English

 

 
Suite de Lepers
Étiquette stratigraphique : [ppro]ler
Symbole cartographique : pPler

Première publication:  
Dernière modification:

 

 

Subdivision(s) informelle(s)
La numérotation ne reflète pas nécessairement la position stratigraphique.
Aucune
 
Auteur : Mathieu et al., 2018
Âge : Précambrien / Protérozoïque / Paléoprotérozoïque
Coupe type :  
Région type : Région de Pointe Le Droit (feuillet SNRC 24P)
Province géologique : Province de Nain
Subdivision géologique : Domaine de Burwell
Lithologie : Webstérite à olivine
Type d’unité : Lithodémique
Rang : Suite
Statut : Formel
Usage : Actif

 

Unité(s) apparentée(s)

Aucune

 

Historique

Van Kranendonk et al. (1994) et Van Kranendonk et Wardle (1994) ont cartographié des lithologies ultramafiques qu’ils associent aux Gneiss de Tasiuyak et au Complexe de Noodleook, dans la région du lac de Lorière (feuillet 24P10) et de Ryans Bay (feuillet 24P09). Mathieu et al. (2018) corroborent ces observations dans la région de Pointe Le Droit (feuillet 24P) et de Grenfeld Sound (feuillet 25A). Ils cartographient également des webstérites dans les roches de la Suite de Killinek et introduisent la Suite de Lepers pour regrouper les intrusions ultramafiques du Domaine de Burwell, associées spatialement tant aux métasédiments qu’aux gneiss et aux intrusions.

Description

La Suite de Lepers ne comprend qu’une unité de roches intrusives ultramafiques métamorphisées (pPler). Les échantillons montrent une susceptibilité magnétique élevée mais la faible dimension des intrusions combinée à un levé aéromagnétique à très large maille ne permettent pas d’individualiser l’unité à partir du levé géophysique (Commission géologique du Canada, 1985). Par contre, les roches sont aisément repérables sur le terrain grâce à l’aspect en dos de baleine des affleurements, leur patine brun sombre et la texture en peau d’éléphant. Certaines textures magmatiques, comme des niveaux à cumulat, sont généralement préservées malgré la déformation et le métamorphisme.

Les affleurements sont homogènes et uniquement composés de webstérite à olivine et montrent un litage magmatique. Des veines de serpentine et des crêtes de magnétite sont fréquemment observées. Des bandes de cumulat à reliques d’olivine sont rapportées. La patine est brun sombre et la teinte est vert très foncé en cassure fraiche. Les phases primaires préservées sont entourées d’une matrice plus fine, équigranulaire, composée majoritairement d’actinote, de clinopyroxène et d’orthopyroxène. Les roches sont consituées d’actinote (25 à 30 %), d’orthopyroxène (20 à 50 %) partiellement remplacé par de l’iddingsite et des carbonates, d’olivine (5 à 30 %) partiellement remplacée par de la serpentine, de clinopyroxène (5 à 20 %), de magnétite (5 à 10 %) et de spinelle vert (hercynite) et localement brun (picotite). L’orthopyroxène et le clinopyroxène sont à grain moyen à grossier avec une couronne granoblastique plus fine. Ils intègrent des oxydes en lame dans le clivage du coeur préservé. L’orthopyroxène et l’olivine sont respectivement altérés en iddingsite et en serpentine, qui se présente en feutres ou en veinules. L’olivine est craquelée et également en plage grossière. Les minéraux opaques sont disséminés de façon homogène. La foliation est soulignée par une légère orientation préférentielle de l’actinote trapue.

 

Épaisseur et distribution

Les roches intrusives et métamorphisées de la Suite de Lepers sont observées à l’est et au nord de la Zone de cisaillement d’Abloviak. Elles forment des masses oblongues de dimension réduite de 10 à 200 m de long sur quelques mètres à quelques décamètres de largeur.

Datation

Aucune.

Relation(s) stratigraphique(s)

Les roches de la Suite de Lepers sont observées en contact concordant avec les paragneiss migmatitiques du Complexe de Tasiuyak mais aussi avec les diorites quartzifères à orthopyroxène de la Suite de Killinek.

Paléontologie

Ne s’applique pas.

Références

 

Auteur(s) Titre Année de publication Hyperlien (EXAMINE ou Autre)
COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA (CGC) Magnetic anomaly map, Torngat Mountains, Newfoundland and Quebec / Carte des anomalies magnétiques, Torngat Mountains, Terre – Neuve et Québec, Commission géologique du Canada. Série nationale des sciences de la Terre. Cartes des anomalies magnétiques NO-20-M; 1 plan. 1985 Source
MATHIEU, G. – LAFRANCE, I. – VANIER, M.A. Géologie de la région de Pointe le Droit, sud-est de la Province de Churchill, Nunavik, Québec, Canada. Ministère de l’énergie et des ressources naturelles, Québec. 2018 Bulletin géologiQUE
VAN KRANENDONK, M.J. – WARDLE, R.J. Geology, Ryans Bay, Newfoundland (Labrador)-Quebec . Commission géologique du Canada; dossier public 2926, 1 carte. 1994 Source
VAN KRANENDONK, M.J. – WARDLE, R.J. –  MENGEL, F.C. – CHURCHILL, R. –  CAMPBELL, L.M. –  SCHWARTZ, S. Geology, Lac de Lorière, Newfoundland (Labrador)-Quebec. Commission géologique du Canada; dossier public 2925, 1 carte. 1994 Source

 

 

19 avril 2018