Pluton de Nichicun
Étiquette stratigraphique : [narc]nic
Symbole cartographique : nAnic

Première publication:  
Dernière modification:
Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
 
Auteur : Hammouche et Burniaux, 2018
Âge : Néoarchéen
Coupe type : Aucune
Région type : Région du lac Joubert (feuillet SNRC 23E03)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province de La Grande
Lithologie : Granite mégaporphyrique
Type : Lithodémique
Rang : Lithodème
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Historique

Le Pluton de Nichicun a été introduit par Hammouche et Burniaux (2018) suite aux travaux de cartographie géologique au 1/50 000 dans la région du lac Joubert (feuillets 33H01, 23E03 et 23E04), réalisés durant l’été 2015. Le pluton a été initialement assigné à la Suite de Lataignant par Lamothe et al. (2000), lors du levé au 1/250 000 dans la région du lac Nitchéquon. Ces derniers s’appuyaient sur la composition a priori semblable avec les batholites de Dusterlo et de Delmothe qui font partie de la Suite de Lataignant. Toutefois, la datation U-Pb réalisée sur le Pluton de Nichicun (David, 2018) montre que ce dernier est beaucoup plus jeune que ceux de la Suite de Lataignant. D’autre part, le Pluton d’Artigny (Talla Takam et al., en préparation) montre un âge de mise en place proche de celui du Pluton de Nichicun.

Description

Le pluton correspond à un granite mégaporphyrique qui contient jusqu’à 25 % de phénocristaux de feldspath potassique de 1 à 7 cm de longueur. La roche est d’aspect massif (non foliée), homogène, de teinte rosâtre en surface exposée et en cassure fraîche. Localement, on note un alignement des phénocristaux d’origine magmatique. La roche contient constamment de la biotite (3 à 15 %), de la hornblende (1 à 10 %, localement jusqu’à 15 %) et de la magnétite (2 à 4 %). On y observe localement du grenat en grains submillimétriques isolés (1 à 2 %) et du sphène en traces.

Le pluton contient une multitude d’enclaves de paragneiss, de métatexite et de diatexite, provenant de la Formation de la Rivière Salomon. Il est localement coupé par un granite pegmatitique.

Épaisseur et distribution

Le Pluton de Nichicun forme une masse d’environ 180 kmdans le quart nord-est du feuillet 23E03. Il s’étend sur 12 km dans la direction N-S par 18 km en direction E-W. Aucune donnée n’est disponible pour définir ses paramètres en profondeur. Le pluton affleure au NW du lac Nichicun. Dans ce secteur, deux petites intrusions qui ont les mêmes caractéristiques que l’intrusion principale ont donc été assignées à ce pluton.

Datation

Lamothe et al. (2000) avaient assigné cette intrusion à la Suite de Lataignant dont l’âge se situe entre 2638 et 2642 Ma (David et Parent, 1997; Parent, 1998). Une récente datation du Pluton de Nichicun indique un âge de cristallisation de 2592 ±5,2 Ma (David, 2018), bien plus jeune que celui des intrusions de la Suite de Lataignant. Cet âge est comparable à celui du Pluton d’Artigny (2589 ±4 Ma; Davis et Sutcliffe, 2018).  

Unité Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Référence(s)
nAnic 1998-CB-3195A U-Pb Zircon 2592 5,2 5,2 David, 2018

Relation(s) stratigraphique(s)

Le contact du pluton avec les unités adjacentes n’a pas été observé. Toutefois, son âge permet de présumer qu’il est intrusif dans les roches sédimentaires de la Formation de la Rivière Salomon. De plus, il contient plusieurs enclaves provenant de cette formation.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
DAVID, J.  Datation U-Pb dans la Province du Supérieur effectuées au GEOTOP en 2015-2016. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; MB 2018-16, 24 pages. 2018 MB 2018-16
LAMOTHE, D. – THERIAULT, R. – LECLAIR, A. 

Géologie de la région du lac Nitchequon (SNRC 23E). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 99-14; 40 pages, 1 plan.

2000 RG 99-14
TALLA TAKAM, F. – BEAUCHAMP, A.-M. – MASSEI, F.

Géologie de la région du lac Emmanuel (33A09, 33A10, 33A15, 33A16) et du lac Léran (23D11, 23D12, 23D13, 23D14 et 23D15), Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec.

En préparation
DAVID, J. – PARENT, M. 

Géochronologie U-Pb du Projet Moyen-​Nord. GEOTOP, rapport soumis au Ministère des Ressources naturelles du Québec; GM 59903, 90 pages.

1997 GM 59903
PARENT, M. 

Géochronologie U-Pb du Projet Moyen-Nord, phase II. GEOTOP, rapport soumis au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; GM 59904, 63 pages.

1998 GM 59904
HAMMOUCHE, H. – BURNIAUX, P.

Géologie de la région du lac Joubert (SNRC 23E03, 23E04, 33H01), municipalité d’Eeyou Istchee Baie-James. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; RG 2018-04, 53 pages.

2018 RG 2018-04
13 décembre 2019