English
 
Formation de Fiedmont
Étiquette stratigraphique : [narc]fd
Symbole cartographique : nAfd

Première publication :  
Dernière modification :

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
 
nAfd3 Conglomérat et grès conglomératique
nAfd2 Grauwacke et schiste à biotite
 
 
Auteur :Jones, 1964
Âge :Précambrien / Archéen / Néoarchéen
Coupe type :À environ 1 km au nord-est de la colline du Mont-Vidéo, feuillet 32C05-200-0202
Région type :Partie centrale-est du feuillet 32C05-200-0202
Province géologique :Province du Supérieur
Subdivision géologique :Sous-province de l’Abitibi
Lithologie :Roches sédimentaires
Type d’unité :Lithostratigraphique
Rang :Formation
Statut :Formel
Usage :Actif

 

 

Historique

Les roches sédimentaires de cette formation ont été identifiées pour la première fois par James et Mawdsley (1929), qui les ont associées à des unités de type « Keewatin ou Timiskaming ». Par la suite, Tremblay (1946, 1947a, 1947b, 1950a, 1950b) a assigné ces unités au « Groupe de Kewagama ». Dawson (1966) a par la suite employé la même nomenclature que Tremblay.

Ces roches sédimentaires ont été décrites par Jones (1964) dans le quart nord-ouest du canton de Fiedmont. Cet auteur décrit de façon exhaustive ces unités sédimentaires (grauwacke, conglomérat polygénique à cailloux de granitoïdes, schiste à biotite, quartzite), mais ne propose pas de nom formel de formation à cette époque. Il les nomme seulement « zone sédimentaire de Fiedmont » et les interprète comme contemporaines aux roches volcaniques qui les encaissent. La présence de ces roches sédimentaires est également mentionnée dans Imreh (1979).

Le nom formel de « Formation de Fiedmont » apparaît pour la première fois dans le travail de synthèse cartographique de Imreh (1984). Le nom et celui de ses subdivisions apparaissent également dans la cartographie d’Imreh (1991) portant sur le feuillet 32C05-200-0201. L’auteur signale alors la présence de roches sédimentaires (grauwacke, conglomérat) situées à l’interface ou à l’intérieur des unités volcaniques de la formation de Héva-Nord et dans la partie supérieure de la Formation de Dubuisson. Suivant cette logique, l’appellation « Formation de Fiedmont » est également utilisée par Beullac (1983), l’un des collaborateurs de l’équipe d’Imreh, pour décrire la continuité de ces unités sédimentaires vers l’est, dans le feuillet 32C05-200-0202.

 

Description

La Formation de Fiedmont comprend des unités de conglomérat, de grès conglomératique, de grauwacke et des schiste à biotite. La stratification est caractérisée par l’alternance de lits de grauwacke massif, de 2 à 5 cm d’épaisseur, et de lits à grain fin schisteux de 7 à 10 cm d’épaisseur, le tout constituant une séquence homoclinale à polarité SW. En général, la stratification s’observe relativement bien mais avec une qualité inégale, en partie à cause de la déformation croissante sur les bordures de cette formation. La stratification montre une orientation variant de E-W à NE-SW, avec un pendage incliné de 30º à 60° vers le SW. Fait à noter, ces séquences sont renversées.

Les lithologies montrent une schistosité relativement bien développée, particulièrement en bordure du Batholite de La Corne. La schistosité est d’orientation générale 110° avec un pendage de 50° vers le nord. Elle s’incurve davantage vers le SE en bordure est du feuillet 32C05-200-0201. Elle est de plus soulignée par l’orientation préférentielle des feuillets de biotite et de séricite.

Deux unités informelles sont reconnues dans la Formation de Fiedmont : nAfd2 et nAfd3. L’unité Afd1 n’existe pas.

Formation de Fiedmont 2 (nAfd2) : Grauwacke et schiste à biotite

Formation de Fiedmont (nAfd2)

Les niveaux de grès varient de massifs à bien laminés, avec une granulométrie de moyenne à fine. Ils sont gris foncé, prenant des teintes allant du gris au brun en surface altérée. Ces roches sont majoritairement composées de quartz et de feldspath, avec de la biotite, de la séricite et de la chlorite interstitielles. Des lits entrecroisés sont observés dans ces grauwackes, indiquant un sommet stratigraphique vers le SW. De telles structures sont représentatives d’un environnement de déposition fluviatile de faible profondeur.

Formation de Fiedmont 3 (nAfd3) : Conglomérat et grès conglomératique

Formation de Fiedmont 3 (nAfd3) Formation de Fiedmont 3 (nAfd3)Formation de Fiedmont 3 (nAfd3)Formation de Fiedmont 3 (nAfd3)

Les niveaux de conglomérat se trouvent dans les parties centrale et est du feuillet 32C05-200-0201. Ces unités sont constituées de blocs, de cailloux et de galets de roches volcaniques mafiques et felsiques, de diorite quartzifère à biotite, de tonalite foliée à biotite et de fragments de veines de quartz. Ces divers fragments sont enrobés d’une matrice gréseuse. Ils sont arrondis, elliptiques, subanguleux ou anguleux et peuvent atteindre 20 à 30 cm de diamètre. Les lits de conglomérat et de grauwacke peuvent atteindre une épaisseur moyenne de quelques dizaines de centimètres.

Épaisseur et distribution

La bande sédimentaire de Fiedmont occupe une position structurale particulière, étroitement confinée par des failles d’envergure régionale sur ses côtés nord (Faille d’Aiguebelle), est et sud. Elle se poursuit sur environ 18 km en direction est-ouest et son épaisseur moyenne atteint environ 1 km.

Datation

Les associations particulières de faciès et la nature polygénique des conglomérats évoquent un environnement de déposition communément associé à des bassins d’âge Timiskaming. Par contre, une datation U-Pb en cours sur des zircons provenant d’un faciès gréseux a livré un âge préliminaire de 2717 Ma (J. David, communication personnelle, 2017), comparable à celui de la Formation de Lanaudière. De plus amples travaux de cartographie et de géochronologie seront requis sur cette formation pour clarifier ces ambiguïtés.

 

Système isotopiqueMinéralÂge de cristallisation (Ma)(+)(-)Référence(s)
U-PbZircon2717  J. David, communication personnelle, 2017

Relation(s) stratigraphique(s)

Cette bande de roche sédimentaire, d’orientation générale est-ouest, est bordée sur son côté nord par la Faille d’Aiguebelle. La Formation de Fiedmont s’incurve autour du Batholite de La Corne et se poursuit vers le sud-est, selon une orientation nord-sud.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

Auteur(s)TitreAnnée de publicationHyperlien (EXAMINE ou Autre)
BEULLAC, R.Région de Barraute-Fiedmont. Ministère de l’Énergie et des Ressources du Québec; 1 carte annotée.1983DP-84-02
DAWSON, K.R.A comprehensive study of the Preissac-La Corne Batholith, Abitibi County, Quebec. Commission géologique du Canada; Bulletin 142, 76 pages, 3 cartes.
 
1966Source
JAMES, W.F. – MAWDSLEY, J.B.Fiedmont Sheet, Abitibi County, Quebec; Commission géologique du Canada, Carte 206A.
 
1929Source
JONES, R.E.Quart nord-ouest du canton de Fiedmont, comté d’Abitibi Est. Ministère des Richesses Naturelles, Québec; 39 pages, 1 carte.
 
1964RG 108
IMREH, L.Lithostratigraphie et roches ultramafiques du secteur de Val-d’Or-Amos. Association géologique du Canada, congrès de Québec, 1979; livret-guide de l’excursion A-4, 40 pages.1979
IMREH, L.Sillon de La Motte-Vassan et son avant-pays méridional: synthèse volcanologique, lithostratigraphique et gîtologique. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; 85 pages, 3 cartes.1984MM 82-04
IMREH, L.Cartes préliminaires au 1:15 840 de l’Abitibi-Est méridional – Projet de gîtologie – coupure 32C05 W. Ministère de l’Énergie et des Ressources, Québec; MB 90-39, 18 pages, 2 cartes annotées.1991MB 90-39
TREMBLAY, L.P.Lacorne map-area, Abitibi county, Quebec. Commission géologique du Canada, Paper 46-13, 6 pages, 1 carte.

1946

Source
TREMBLAY, L.P.Lcorne map-area, Abitibi county, Quebec. Commission géologique du Canada, Paper 47-8, 7 pages, 1 carte.1947aSource
TREMBLAY, L.P.Barraute, Abitibi County, Quebec. Commission géologique du Canada, Paper 47-9, 1 page, 1 carte.1947bSource
TREMBLAY, L.P.Fiedmont map-area, Abitibi county, Quebec. Commission géologique du Canada, Mémoires 253, 113 pages, 1 carte.1950aSource
TREMBLAY, L.P.Fiedmont, Québec. Commission géologique du Canada, Carte série « A » 999A, 1 carte.1950bSource

 

 

11 juin 2018