-provinces de La Grande et de Nemiscau, à l’est de Waskaganish, Municipalité Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.2018Bulletin géologiQUE
VALIQUETTE, G.Région de la rivière Nemiscau. Ministère des Richesses naturelles, Québec; RG 158, 156 pages, 3 plans.1975RG 158

 

 

 

 

29 mai 2018