Pluton de Chevrillon
Étiquette stratigraphique : [narc]che
Symbole cartographique : nAche

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
Aucune
Auteur :Boudreault, 1977
Âge :Néoarchéen
Coupe type :Aucune
Région type :Sud du lac du Sauvage (partie ouest du feuillet 32J01-200-0101), le long d’un chemin forestier (UTM NAD83, zone 18, 540684 mE, 5547651 mN)
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Granodiorite, monzonite
Type d’unité :Lithodémique
Rang :Lithodème
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Le Pluton de Chevrillon est décrit pour la première fois par Sabourin (1956) et nommé dans le rapport de Boudreault (1977) décrivant la partie est du canton de Blaiklock.

Description

La granodiorite et la monzonite sont massives et ont une couleur blanchâtre à rose blanchâtre. Elles se caractérisent par la présence de phénocristaux centimétriques zonés de feldspath potassique, d’enclaves millimétriques à décimétriques de roche volcanique et de gabbro (tous deux amphibolitisés) et de nombreux joints hématitisés. En lames minces, les phénocristaux de microcline baignent dans une matrice à grain moyen constituée de microcline, de plagioclase zoné, de quartz (rare dans le faciès monzonitique) et d’une quantité accessoire de biotite, de hornblende chloritisée et d’épidote (Duquette, 1982). Le Pluton de Chevrillon comprend une auréole de métamorphisme de contact d’une largeur estimée à 1,6 km et caractérisée par la présence de hornblende dans les roches volcaniques mafiques de la Formation de Bruneau (Duquette, 1982). Les trois intrusions granodioritiques et monzonitiques au nord et à l’ouest du Pluton de Chevrillon pourraient constituer des plutons satellites du Pluton de Chevrillon. Ceux-ci ne contiennent toutefois pas de phénocristaux et sont légèrement foliés.

Épaisseur et distribution

Le Pluton de Chevrillon est une intrusion ovoïde dont l’axe long, orienté nord-sud, mesure 11 km et l’axe court, orienté est-ouest, mesure 8 km.

Datation

Aucune.

Relations stratigraphiques

Le Pluton de Chevrillon coupe les roches volcaniques et sédimentaires des formations de Bruneau (datée à 2724,4 ±1,2 Ma; Davis et al., 2014) et de Bordeleau (partie supérieure du Groupe de Roy), ainsi que les roches sédimentaires de la Formation de Chebistuan (Groupe d’Opémisca).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BOUDREAULT, A.P.Géologie de la demie est du canton de Blaiklock (comté d’Abitibi-Est). Ministère des Richesses naturelles, Québec; DPV-541, 10 pages, 1 plan.1977DPV 541
DAVIS, D.W. – SIMARD, M. – HAMMOUCHE, H. – BANDYAYERA, D. – GOUTIER, J. – PILOTE, P. – LECLERC, F. – DION, C.Datations U-Pb effectuées dans les provinces du Supérieur et de Churchill en 2011-2012. Ministère des Ressources naturelles, Québec; RP 2014-05, 62 pages.2014RP 2014-05
DUQUETTE, G.Demie nord des cantons de McKenzie et de Roy et Quart nord-ouest du canton de McCorkill – Rapport final. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DPV-837, 76 pages, 4 plans.1982DPV 837
SABOURIN, R.J.E.Blaiklock area (Abitibi territory and Abitibi-East county) – Final report. Ministère des Mines, Québec; DP-484, 44 pages, 1 plan.1956DP 484

 

 

 

 

6 mars 2018