English

 

 
Formation de Caste (Alc)
Groupe de Kewagama
Étiquette stratigraphique : [narc]kw
Symbole cartographique : nAkw

Première publication : 17 juillet 2018
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.

Aucune

Auteur :Gunning, 1936
Âge :Précambrien / Archéen / Néoarchéen
Coupe type :Aucune
Région type :Feuillets SNRC 32D07, 32D08 et 32C05
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Roches sédimentaires
Type d’unité :Lithostratigraphique
Rang :Groupe
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Unité(s) apparentée(s)

 

 

 

 

Historique

Le Groupe de Kewagama est évoqué pour la première fois dans les rapports et cartes géologiques à l’échelle de 1:12 000 de Gunning (1936) et de Gunning et Ambrose (1939, 1940). Ces auteurs sont les premiers à avoir présenté une subdivision lithostratigraphique cohérente de la région de Cadillac-Malartic. Les résultats de leurs travaux les ont menés à diviser l’empilement stratigraphique connu dans les années 1940 en deux séquences sédimentaires, soit les groupes de Kewagama et de Cadillac, et en deux séquences volcaniques, soit les groupes de Malartic et de Blake River. À cette époque, le Groupe de Kewagama comprenait les groupes de Kewagama et de Pontiac actuels. Pour sa part, le Groupe de Blake River incluait les groupes de Blake River et de Piché actuels. Latulippe (1976), Dimroth et al. (1982), Imreh (1984, 1991) et Pilote et al. (2009) ont par la suite repris les travaux de Gunning et Ambrose (1939, 1940) et ont préconisé l’usage de l’expression « Formation de Kewagama », qui désigne alors uniquement les lithologies sédimentaires situées entre les localités de Rivière-Héva et de Dubuisson (feuillets 32D01, 32D07 et 32D08). La Formation de Mont-Brun (nAmn) représente la bande centrale, laquelle avait historiquement été assignée au Groupe de Kewagama durant plusieurs décennies. La Formation de Caste (nAlc), auparavant désignée « Groupe du lac Caste » (Dimroth et al., 1973; Dimroth et Rocheleau, 1979) ou « Formation du lac Caste » (Dimroth et al., 1982), représente trois lentilles de roches sédimentaires tectoniquement segmentées et coincées entre les volcanites des groupes de Kinojévis et de Malartic.

Sur la base de similitudes entre trois différents bassins sédimentaires d’âges analogues situés dans les régions de Malartic, Cadillac et Rouyn-Noranda, nommés respectivement formations de la Rivière Dufresnoy, de Mont-Brun et de Caste, Goutier (1997) propose de les regrouper sous l’appellation de Groupe de Kewagama.

Description

Les diverses unités du Groupe de Kewagama sont constituées de roches sédimentaires turbiditiques déposées dans des bassins profonds situés en périphérie des centres volcaniques. De façon plus précise, le Groupe de Kewagama se compose d’interdigitations de grès et de mudrock constituant des lits centimétriques, lesquels montrent des laminations parallèles et un granoclassement normal. Ces dernières sont généralement séparées des roches volcaniques adjacentes par des failles. Le Groupe de Kewagama a été affecté dans son ensemble par un métamorphisme régional caractéristique du faciès des schistes verts (Bouchard, 1979, 1981; Imreh, 1984; Tourigny, 1984).

La Formation de la Rivière Dufresnoy (nAdy) est l’unité la plus vieille; elle affleure sur la rive est du petit lac Dufresnoy et au SE de la rivière Dufresnoy (feuillet 32D07). Les unités sédimentaires de la Formation de la Rivière Dufresnoy se composent d’une alternance de wacke lithique gris (70 %) et de mudrock gris foncé à noir (30 %). La séquence contient aussi des passages de conglomérat polygénique, observés entre autres en forage dans le secteur de la mine Bouchard-Hébert (Goutier, 1997). De minces lits granoclassés contiennent des laminations parallèles, suggérant des coulées turbiditiques comparables à celles des autres unités du Groupe de Kewagama. Cette formation repose ponctuellement en concordance sur les volcanites du Groupe de Blake River (Goutier, 1997).

Des affleurements très caractéristiques de la Formation de Mont-Brun sont localisés sur le bord de la rivière Kinojévis, près du village de Mont-Brun (feuillet 32D07). On observe typiquement un grès gris pâle et un mudrock gris foncé formant des lits d’épaisseur millimétrique à centimétrique créés par des courants de turbidité. Les contacts avec les unités volcaniques adjacentes sont communément occupés par des failles. La Formation de Mont-Brun s’étend depuis la Faille Porcupine-Destor dans la région de Rouyn-Noranda (feuillet 32D11) jusqu’au sud de la mine Camflo, à l’est de Malartic (feuillet 32D01). Dans la région de Malartic, cette formation est essentiellement constituée de bancs de grès d’une épaisseur moyenne de 15 cm, de lits de pélite d’environ 5 cm d’épaisseur, de niveaux de grès conglomératique d’un maximum de 20 cm d’épaisseur et de formations de fer de quelques mètres de largeur. La plupart des lits de grès sont bien granoclassés. En affleurement, les lits de grès présentent une couleur d’altération beige, alors que ceux de pélite sont plutôt brunâtres.

La Formation de Caste se compose de grès et de mudrock de nature turbiditique situés entre les failles d’Aiguebelle et de La Pause (feuillets 32D07, 32D08 et 32C05). Ces roches sont similaires aux autres turbidites observées dans le Groupe de Kewagama, à l’exception de lits argileux plus fins, plus siliceux et noirs. Certains lits ont l’apparence de chert noir.

Épaisseur et distribution

Les roches appartenant au Groupe de Kewagama affleurent essentiellement dans les feuillets 32D01, 32D06, 32D07, 32D08, 32C04 et 32C05. Ce groupe s’étend sur une longueur d’environ 130 km, depuis le lac Duparquet à l’ouest jusqu’au lac Senneville à l’est.

 

 

 

Datation

Feng et Kerrich (1991) ont daté la Formation de Caste à <2691 Ma et Davis (1991 et 1992) a daté la Formation de Mont-Brun entre <2682 et 2687 Ma. Ces datations indiquent que l’ensemble des roches sédimentaires turbiditiques des régions de Malartic, Cadillac et Rouyn-Noranda sont dans leur ensemble collectivement du même âge et, de surcroît, plus jeunes que les volcanites adjacentes.

 

Relation(s) stratigraphique(s)

L’ensemble des formations composant le Groupe de Kewagama sont communément bordées par des failles, le long de leur contact avec les unités volcanites voisines. Dans ses études sur les roches de la région de Cadillac-Malartic, Bouchard (1979, 1980) a montré que les unités sédimentaires des groupes de Kewagama et de Cadillac ne formaient pas une séquence homoclinale telle que proposée originalement par Gunning et Ambrose (1940). Au contraire, elles représenteraient plutôt des ensembles lithologiques bordés par des failles importantes. Chacune de ces formations sédimentaires exhibe un style de déformation propre et des motifs d’interférence particuliers reliés à une tectonique polyphasée, qui ne se retrouvent pas dans les unités volcaniques adjacentes (Bouchard, 1981; Tourigny, 1984).

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BOUCHARD, M.Tectonique de la région de Cadillac-Malartic. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DPV 683, 16 pages.

1979

DPV 683
BOUCHARD, M.Région de Cadillac-Malartic. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; DPV 791, 12 pages.1981DPV 791
DAVIS, D. W.Age constraints on deposition and provenance of Archean sediments in the Southern Abitibi and Pontiac Subprovinces from U-Pb Analyses of detrital zircons. Association géologique du Canada – Association minéralogique du Canada; congrès annuel conjoint avec la Society of Economic Geologists, Toronto, programme et résumés, volume 16, page A29.1991
DAVIS, D. W.Age constraints on deposition and provenance of Archean sediments in the Southern Abitibi and Pontiac Subprovinces from U-Pb analyses of detrital zircons. Lithoprobe; projet Abitibi-Grenville, rapport d’atelier, Montréal 1991, pages 147-150.1992
DIMROTH, E. – BOIVIN, P. – GOULET, N. – LAROUCHE, M.Tectonic and volcanological studies in the Rouyn-Noranda area. Ministère des Richesses naturelles, Québec; DP 138, 59 pages.1973DP 138
DIMROTH, E. – ROCHELEAU, M.Volcanology and sedimentology of Rouyn-Noranda area, Québec. Association géologique du Canada – Association minéralogique du Canada; livret-guide d’excursion A-1, Université Laval, Québec.1979
DIMROTH, E. – IMREH, L. – ROCHELEAU, M. – GOULET, N.Evolution of the south-central part of the Archean Abitibi Belt, Quebec. Part 1: Stratigraphy and paleogeographica1 model. Canadian Journal of Earth Sciences; volume 19, pages 1729-1758.1982Source
FENG, R. – KERRICH, R.Single zircon age constraints on the tectonic juxtaposition of the Archean Abitibi greenstone belt and Pontiac Subprovince. Geochimica et Cosmochimica Acta; volume 55, pages 3437-3441.1981Source
GOUTIER, J.Géologie de la région de Destor (32D/07-200-0201). Ministère des Ressources naturelles, Québec; RG 96-13, 39 pages.1997RG 96-13
GUNNING, H.C. – AMBROSE, J.W.Malartic area, Abitibi County, Quebec. Geological Survey of Canada; Paper 37-4.1937Source
GUNNING, H.C. – AMBROSE, J.W.The Timiskaming-Keewatin problem in the Rouyn-Harricanaw region, north-western Quebec. Transactions of the Royal Society of Canada; 33, pages 19-49.1939
GUNNING, H.C. – AMBROSE, J.W.Malartic area, Quebec. Geological Survey of Canada; Memoir 222, 142 pages.1940Source
IMREH, L.Sillon de La Motte-Vassan et son avant-pays méridional: synthèse volcanologique, lithostratigraphique et gîtologique. Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec; MM 82-04, 72 pages.
 
1984MM 82-04
IMREH, L.Notes accompagnant les cartes préliminaires au 1:15 840 de l’Abitibi-Est méridional – projet de gitologie prévisionnelle – coupure 32D/01. Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec; MB 90-371991MB 90-37
LATULIPPE, M.Excursion géologique / geological excursion,
Val-d’Or – Malartic. Ministère des Richesses naturelles; DP 367, 129 pages.
1976DP 367
PILOTE, P. – McNICOLL, V. – DAIGNEAULT, R. – MOORHEAD, J.Géologie et nouvelles corrélations dans la partie ouest du Groupe de Malartic et dans le Groupe de Kinojévis, Québec. Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Québec; MB 2009-09, pages 55-60.2009MB 2009-09
TOURIGNY, G.Géologie structurale et métamorphisme des roches précambriennes du Groupe de Kewagama dans la région de Cadillac-Malartic, Abitibi, Québec. Mémoire de maîtrise, Université de Montréal, Montréal, Québec, 98 pages.1984

 

 

 

 

17 juillet 2018