English
 
Suite de Cadieux
Étiquette stratigraphique : [narc]cad
Symbole cartographique : nAcad
 

Première publication : 26 février 2018
Dernière modification : 4 décembre 2020

 

 

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.

Aucune

 
Auteur : Beauchamp et al., 2018
Âge : Néoarchéen
Stratotype : Aucun
Région type : Régions du lac Cadieux et de l’île Bohier (feuillets SNRC 33A02, 33A07 et 33A08)
Province géologique : Province du Supérieur
Subdivision géologique : Sous-province d’Opatica
Lithologie : Granodiorite, monzodiorite quartzifère et monzodiorite porphyroïdes
Catégorie : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

 

 

 

 

Historique

Hocq (1985) a introduit dans le cadre de ses travaux le Massif du lac Cadieux, d’une superficie de 485 km2, entre la Ceinture de roches vertes de la Haute-Eastmain (CRVHE) et la rivière Eastmain. Ce grand ensemble felsique à intermédiaire est décrit comme majoritairement granodioritique. Par la suite, Roy a précisé la nature de ce massif et y a introduit la granodiorite du lac Cadieux, décrite comme rubanée et légèrement porphyrique. Beauchamp et al. (2018) ont affiné la nomenclature de cette unité et l’ont renommée Pluton de Cadieux. Puisque deux masses intrusives additionnelles ont été identifiées dans les feuillets 33A08, 33A07 et 33A02, le Pluton de Cadieux est devenu la Suite de Cadieux (Beauchamp, 2019).

 

 

Description

La Suite de Cadieux est majoritairement composée de monzodiorite quartzifère et de granodiorite. L’unité est très homogène et se distingue aisément des autres roches du secteur, notamment par sa structure porphyroïde à phénocristaux de feldspath potassique. Ces phénocristaux zonés mesurent de 1 à 3 cm et peuvent représenter 1 à 20 % de la roche, le reste de la roche étant de granulométrie moyenne. La roche est gris-blanc en surface altérée et gris rosé en cassure fraîche. La foliation Sn est bien visible et marquée par un alignement des minéraux ferromagnésiens dans les plans d’aplatissement. Les phénocristaux sont aussi étirés localement selon la fabrique principale. Les principaux minéraux ferromagnésiens qui la constituent sont la biotite (1 à 15 %), la hornblende (1 à 10 %) et la magnétite. Le sphène est communément observé (1 à 3 %). Au microscope, on observe l’épidote et l’allanite (localement zonée), le zircon et l’apatite. Le magnétisme de la roche varie de moyen à fort selon la proportion de magnétite présente. Les principales altérations qui affectent la roche sont une légère chloritisation et une légère hématitisation.

Des injections de granite rosé massif à faiblement folié leucocrate à biotite ± magnétite ± hornblende coupent la plupart des affleurements de la Suite de Cadieux. Des petites enclaves de diorite à hornblende, biotite et magnétite sont présentes en faibles proportions dans les roches de cette suite. Ces unités lithologiques ne sont pas cartographiables à l’échelle 1/50 000.

 

Du point de vue de la lithogéochimie (Beauchamp, 2019), les roches de la Suite de Cadieux ont une affinité alcalino-calcique à calco-alcaline (Frost et al., 2001). Elles sont surtout métalumineuses et de type I (Maniar et Picolli, 1989). Elles sont situées dans le champ des granites d’arc volcanique (Pearce et al., 1984). Le profil des terres rares ne présente pas d’anomalie particulière et montre un enrichissement en terres rares légères par rapport aux terres rares lourdes. Les roches de la Suite de Cadieux sont moins magnésiennes et légèrement plus enrichies en terres rares légères que les roches du Batholite de Macleod et de la Suite de Lépante. Le diagramme multiéléments normalisé à la chondrite CI (McDonough et Sun, 1995) expose des anomalies négatives en Nb, Ta, P et Ti et des anomalies positives en La, Ce et Nd.

 

Épaisseur et distribution

Il y a deux occurrences de la Suite de Cadieux dans les feuillets 33A08 et 33A07. La première, située dans la portion nord, a la forme d’un ovale dont le petit axe mesure 8 km et le grand axe fait 15 km autour duquel viennent se mouler les basaltes du Groupe de René. L’Anticlinal du Lac Hécla traverse le cœur du pluton parallèlement au grand axe. La deuxième occurrence longe tout le flanc sud de la branche ouest de la CRVHE, du sud de l’île Bohier, à l’est, jusque dans le feuillet 33A07, à l’ouest. Elle fait un crochet vers le nord-ouest et enveloppe l’extrémité ouest de la CRVHE.

Datation

Deux échantillons de la Suite de Cadieux (17-JM-6059A et 18-AB-1078A) ont été prélevés durant les campagnes de 2017 et 2018 pour des datations isotopiques U-Pb. Selon les âges de cristallisation obtenus, la Suite de Cadieux s’est mise en place entre 2699 ±5 Ma (Davis et Sutcliffe, 2018) et 2700 ±3 Ma (Davis, 2019).

Unité Numéro d’échantillon Système isotopique Minéral Âge de cristallisation (Ma) (+) (-) Âge métamorphique (Ma) (+) (-) Référence(s)
nAcad 2017-JM-6059A  U-Pb Zircon 2699 5 5       Davis et Sutcliffe, 2018
2018-AB-1078A U-Pb Zircon 2700 3 3       Davis, 2019
Titanite       2651 14 14

Relations stratigraphiques

La Suite de Cadieux coupe plusieurs unités d’âge mésoarchéen à néoarchéen dans la région du lac Cadieux et de l’île Bohier, notamment les roches gneissiques et intrusives du Complexe de Misasque, le Pluton de Digne, les roches volcaniques du Groupe de René, les roches sédimentaires du Groupe de Bohier, le Batholite de Macleod et les paragneiss migmatitisés du Complexe de Laguiche.

Un épisode de plutonisme important de 2705 à 2699 Ma a contribué à la mise en place de plusieurs masses intrusives dans la région du lac Cadieux et de l’île Bohier. Cette période correspond à l’âge de cristallisation magmatique de l’unité tonalitique du Complexe de Mabille (nAmbi1), du Batholite de Macleod et de la Suite de Cadieux.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Publications accessibles dans SIGÉOM Examine

BEAUCHAMP, A.-M. 2019. Géologie et potentiel minéral de la région du lac Cadieux, sous-provinces d’Opatica et d’Opinaca, Eeyou Istchee Baie-James, Canada. MERN. BG 2019-02, 2 plans

BEAUCHAMP, A.-M., MASSEI, F., DAOUDENE, Y. 2018. Géologie de la région de l’île Bohier, au contact entre les sous-provinces d’Opatica, d’Opinaca et le bassin d’Otish, au nord de Mistassini, Eeyou Istchee Baie-James, Québec, Canada. MERN. BG 2018-02, 2 plans.

DAVIS, D.W. 2019. Rapport sur les datations U-Pb de roches du Québec 2018-2019, projets Lac Cadieux et Lac Watts. University of Toronto, MB 2019-09, 82 pages.

DAVIS, D W., SUTCLIFFE, C.N. 2018. U-Pb Geochronology of Zircon and Monazite by LA-ICPMS in Samples from Northern Quebec. UNIVERSITY OF TORONTO. MB 2019-01, 113 pages.

HOCQ, M. 1985. Géologie de la région des lacs Campan et Cadieux, Territoire-du-Nouveau-Québec. MRN. ET 83-05, 188 pages.

ROY, C. 1988. Géologie du secteur de l’île Bohier de la bande volcanosédimentaire de la rivière Eastmain supérieure. MRN. MB 88-16, 115 pages.

 

 

Autres publications

FROST, B.R., BARNES, C.G., COLLINS, W.J., ARCULUS, R.J., ELLIS, D.J., FROST, C.D. 2001. A geochemical classification for granitic rocks. Journal of Petrology; volume 12, numéro 11, pages 2033-2048. https://academic.oup.com/petrology/article/42/11/2033/1480305

MANIAR, P.D., PICCOLI, P.M. 1989. Tectonic discrimination of granitoids. Geological Society of America Bulletin; volume 101, pages 635-643. https://doi.org/10.1130/0016-7606(1989)101

MCDONOUGH, W.F., SUN, S.S. 1995. The composition of the Earth. Chemical Geology; volume 120, pages 223-253. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/0009254194001404

PALME, H., O’NEILL, H.S.C. 2004. Cosmochemical estimates of mantle composition. In Treatise on Geochemistry. (Holland, H.D. and Turrekian, K.K. editors), Elsevier, Amsterdam, The Netherlands; volume 2, pages 1-38. http://doi.org/10.1016/B978-0-08-095975-7.00201-1

PEARCE, J.A., HARRIS, N. W., TINDLE, A.G. 1984. Trace element discrimination diagrams for the tectonic interpretation of granitic rocks. Journal of Petrology; volume 25, pages 956-983. https://doi.org/10.1093/petrology/25.4.956

 

Citation suggérée

Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Suite de Cadieux. Lexique stratigraphique du Québec. http://gq.mines.gouv.qc.ca/lexique-stratigraphique/province-du-superieur/suite-de-cadieux [cité le jour mois année].

 

Collaborateurs

Première publication

Frédéric Massei, géo., M. Sc. frederic.massei@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Mélina Langevin, géo. stag., B. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Nathalie Bouchard et Ricardo Escobar Moran (montage HTML). 

Révision(s)

Anne-Marie Beauchamp, ing., M. Sc. anne-marie.beauchamp@mern.gouv.qc.ca (rédaction)

Mehdi A. Guemache, géo., Ph. D. (coordination); Patrice Roy, géo., M. Sc. (lecture critique); Simon Auclair, géo., M. Sc. (révision linguistique); Céline Dupuis, géo., Ph. D. (version anglaise); Ricardo Escobar Moran (montage HTML).

 
26 février 2018